Météo Maroc : les prévisions pour la journée du mardi 27 septembre 2022    Walid Regragui : "La tâche ne sera pas facile contre le Paraguay"    Carburants: Un marché loin d'être concurrentiel selon le Conseil d'Ahmed Rahhou    Le Maroc célèbre Aid Al Mawlid Annabaoui dimanche 9 octobre 2022    Sahara : La Mauritanie défend à l'ONU sa «neutralité positive»    L'OCP annonce une prise de participation de 50% dans l'Espagnol GlobalFeed S.L.    Maroc : Plusieurs ONG rendent hommage à Aïcha Ech-Chenna    Elections partielles : L'Istiqlal mobilise ses troupes avant le scrutin    DGSN. Nouvelles directives de Hammouchi pour une meilleure qualité de services de police    Conseil de gouvernement. Le Code du commerce au menu de la réunion de ce jeudi    « La loi incriminant l'avortement est complètement décalée de la réalité »    Le Maroc participe à Riyad au 23ème symposium d'Interpol de formation de la police    Décès de Aïcha Ech-Channa; Le Roi déplore une pionnière de l'action associative au Maroc    Compteur Coronavirus : 4 nouvelles contaminations et 0 décès en 24H    Sofiane Boufal prépare son envol pour le Qatar    Sahara et Espagne : Un média du Polisario accuse Albares de suivre les directives du Maroc    Face aux défis émergents, les Institutions supérieures de contrôles sont appelées à « changer de paradigme » (Zineb El Adaoui)    Tourisme: un secteur en quête d'un renouveau durable et inclusif    Environ 520.000 personnes ont assisté aux grands concerts de Rabat    «Mon exposition est un hommage à la femme marocaine et à sa force créatrice»    Tel un désenchantement «poétique» de la société    Le Cameroun enrichit son offre d'accompagnement des PME    Grippe saisonnière: Le vaccin protège contre les infections, les cas graves et les décès    Référendums d'annexion : Kiev demande une "réunion d'urgence" du Conseil de Sécurité    Algérie: le patron d'un groupe médiatique condamné à 10 ans de prison ferme    Géopolitique à distance, géopolitique qui rapproche    SAR le Prince Moulay Rachid préside à Témara le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI    Jawad Abdelmoula remporte le Championnat d'Afrique    ''«Ziyara», un film personnel sur les gardiens de cimetières juifs au Maroc''    Arrivée à Tokyo de Akhannouch pour représenter le Roi aux funérailles de l'ancien premier ministre Shinzo Abe    La version algérienne fallacieuse mise à nu à l'ONU    Pour un mandat de 2 ans : La HACA aux commandes du Réseau des instances africaines de régulation de la communication    Le street workout s'invite à Essaouira    Alerte météo au Maroc: les villes où il va pleuvoir à partir de ce lundi    Réinsertion des femmes détenues Un don de 6 MDH octroyé par la Fondation Othman Benjelloun    Plongée dans l'univers transparent de Safaa Erruas à Casablanca    20ème édition du festival L'Boulevard : De jeunes talents de rap/hip hop ouvrent le bal    Festival national du film de Tanger: Ismail El Iraki décroche le Grand prix    Aziz Akhannouch arrive à Tokyo pour les funérailles de Shinzo Abe    La patrouille de voltige « La Marche Verte » fait sensation à Toulouse    Législatives en Italie : victoire historique de l'extrême droite selon les sondages à la sortie des urnes    Revue de presse quotidienne de ce lundi 26 septembre 2022    La Bourse de Casablanca débute la semaine en repli    Tanger Med. Une « expérience inédite » pour une délégation du Parlement panafricain    Maroc-IFC : Sérgio Pimenta en visite ce lundi    Amical U23: nouvelle défaite du Maroc face au Sénégal (VIDEO)    Les Espagnols exigent des réparations après Maroc-Chili    Raja de Casablanca : le Tunisien Mondher Kebaier nommé entraîneur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le chanteur fédérateur
Publié dans Les ECO le 13 - 02 - 2015

Il est souriant, talentueux et discret. Il s'agit d'Issam Kamal, ex-membre du groupe Mazagan, qui s'est désormais lancé dans une carrière solo. Zoom sur un joli parcours à l'issue duquel il sort un nouveau single cette semaine : «Les enfants d'Adam.»
Issam Kamal
Musicien
Un air de nouveauté souffle sur la scène marocaine. Issam Kamal sort une nouvelle chanson : «Les enfants d'Adam» juste après son nouveau single «Hlawa» en collaboration avec le groupe Abidat Rma Siyada. «Dans un monde où les conflits et l'intolérance gagnent du terrain, notre chanson est un appel à la paix, à la tolérance et au vivre ensemble. Nos différences constituent une richesse que nous devons exploiter pour le bien de tous. Après tout, nous sommes tous des enfants d'Adam», affirme Issam Kamal et son acolyte Zâd, arrangeur de la chanson écrite et composée par le musicien marocain. Guitariste et doté d'une voix profonde qui chante le chaâbi moderne à ravir, Issam Kamal décide de se séparer de Mazagan, un groupe qu'il a créé en 1998 avec une bande de copains. «En fait, j'ai toujours voulu être musicien, mais pas forcément chanteur. L'envie de devenir chanteur est venue bien après. J'ai commencé par jouer de la percussion dans le groupe de mon frère Hicham et je me suis ensuite essayé à plusieurs autres instruments avant de choisir la guitare.
Vers l'âge de 18 ans, mon entourage m'a poussé à chanter puisque, selon eux, j'avais une voix «intéressante» et c'est là que tout a commencé...», confie le chanteur qui est influencé par Oum Keltoum, Abdelhalim Hafid, Joe Cooker et qui a commencé à jouer du gembri jeune, cadeau de son père. Le groupe composé de Nabil, le batteur, Simo le pianiste, Adil le bassiste, Foulane le violoniste et Ghifara le percussionniste, devient l'un des plus connus de la scène nationale et s'exporte même, puisque celui-ci a su apporter une nouveauté : de la fusion châabi alors que tout le monde à l'époque avait opté pour le rock, le gnawa ou le reggae. Aujourd'hui Issam Kamal poursuit son bout de chemin dès fin 2013. «C'est très difficile de monter un groupe et de faire carrière. Tout d'abord, il faut gérer les susceptibilités, plusieurs gens décident, plusieurs avis sont en jeu, des caractères forts et pas forcément compatibles, mais c'est aussi très agréable parce qu'on partage tout le temps ! On n'est pas un groupe, on est une famille. Après, les débuts sont difficiles au Maroc à cause du manque de structures...».
Il a fait parler de lui avec l'adaptation de «Belle histoire» de Michel Fuguain, très joliment interprétée et réarrangée. Il collabore avec Ganga Vibes, Outlandish, Hamid El Kasri, Khaled, RedOne et il signe des succès comme «Zina», «Dada hayani», «Groovawahia», «Ayli Ayli» en duo avec le groupe danois Outlandish et «Dima Labess» en collaboration avec RedOne et Khaled. Il revient avec une chanson pleine d'énergie et de bon sens : «Les enfants d'Adam», histoire de rapprocher les coeurs et les peuples dans un contexte actuel pas très favorable à la mixité. Il travaille donc avec Zad, producteur accompli au catalogue bien chargé afin de présenter un nouveau single fédérateur. Il s'agit d'un hit super énergétique écrit et composé par Issam lui-même et arrangé par Zad. Un son moderne qui montre une nouvelle facette des deux artistes et dont le refrain ne vous laissera certainement pas indifférent», explique le porte-parole du duo. Dans ce nouvel Opus, Issam chante en français et en Darija (dialecte marocain) un message d'amour, de paix et de tolérance entre humains, quelles que soient leurs différences idéologiques et culturelles. Fervent défenseur de la musique marocaine moderne, il a toujours eu pour ambition de mélanger les sons modernes et traditionnels. L'ex-leader de Mazagan n'a pas fini de faire parler de lui. Grâce à sa voix et sa présence sur scène, il est beaucoup sollicité auprès des écoles et des associations afin de parler musique auprès des jeunes. Le multi-instrumentaliste de 32 ans et créateur du Chaâbi Groove dévoile son nouvel album d'onze titres, riche et diverse, reflet de la mixité musicale marocaine, mais il n'a pas fini de nous surprendre puisque le musicien marocain prépare un titre qui risque de faire beaucoup parler de lui : «Allah Tano» en duo avec le grand Alpha Blondy. Oui, oui. À suivre...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.