Indice du développement humain : Encore du chemin à faire pour le Maroc !    Les femmes, cibles "par excellence" de la cyberviolence    La mosquée, l'école, le dispensaire…    Coupe de la Confédération africaine de football : Le HUSA et la RSB réalisent de bonnes opérations à l'extérieur    Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles : Le RCSE Dar Es Salam domine le classement des demi-finales    Dopage : L'AMA exclut la Russie des Jeux olympiques pendant quatre ans    Hommage à Seddik Maâninou ce mardi à la MAP    SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30e anniversaire de l'Association Al-Ihssane    La coordination «Akal» dénonce le laxisme des autorités    Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour    La justice égyptienne livre son verdict dans l'affaire de l'opposant Mohamed Ali    Réforme de la justice : la cadence est au ralenti    Fiscalité, OXFAM enfonce le clou    PLF 2020 : deux mesures contradictoires    Un grand dirigeant nous quitte    Le Hassania d'Agadir se ressaisit    Destitution de Trump: Démocrates et républicains à couteaux tirés sur l'enquête    En Algérie, une présidentielle dont la population ne veut pas    Bataille de chiffres entre Washington et Téhéran…    Casablanca : Les 41èmes journées de la Ligue pour la santé mentale les 13 et 14 décembre    Des livreurs Chronopost disparaissent dans la nature... avec un million d'euros de marchandises    Les cimes de la création à Imouzzer Kandar    Sylvestre Amoussou, réalisateur scénariste du Bénin    «Lalla Aïcha» de Mohamed El Badaoui, projeté en avant première au FIFM    Agadir : Grand engouement pour le 1er Salon international de l'arganier    Un élève soupçonné de dénonciation calomnieuse : Une enquête est ouverte à Fès    La dictature du buzz    Atlantic Dialogues Emerging Leaders : 50 jeunes professionnels de 27 nationalités rejoignent le réseau    Poutine et Zelensky dialoguent mais actent leurs divergences à Paris    L'AMMC vise la note relative à l'émission de billets de trésorerie de Douja Promotion Groupe Addoha    Aziza Jalal remonte sur les planches    Le Roi Mohammed VI inaugure le nouveau complexe sportif de Salé    Benchaâboun pour une mise en place progressive d'un espace régional    Edito : Mobilité    Changement climatique : Le Maroc préside la réunion des Seychelles    Enseignants-cadres des AREF : Côté cour, côté jardin    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Ligue 1 : Marseille inarrêtable, Saint-Etienne de nouveau en panne    Le MCO défait à Oujda par l'ASFAR    Le capital humain marocain, une ressource qualifiée et performante    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    Participation du Maroc aux 21èmes Journées théâtrales de Carthage    Grand engouement du public au FIFM 2019    La Commission Benmoussa, unique et bénévole !    Le RNI fustige le comportement inexpliqué et ambigu du groupe du PJD à la deuxième Chambre    COP25: En RDC, le charbon de bois vital pour les foyers, mortel pour les forêts    Dialogues méditerranéens : Mohcine Jazouli plaide pour des partenariats durables au Mena    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





À la rencontre des fauconniers de Lakouassem
Publié dans Les ECO le 25 - 05 - 2015

Un festival de la chasse au vol avec des faucons sera organisé dans la région Ouled Frej, du 29 au 31 mai.
Le faucon sera à l'honneur lors d'un festival prévu dans la région d'El Jadida, près du village Ouled Frej. La manifestation est organisée près du fief de la tribu Lakouassem. Cette dernière est connue par la chasse au vol avec faucons, une pratique ancestrale, héritage de siècles ancrés dans l'histoire. Le festival des fauconniers est organisé par l'Association provinciale des affaires culturelles de la ville d'El Jadida en partenariat avec la direction régionale de la culture à Doukkala-Abda et la commune rurale Zaouiat Lakouassem du 29 au 31 mai. La rencontre, dans sa 3e édition, se place cette année sous le thème : «traditions ancestrales et patrimoine universel». À côté des fauconniers Lakouassem, les organisateurs ont tenu à donner à cette manifestation culturelle ancestrale une ampleur internationale en associant d'autres pays étrangers d'Europe et des pays du Golfe, notamment l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et le Qatar...Afin d'enrichir ce rendez-vous du patrimoine culturel et immatériel, le comité organisateur a instauré un programme riche et varié comprenant entre autres des conférences traitant du thème de la fauconnerie, des spectacles associant la musique traditionnelle et l'art de la chasse au vol avec faucons, une exposition de la fauconnerie et des compétitions pour jeunes plasticiens ainsi que pour artistes confirmés autour du faucon. Autres attractions du festival, de la fantasia durant toute la journée et une exposition des produits du terroir ainsi que des outils de la chasse au faucon. Des soirées musicales animées par diverses troupes folkloriques sont également au programme.
Patrimoine mondial de l'Unesco
Ce festival a pour objectif de préserver la tradition de la chasse au vol avec faucons, classée au patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'Unesco et de réhabiliter tous les aspects liés à cette tradition ancestrale, dont les festivités folkloriques, les parures et les outils de cette chasse. La manifestation s'intéressera également au cheval et au chien de chasse Sloughi qui font partie du riche patrimoine de la région. Prendront part à ce festival des troupes folkloriques locales et nationales, notamment la troupe Lalla Manana de recherche dans le patrimoine musical féminin, Hadra Soufi de Larache, les troupes Tagada, Aita Haouzia, Abidate R'ma Siada, Ouled Benaguida, la troupe des arts populaires d'Ouled Frej et le maestro Abdel Daïm. Les soirées seront présentées et animées par l'artiste Nabil El Jai. Il est à rappeler que l'Unesco avait déclaré le 16 novembre 2010 la fauconnerie «patrimoine culturel immatériel de l'humanité» suite à une candidature multinationale portée par onze pays : l'Arabie saoudite, la Belgique, la République tchèque, la Corée du Sud, les Emirats arabes unis, l'Espagne, la France, le Maroc, la Mongolie, le Qatar et la Syrie. La tribu des Kouassems dans la région des Doukkala, plus particulièrement du douar Smaala à Had Ouled Frej et de Ouled Amrane à Sidi Bennour, est connue pour sa passion de la chasse au faucon et son savoir-faire ancestral dans l'élevage et le dressage des rapaces pour la chasse, dont jouissait leur aïeul Ali Ben Abou Al Kassem.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.