La réforme du système éducatif, l'autre casse-tête du gouvernement    Dakar: la RAM signe cinq conventions avec des partenaires au Sénégal    Croissance économique : 0,8% attendue pour le T3 2022 (HCP)    Revue de presse quotidienne de ce mercredi 6 juillet    Programme solaire Noor Atlas : Masen lance un appel d'offres    Face au spectre de la récession, Hollywood passe en mode austérité    Al Omrane : révision du taux facial des obligations de la tranche "A"    Prison ferme pour l'ancien PDG de l'aéroport d'Alger    Chaos au Stade de France: trois hommes condamnés    La météo pour ce mercredi 06 juillet 2022    CAN féminine : Le Maroc bat l'Ouganda et se qualifie aux quarts de finale    Maroc : Le Comité CEDAW recommande des avancées égalitaires en arrondissant les angles    Covid-19 : Le ministère de la Santé recommande en urgence une dose de rappel    Cases cochées    Le Groupe AKDITAL lance la Fondation AKDITAL    La FM6E lance Anaboundif, l'appli écocitoyenne pour tous    L'ONU répond à l'Algérie et au Polisario sur l'annulation des visites de De Mistura au Sahara    CAN – Maroc 2022 : Les Lionnes de l'Atlas battent les Grues et se qualifient (vidéo)    BTS : 2.186 candidats réussissent l'examen cette année    CAN féminine: le Sénégal, 1ère équipe qualifiée pour les quarts de finale (VIDEO)    Covid-19: La vague actuelle est une "copie conforme" de la première vague d'Omicron    Météo Maroc: averses orageuses par endroits ce mercredi 6 juillet    France : L'épreuve de feu pour Borne II    Série de réunions au Parlement européen à Bruxelles et Strasbourg    Bourita : une feuille de route de l'avenir des relations bilatérales    « Epargner aux pays africains d'être sévèrement touchés par la vague inflationniste »    Le Wydad s'adjuge le trophée et conserve sa couronne    Dari au Stade Brestois, Laaziri à l'Olympique Lyonnais !    Liga : FC Barcelone prolonge le contrat du jeune marocain Chadi Riad    Covid-19: Le Maroc a enregistré 3849 nouveaux cas et 11 décès en 24H    Jeux marocains du sport en entreprise : De l'or pour la MDJS dans la catégorie gaming    Sahara: Nasser Bourita reçoit Staffan de Mistura    Tunisie: Kais Saied défend son projet de Constitution controversé    Azemmour : La préservation du Malhoune, une priorité...    Non, Dounia Boutazout ne mettra pas un terme à sa carrière    Marrakech. Le groupe espagnol Baiuca fait sensation au FNAP    MOGA Festival revient à Essaouira : Du 28 septembre au 2 octobre 2022    La 17ème édition du festival Timitar du 15 au 16 juillet à Agadir    Harcèlement, viol, chantage... Quand la haute société française bascule dans le gore et demeure impunie    La journaliste Abu Akleh « vraisemblablement » tuée par un tir israélien « non-intentionnel » (Département d'Etat)    Voici le nouvel entraîneur du PSG    Dounia Batma s'offre un relooking (PHOTO)    Medias jordaniens : la gouvernance de la migration au Maroc encadrée par une vision humanitaire et solidaire    Condamné à mort, le Marocain détenu en Ukraine saisit la Cour suprême des séparatistes    Une clôture aux rythmes gnaoua    Moussem d'Asilah : Une 43ème édition saison ouvre la saison estivale    Décès de Abdallah Charif El Ouazzani: les condoléances du roi Mohammed VI    MM. Mayara et Talbi Alami : « La session ordinaire du parlement andin à Laâyoune, une nouvelle consécration de la marocanité du Sahara »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mini Hatch 5 portes : Une énième once de polyvalence
Publié dans Les ECO le 17 - 12 - 2014

Huit mois après l'introduction de la nouvelle génération de la Mini Hatch, Smeia lance la carrosserie à cinq ouvrants de cette citadine. Ses deux portes supplémentaires et son coffre agrandi lui ouvrent de meilleures perspectives commerciales.
Plus de trois ans après l'arrivée du Countryman dans la gamme Mini, les ventes de l'autre marque britannique (avec Rolls-Royce) du BMW Group ne décollent toujours pas au Maroc ! Pourtant, ce petit crossover se vend plus que la citadine Mini, dite Hatch («hayon» en anglais), du moins pour ce qui de l'année 2014. En effet, sur les 110 voitures neuves badgées Mini et livrées à fin novembre dernier par l'importateur marocain de la marque (Smeia), 66 sont des Coutryman, soit près du double du volume réalisé par la Hatch (34 unités). C'est bien la preuve que la clientèle Mini recherche la polyvalence d'une carrosserie à 5 portes, architecture qu'offre désormais la Hatch.
Greffe de portes... à rallonge
Selon l'adage qui dit que l'«on ne change pas une formule qui gagne», la citadine de Mini surfe sur la même plastique depuis des années. L'actuelle génération a, certes, subi un certain nombre de changements, mais elle conserve les fondamentaux architecturaux du modèle originel, à savoir des phares ronds, un toit droit, un vitrage latéral carré et des roues repoussées aux quatre coins. Des ingrédients préservés par la version à 5 portes, qui reprend les mêmes contours que la 3 portes, mais avec un profil différent du fait de l'ajout de deux ouvrants et de quelques centimètres. En effet, la longueur totale du véhicule gagne 16 cm à 3,98 m, tandis que son empattement atteint 2,56 m (+7,2 cm). Un double gage d'une meilleure habitabilité et d'un coffre plus spacieux, atteignant désormais 278 litres (+67 l). C'est bien la preuve que ce modèle n'a finalement plus rien de mini, hormis son nom!
Quatre portes et cinq places
Légèrement agrandie, cette Mini devient surtout plus pratique et plus fonctionnelle. Outre un volume dans la moyenne supérieure du segment B (citadines polyvalente), le coffre s'apprécie aussi par son compartiment sous plancher. Homologuée pour trois personnes, la banquette semble plutôt taillée pour n'en accueillir que deux, le tunnel de transmission et l'absence d'un appuie-tête central rendant peu confortable la place du milieu. Malgré un équipement de base tout juste correct (clim', Bluetooth, radio CD-USB, capteur de crevaison...), la présentation intérieure est toujours l'un des points forts de cette nouvelle Mini. Outre un poste de conduite toujours aussi original avec ses compteurs ronds, il est question de petits «plus» qui agrémentent davantage la vie à bord. C'est le cas de l'éclairage d'ambiance, disponible même sur les contre-portes des places arrière et offrant au conducteur la possibilité de personnaliser les couleurs.
Une kyrielle de versions
Si la marque anglo-allemande est très connue pour être l'une des pionnières de la personnalisation, on reconnaît surtout à sa citadine le caractère unique et bien trempé d'un kart. C'est toujours le cas pour cette version à 5 portes, dont le constructeur annonce avoir encore rabaissé l'assiette de quelques millimètres, histoire de mieux la «scotcher» à la route. Un plaisir de conduite auquel contribue la nouvelle gamme de motorisations, dont la plupart sont des trois-cylindres. Il s'agit, en essence, du 1.2 l de 102 ch (One), du 1.5 l de 136 ch (Cooper) et du 2.0 l de 190 ch (Cooper S), puis en diesel, du 1.5 l de 95 ch (One D), du 1.5 l de 116 ch (Cooper D) et du nouveau 2.0 l de 170 ch (Cooper SD). Bien moins puissant que ce dernier, le diesel de la One D étonne surtout par sa sobriété annoncée à 3,5 l/100 km. Le plus surprenant est de savoir que toutes ces motorisations sont déclinées à travers plusieurs finitions (Pack, Salt, Pepper et Chili), faisant qu'au final, l'offre Mini Hatch 5 portes comptes 22 versions! Les prix, eux, démarrent à 228.000 DH en essence et 250.000 DH en diesel, ce qui devrait aider Smeia à réaliser ses prévisions commerciales pour 2015, soit 220 Mini, tous modèles confondus. Un objectif réaliste, sans plus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.