Registre social unifié : Nouveau calendrier    Babioles à 5 milliards DH    Casablanca : Lydec reprend la distribution des factures d'eau et d'électricité    France: la composition du nouveau gouvernement attendue ce lundi    Vers un retour d'Ounajem au Wydad ?    Voici le temps qu'il fera ce lundi    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Idiotorial : L'ovalie a son virus    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    Les marchands non financiers anticipent une diminution de leur activité    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    Safi en quarantaine : Le spectre du reconfinement plane sur d'autres cités    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    Des ministres gaffeurs!    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Casablanca: Des douches ambulantes pour sans-abri
Publié dans L'Economiste le 27 - 09 - 2019

Hind Laidi, présidente de l'association Jood en compagnie de jeunes enfants SDF (les visages ont été modifiés) (Ph. HL)
Un camion-douche pour les sans-abri. C'est l'idée originale qu'une jeune association s'apprête à lancer à Casablanca. A partir de décembre prochain, ce véhicule, doté de 4 douches va sillonner les communes de Casablanca.
«Il s'agit du premier prototype du genre qui sera suivi par d'autres si nous arrivons à récolter les fonds nécessaires», annonce Hind Laidi. Cette jeune présidente de l'association «Jood» (lancée en 2015) a pensé dupliquer ce concept qui a réussi sous d'autres cieux.
«J'ai demandé à un ami de fabriquer ce concept à partir d'un véhicule de 20 tonnes offert par l'entreprise de collecte de déchets Mecomar», affirme Laidi. Concrètement, le camion-douche (ou shower truck) permettra non seulement aux sans-abri de prendre une douche, mais aussi d'obtenir des vêtements, des chaussures, des médicaments… Le véhicule est en outre équipé d'une position de coiffure/rasage, 2 positions de brossage des dents, une citerne d'eau…
Pour la présidente de Jood, une personne propre est promise à l'insertion sociale. Elle a organisé auparavant des «actions Hammam» pour des sans-abri et a constaté que bon nombre d'entre eux décidaient de repartir dans leurs familles ou chercher un emploi juste parce qu'ils étaient lavés, rasés et habillés.
«Nous allons doter ce camion pour la 1re fois d'une solution d'identification et de reconnaissance digitale afin de pouvoir recenser les sans-abri et constituer une base de données incluant nom, âge, origine, localisation…», poursuit Hind Laidi. Il s'agit, selon elle, d'un moyen pour les faire identifier auprès des autorités pour l'octroi des CIN et pour les pousser vers l'insertion professionnelle. Après le démarrage des tournées à Casablanca, le camion-douche ira aussi dans d'autres villes (comme Rabat, El Jadida et Marrakech).
Le camion, offert par Mecomar, une entreprise de collecte de déchets, est doté de 4 douches, une position de coiffure/rasage, 2 positions de brossage des dents, une citerne d'eau… (Ph. HL)
Quatre salariés devront travailler à plein temps dans ce véhicule (chauffeur, coiffeur, gérant et agent logistique), sans compter les produits d'hygiène, les vêtements, la logistique (eau, gasoil, assurances…). Ce qui nécessitera un budget annuel de fonctionnement de l'ordre de 3,3 millions de DH par unité. En tout, 8.000 sans-abri devront en bénéficier chaque année. L'association compte sur la générosité des donateurs pour financer son ambitieux projet et lancer l'expérience dans d'autres villes. Mais l'action de Jood va au-delà des camions-douches.
Depuis 2015, les bénévoles de Jood organisent des maraudes nocturnes à la rencontre des laissés-pour-compte. Ce mouvement associatif offre d'abord des repas chauds, des vêtements, des couvertures, voire des médicaments aux nécessiteux…Jood, une association à but non lucratif, fonctionne grâce aux dons des particuliers ainsi que des mécènes institutionnels.
Ayant démarré à Casablanca, le mouvement Jood a séduit des volontaires dans d'autres villes et trois antennes se sont lancées à Marrakech, El Jadida puis Rabat. En l'espace de 4 ans, le nombre des repas distribués est passé de 400 à 6.400 par mois. L'association a réussi à mobiliser 2.933 bénévoles, organiser 428 maraudes et distribuer 167.425 repas, ainsi que 8.329 packs hiver.
L'équipe Jood s'investit 2 fois par semaine à Casablanca et une fois chaque semaine à Marrakech, El Jadida et Rabat pour cuisiner une moyenne de 6.400 repas mensuellement. «Des repas complets et équilibrés composés de viandes, légumes, féculents, pain, fruits, eau, biscuits, fromage, yaourts… que nous distribuons la nuit même», explique Laidi.
Parallèlement, ses équipes organisent annuellement des «actions hiver» durant lesquelles des quantités importantes de packs comprenant des joggings polaires en plus des couvertures, bonnets, chaussettes en laine et espadrilles sont distribués aux sans-abri. «Nous avons réussi à sortir de la rue 213 personnes en moins de 4 ans», affirme non sans fierté la présidente de Jood.
Aziza EL AFFAS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.