Le rapprochement "historique" entre le Canada et le Maroc permettra aux deux pays de travailler sur les grands enjeux du monde    LDC Afrique: Pour suivre le derby Maghrébin WAC-USMA    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    La ministre espagnole des AE inaugure le nouveau siège du Consulat général d'Espagne à Rabat    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Dakhla : débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coup de promo pour les Musiques sacrées
Publié dans L'Economiste le 14 - 05 - 2014

Dernière ligne droite pour la préparation et la promotion du festival de Fès des Musiques sacrées du monde. L'événement qui célèbre, cette année, sa 20e édition aura lieu du 13 au 21 juin sur le thème: «Conférences des oiseaux, lorsque les cultures voyagent...».
A Fès, les sites du festival sont en cours d'aménagement, dont principalement la place de Bab Makina qui devrait accueillir plus de 6.000 places assises ou encore le siège de la fondation Esprit de Fès qui reçoit, tout au long du festival, les soirées des confréries soufies. Idem pour le musée Batha qui se prépare pour le «Forum de Fès: une âme pour la mondialisation». Outre l'infrastructure, les organisateurs mettent les bouchées doubles pour réussir la promotion ailleurs dans le monde. Ainsi, Faouzi Skali, président du festival et directeur de l'Esprit de Fès, a été accueilli, lundi 12 mai, au Sénat français pour présenter cette nouvelle édition. «J'ai remercié le Sénat et le groupe d'amitié France - Maroc, sous les auspices de Christian Cambon et la vice-présidente Bariza Khiari pour leur accueil et leur soutien constant à cette aventure intellectuelle, artistique et spirituelle qui nous est commune», rapporte-t-il. Devant ses hôtes, Skali a souligné que la thématique de cette année est une parabole d'un auteur persan du 13e siècle, Fariduddin Attâr, intitulée en arabe Mantiq Attayr que l'on pourrait traduire par langage ou conférences des oiseaux. Ce récit, qui est une parabole mystique, évoque l'épopée effectuée sous la conduite de la huppe pour traverser sept vallées qui sont autant de degrés spirituels à l'issue desquels ces oiseaux espèrent rencontrer, une fois arrivés en Chine, l'oiseau fabuleux, le Simurgh, qui est aussi leur Roi et le but ultime de leur voyage. Il sera mis en scène lors du concert inaugural du 13 juin. «Tout ce voyage et ces efforts n'étaient pas dénués d'intérêt ou encore une vaine illusion. La huppe doit répondre et entretenir chaque fois la flamme du désir, la soif de la quête considérée, comme l'ont dit certains mystiques, comme «la seule chose nécessaire»», explique Skali, lui-même réalisateur de cette scène. Pour lui, l'aventure du festival de Fès et de son forum peut être exprimée sous la forme allégorique de ce voyage vers la réalisation d'un sens universel, d'une conscience commune. C'est de cela que le festival tâchera de rendre compte à travers la programmation propre de cette année qu'elle soit musicale ou celle du forum. Ce 20e anniversaire est marqué par un hommage particulier à l'Afrique, avec Youssou N'Dour, Johnny Gleggs, Rokayya Traoré, Combane Mint Warakane, ou encore celui de Budy Guy pour Nelson Mandela «pour comprendre de quelle façon et pourquoi cet homme a réussi à déjouer les pièges des conflits culturels et claniques là où beaucoup d'autres, comme l'actualité nous en apporte chaque jour le témoignage, ont failli».
De quelles sources, quelles expériences, quelles sagesses a-t-il puisé? Cette leçon africaine peut-elle servir ailleurs? Comme les oiseaux de Attâr, de nombreux conférenciers du monde entier et de toutes les cultures viendront à Fès pour s'interroger sur ces sujets lors du forum de Fès. Y participent Mustapha Cherif, Leili Anvar, Gunnar Stalsett, Katherine Marshall, Michael Barry, Assia Alaoui Bensalah....
Hommage et promo
Cette 20e édition des Musiques sacrées rendra un vibrant hommage à Mohamed Kabbaj, président de l'association Fès-Saiss, organisatrice du festival. En effet, grâce à l'appui de ce dernier, l'événement, qui avait commencé tout petit en 1994, est beaucoup plus important et beaucoup plus présent, que ce soit à l'échelle nationale ou internationale. Le festival s'est ainsi construit une place à l'échelle mondiale. Lors des premières éditions, l'événement durait trois jours, aujourd'hui, il est à dix jours. «Nous avons une audience qui vient du monde entier, près de 700.000 personnes en 2013 et pas moins d'un million de festivaliers sont visés cette année. Nous avons aussi une grande présence médiatique et c'est une vraie promotion, non seulement pour le festival et pour la ville de Fès, mais aussi pour tout le Maroc», conclut Skali. Justement, côté promo, chaque année, le festival de Fès des Musiques sacrées est promu un peu partout dans le monde.
La tournée de ses organisateurs prévoit, outre une présentation au Sénat français, un passage à l'Institut du Monde Arabe, des road-show en Espagne, Angleterre, USA et autres pays. En plus des rencontres B to B, la Fondation Esprit de Fès s'active aussi sur le Net à travers des campagnes d'affichage, des milliers de newsletters et des pages du festival sur les sites communautaires (Facebook, Twitters...).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.