Coronavirus : 1144 cas positifs et 559 guérisons ce jeudi au Maroc    Covid-19 : le Ministère mise sur le suivi à domicile pour décharger l'hôpital    Beyrouth: au moins 40 Français blessés dans la double explosion    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    Le Marocain Rachid Yazami répond à cinq questions sur les explosions qui ont secoué Beyrouth    Officiel: L'état d'urgence sanitaire prolongé pour la 5ème fois au Maroc    US Round Up du jeudi 6 août – Eric M. Garcetti, Kodak, Jerry Falwell Jr., Alyssa Milano, Mississippi    Lions de l'Atlas    Le Raja se rapproche du fauteuil de leader    La CMR ouvre une nouvelle délégation à Beni Mellal    Soutien aux projets cinémato-graphiques : Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes    Cheb Kader revient avec 3 nouvelles chansons en septembre 2020    La prise de conscience collective du danger, arme efficace contre le virus    Trump a adressé une lettre personnelle au roi Mohammed VI    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Interdits de baignade dans les plages de la ville, les tangérois tentent le passage dans la province voisine    Salé: un jeune sème la panique au quartier Sidi Moussa    «Lkeddid», une tradition héritée pour la conservation de la viande    Manchester United qualifié au détriment de LASK    Un acquis professionnel et une somme d'enseignements et de bonnes pratiques    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination! (3e partie)    «Notre bijou architectural est un chef d'œuvre signé marocain!»    SundanceTV lance son 1er concours de courts-métrages en Afrique du Nord    Explosions à Beyrouth: le dernier bilan    Maroc: baisse du flux des IDE à fin juin 2020    Alerte santé au Maroc : Cette maladie « mange » les enfants dans une indifférence générale    Hydrogène : Comment le Maroc peut devenir le premier fournisseur de l'Union Européenne ?    Football: L'AS Rome reste propriété américaine    Audi et Volkswagen : Nouveaux rebondissements dans l'affaire de truquage des moteurs diesel    Ritz-Carlton Hotel confirme le maintien de ses projets au Maroc    Sbata : nouvel effondrement d'immeuble    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    Après la blessure de Mbappé, nouveau coup dur pour le PSG    Transferts : Arda Turan de retour à Galatasaray    Explosions à Beyrouth: Une Marocaine blessée    Le CNDH présente son mémorandum sur le nouveau modèle de développement    Opérationnalisation des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Trône du 29 juillet    Le FUS, précurseur dans le trading de joueurs au Maroc    La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Message de condoléances de S.M le Roi au Président libanais    Nadal dit non à l'US Open et au calendrier infernal    "Les Khettaras au Maroc .. un patrimoine écologique", nouvel ouvrage de la Fondation Miftah Essaâd    Marc-Aurèle : Le Chemin de la sagesse    La Libye cible de folies hégémoniques    Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Message de condoléances du Roi Mohammed VI au Président et au peuple libanais    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Entrepreneuriat social: Cartier valorise les startupeuses de talent
Publié dans L'Economiste le 18 - 07 - 2019

Les Cartier Women's Initiative's 2020 viennent d'être lancés. Une compétition qui récompense et accompagne les startupeuses à fort impact social et dont la Marocaine Zineb Agoumi compte parmi les sept lauréates de l'édition 2019
(Ph. Fadwa AL Nasser)
Pousser les femmes à entreprendre. C'est dans cette optique que le leader de la haute joaillerie Cartier vient de lancer la 13e édition des Cartier Women's Initiative 2020. Une compétition destinée à valoriser des startupeuses de talent provenant des quatre coins de la planète et qui a compté l'année dernière une Marocaine – Zineb Agoumi – parmi ses lauréates.
Le concours, initié en partenariat avec l'Insead, s'adresse aux femmes leaders détenant un projet à fort impact social pour la société et l'environnement. «L'entreprise associée au projet présenté doit néanmoins être en phase initiale de développement avec à son actif plus d'une année d'activité et doit générer du revenu depuis au moins douze mois», précise par ailleurs Meng Xu, chef de projet Senior à Cartier International.
Autre critère d'éligibilité tout aussi important, pas plus de deux millions de dollars de levée de fonds dilutifs. Les participantes, provenant de 7 régions du monde parmi lesquelles l'Amérique latine, l'Europe ou encore l'Afrique du Nord, seront évaluées par un jury de près de 35 chefs d'entreprise, investisseurs et entrepreneurs (à raison de cinq membres par région).
Parmi leurs critères de sélection notamment, la viabilité financière du projet, le degré de leadership de la startupeuse, les moyens déployés pour parvenir à atteindre ses objectifs ou encore les avantages du produit.
Côté étapes, la compétition n'en est pour le moment qu'à sa première phase, l'appel à candidature, qui s'achèvera le 14 août. «Nous communiquons pour recevoir le maximum de candidates possibles. L'année dernière, nous avons reçu plus de 2.900 inscriptions», lance avec enthousiasme Meng Xu. Pour participer, les intéressées peuvent d'ores et déjà remplir le formulaire disponible sur l'adresse https://application-form.cartierwomensinitiative.com.
«Les dossiers doivent être intégralement rédigés en anglais», précise la responsable. Par la suite, après une présélection sur dossier qui permettra de retenir près de 70 candidates en octobre, 21 finalistes seront soigneusement sélectionnées d'ici fin décembre. Elles seront alors accompagnées par des coachs spécialisés jusqu'à leur pitch face au jury prévu pour le mois de mai 2020.
Les sept lauréates recevront la bagatelle de 100.000 dollars. Quant aux 14 finalistes restantes, elles décrocheront également un financement d'une valeur de 30.000 dollars. Autre gain particulièrement valorisant, un coaching d'une année pour accompagner la croissance de leur entreprise ainsi que l'accès à une bourse pour prendre part au programme exécutif «Entrepreneuriat social» de l'Insead.
Parmi les lauréates 2019 de ce grand concours, la Marocaine Zineb Agoumi a su convaincre le jury avec sa machine de rééducation EzyGain permettant à des patients atteints d'AVC ou de maladies neurodégénératives de «remarcher» via un tapis roulant connecté à un harnais. «Mon invention permet de maintenir le patient en position verticale afin qu'il puisse réapprendre à marcher tout en allégeant sensiblement son poids au besoin», explique la co-fondatrice du projet.
«L'originalité d'EzyGain tient au fait que la machine est entièrement connectée pour pouvoir transmettre de précieuses données aux médecins», ajoute l'entrepreneuse. Autre point fort de cette invention des plus utiles, une application de jeux de rééducation afin de pouvoir motiver le patient et retenir son attention durant l'effort.
Karim AGOUMI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.