Le Parlement marocain exige des excuses d'Amnesty    Abdelouafi Laftit tient une réunion avec les chefs des partis    Le dissident algérien Karim Tabbou appelle à s'engager dans un «vrai» processus politique    Infinix : deux nouveaux Smartphones sur le marché    US Round Up du mercredi 8 juillet – PPP, Banques, Eglises, Texas, Harry et William    Alerte Météo : la canicule se poursuit au Maroc    Hamza El Fadly « L'argent, la cause de tous les problèmes »    La confiance des ménages au plus bas depuis 2008 (Enquête)    Fermeture des frontières : Plus de 45.000 MRE ont regagné leur pays de résidence    El Hajeb : Un commerçant abuse d'une mineure de 11 ans    Guelmim : Arrestation d'un voleur de bijoux en or    Covid-19 : La CAF et ses partenaires se réunissent pour la sécurité sanitaire en Afrique    Théâtre d'enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Bac 2020: l'épreuve de maths provoque une hystérie collective (VIDEOS)    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    Vacances. Voici les plages où il ne faut pas se baigner    Fusion entre Fiat et Peugeot : Le Conseil de la concurrence donne son feu vert    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Je ne regrette aucun engagement    Vivo Energy Maroc élargit son soutien à tout son écosystème    «Casablanca confinée», se livre à Pedro Orihuela    Milouda Chahid: «Je me suis réinventée par la peinture»    Politique fiction. Une alliance PAM-PJD-PI est-elle envisageable?    Ventes de voitures neuves : Baisse de 43,3% à fin juin 2020    Coronavirus : 123 nouveaux cas, 14.730 cas au total, mercredi 8 juillet à 10h    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 123 nouveaux cas, 14.730 au total    Coupure d'électricité à Casablanca: les explications de la Lydec    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Le retrait américain de l'OMS prendra effet dans une année    Enseignement: L'e-learning en voie d'institutionnalisation au Maroc dès la rentrée prochaine    Amekraz contre attaque. La CNSS inspecte Driss Lachgar    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Une vie d'engagement constant    Parcours exceptionnel d'un homme si exceptionnel    Les USA se retirent officiellement de l'OMS    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Les principaux chantiers et réformes économiques à l'actif du gouvernement El Youssoufi    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Renard: «j'ai conseillé à Achraf d'accepter le transfert à l'Inter»    Futsal: Hicham Dguig prolonge jusqu'en 2024    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Les villes-hôtes candidates se mettent au travail    Biennale de Danse en Afrique du 22 au 27 mars 2021    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Parent, emploi en CDI
Publié dans L'Economiste le 19 - 12 - 2016

Les amateurs de franche rigolade seront servis. La comédie romantique «Faites l'amour pas des gosses» sera jouée le 22 décembre au Mégarama. Un véritable guide pour futurs parents qui pourrait aussi dissuader les spectateurs de faire le pas (Ph. Top Event Productions)
Avoir des enfants ou pas représente un véritable dilemme pour la plupart des couples. Un thème revisité avec intelligence et humour dans la nouvelle pièce «Faites l'amour pas des gosses» de Sophie Depooter et Sacha Judaszko qui sera jouée le 22 décembre prochain au Mégarama de Casablanca dans le cadre de la septième édition des théâtrales de Top Event Productions. Une comédie romantique hilarante aux situations cocasses et rocambolesques qui incite à réfléchir à deux fois avant de se décider à franchir le pas.
Pitch: Lucas et Julie ont la trentaine et vivent l'entente parfaite. Jusqu'au jour où cette dernière tombe enceinte... C'est alors que la vie du jeune couple bascule du jour au lendemain, et vraiment pas dans le sens espéré. Exit en effet les sorties entre amis, les soirées entre copines et les parties de jambes en l'air. Désormais, les deux compagnons vivront au rythme des biberons, des couches-culottes et devront faire face à des problèmes de taille! De la route des vacances pour se rendre chez belle-maman à la soirée coquine ratée à cause de l'enfant en passant par la découverte de sites pornographiques sur l'ordinateur d'un ado, rien ne se passe comme prévu pour le plus grand bonheur des zygomatiques des spectateurs.
Les auteurs prennent le soin de traiter habilement des thèmes aussi évocateurs et importants que la parentalité, la grossesse ou encore l'adolescence. L'œuvre constitue ainsi un véritable guide pour futurs parents apprenant aux spectateurs les «ficelles du métier» mais pouvant aussi avoir l'effet inverse en les dissuadant à avoir des enfants. Quant à ceux déjà «rodés» à l'exercice, la pièce leur rappellera bon nombre de souvenirs tels que le choix du prénom ou encore l'accouchement.
Une comédie romantique complètement déjantée comportant tous les ingrédients pour tenir le spectateur en haleine et lui offrir une franche rigolade. Dotée d'un rythme effréné et sans temps mort, la pièce multiplie en effet les situations drôles et cocasses. Les répliques y fusent de toute part dans un spectacle en totale interactivité avec le public. Un show hilarant dont le potentiel comique repose également sur le talent de ses deux comédiens principaux –Anne Sophie Bajon et Michael Kone- et à leur jeu d'acteur soigné et dynamique. Une comédie qui a déjà fait salle comble dans plusieurs théâtres parisiens de renom parmi lesquels la Comédie Bastille ou encore les Blancs Manteaux.
Une pièce de deux auteurs qui ont déjà fait leur preuve dans le monde du théâtre. Sacha Judaszko est en effet devenu humoriste à succès grâce à ses nombreux sketchs parus dans l'émission «On n'demande qu'à en rire» et joue actuellement dans «prête-moi ta femme», comédie co-écrite avec Vincent Leroy. Sophie Depooter est quant à elle journaliste et scénariste de renom. Elle a récemment mis en scène la comédie loufoque «Après le mariage... les emmerdes» qui a été visionnée par près de 100.000 spectateurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.