Botola Pro: Berkane arrache ses trois premiers points (VIDEO)    UA : Le Maroc prend part à la 13ème Sommet extraordinaire sur la ZLECAF    Evolution du coronavirus au Maroc : 4118 nouveaux cas, 376.738 au total, samedi 5 décembre à 18 heures    Message du roi Mohammed VI au roi de Thaïlande    Kénitra: un bébé de 2 mois abandonné en pleine rue    Covid19 : les mesures en vigueur à Tiznit prolongées de 15 jours    Financement de l'Education: TGR explore de nouvelles pistes    "Women Tech" : l'universitaire marocaine Hajar Mousannif remporte le 1er prix    2M : Transformation éminente des programmes d'information (vidéo)    CNTSH : Baisse importante du nombre de dons de sang    La FIFA promulgue un nouveau règlement : Instauration d'un congé de maternité de 14 semaines au profit des footballeuses !    USA : Obama, Clinton et Bush promettent de se faire vacciner devant les caméras    Covid-19: ce pays est le plus gros acheteur de vaccins dans le monde    Royal Air Maroc couvre le risque Covid-19 dans ses vols à l'international    Auto-entrepreneurs, IR, amnistie fiscale…les amendements acceptés    Relance: Les crédits garantis atteignent 50 MMDH (Benchaâboun)    BAM : la demande bancaire en liquidité totalement satisfaite    Un marocain parmi quatre immigrants arrivés à Mellilia à la nage    Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité    Coût du vaccin, durée, effets indésirables... Les explications d'un responsable du ministère    The Banker magazine : Attijariwafa bank élue meilleure banque au Maroc en 2020    Une ONG suisse salue l'opération nettoyage de la zone tampon menée par les FAR    Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sociétés cotées : La valse des administrateurs en 2015
Publié dans Les ECO le 30 - 12 - 2015

2015 aura été assez agitée pour la sphère financière, notamment pour les dirigeants et administrateurs. Retour sur les démissions et nominations qui ont marqué l'année.
L'année qui s'achève aura été riche en événements, pour le marché boursier. Elle aura été jonché de déceptions, mais aussi d'avancées notables, du côté des réformes tant attendues. L'année a été aussi assez tumultueuse pour les administrateurs des sociétés cotées. Entre coups durs et scandales, plusieurs sociétés ont opéré des changements au niveau de leur Conseil d'administration et de surveillance. D'autres ont été simplement mus par la volonté de s'aligner sur les directives de la loi sur les sociétés anonymes en matière de bonne gouvernance, avec la nomination d'administrateurs indépendants. Le dernier changement a eu lieu à Eqdom. La société de financement a annoncé, en fin de semaine dernière, le remplacement de Jean-Louis Mattei, également président du Conseil de surveillance de sa société mère, Société Générale Maroc, depuis 2012, par Jawad Ziyat, ex-directeur général de Prestigia (filiale haut standing d'Addoha) en tant qu'administrateur indépendant. Ce dernier avait quitté le tour de table du promoteur immobilier en novembre dernier pour se lancer dans le business ou plutôt s'y relancer, car il ne faut pas oublier qu'avant de rejoindre Addoha, il était à la tête de la première compagnie d'aviation low cost Jet4you, qu'il avait fondée. Par ailleurs, Eqdom n'en est pas à son premier coup en cette année. Déjà, à fin septembre, Philippe Lelarge a été nommé DG et coopté comme administrateur, après le départ de Laurent Tiercelin, alors administrateur directeur général, appelé à prendre de nouvelles fonctions dans le groupe Société Générale. À la même date, Mohamed El Morabit a été promu, passant de directeur général adjoint à directeur général.
L'immobilier, grand demandeur
9 mois avant le départ de son directeur, Addoha avait précisément désigné deux administrateurs indépendants afin de se conformer à son Plan Génération cash. Ainsi, le Conseil d'administration a acté, le 26 mars, la proposition de nomination de maître Azzedine Kettani et de professeur Mohamed El Mernissi en tant qu'administrateurs indépendants. Les deux autres promoteurs immobiliers cotés n'étaient pas en reste. Alliances, en juin dernier, annonçait la démission de la CIMR et de la MAMDA, représentées respectivement par leurs directeurs Khalid Cheddadi et Hicham Belmrah. Les deux administrateurs ont été remplacés par Marc Gérard Daniel Lamy et Marie Alexis Julien-Laferriere. La société a également désigné Ali Chekroun comme administrateur. Six mois après, ce dernier démissionne pour être remplacé par Ahmed Ammor. CGI, qui a été retirée de la cote suite au scandale du projet du promoteur à Al Hoceima, Madinat Badès, a pour sa part été dirigée par intérim par Nabil Kerdoudi, après le départ de Mohamed Ali Ghannam, poursuivi en justice, jusqu'à la nomination, mardi 29 septembre, de Khadir Lamrini. L'affaire, qui a secoué le marché financier, a aussi eu raison d'Anas Alami Houir, DG de la CDG, société mère de CGI. Ce dernier, poursuivi en justice dans la même affaire, a été remplacé par Abdellatif Zaghnoun, jusque-là directeur de la Direction des impôts. Cette dernière nomination a eu une résonance au niveau de l'ensemble des structures qui ont la CDG comme actionnaire. Cela a ainsi été le cas de la BMCE Bank, qui a acté, au début de l'année, le fait que la CDG, administrateur de BMCE Bank, est désormais représentée par Abdellatif Zaghnoun. Ce dernier n'est, par ailleurs, pas le seul à passer de la sphère du public à celle du privé. En effet, Jawad Hamri, qui dirigeait l'Office des changes, avait quitté cette dernière pour rejoindre la BMCI en tant que président du Conseil de surveillance le 12 juin, remplaçant Mourad Chérif. Et la banque avait nommé plusieurs administrateurs indépendants : Janie Letrot Hadj Hamou, Dounia Taarji, Abderrahim Bouazza et Yves Matrenchar.
Ciment, la marque de la fusion
La fusion annoncée entre Lafarge et Holcim a déjà eu des répercussions sur les filiales marocaines. Ainsi en avril, Holcim Maroc a nommé Rachid Seffar en tant que DG par intérim, remplaçant ainsi Dominique Drouet, président-directeur général, qui a été nommé directeur régional Afrique Moyen-Orient du groupe Holcim. Deux mois plus tard, Seffar a été confirmé dans son poste de directeur général. Quant à Lafarge Ciments, celle-ci a désigné, en juillet , Marcel Cobuz comme administrateur directeur général à la place de Saâd Sebbar, appelé à chapeauter la région Afrique-MENA au comité exécutif de LafargeHolcim.
Total et Nexans aussi
Par ailleurs, la nouvelle recrue de la cote n'est pas en reste. Total Maroc a nommé, le 19 octobre, Vincent Maumus en tant que secrétaire général, après que celui-ci ait occupé le poste de DAF. De même, Jérôme Déchamps occupe, depuis le 1er décembre, la fonction d'administrateur et de président du Conseil d'administration de Total Maroc après avoir été directeur Afrique de l'Ouest de la branche Marketing & Services. Il succède ainsi à Olivier Chalvon-Demersay. Nexans a pour sa part nommé, jeudi 12 mars, Pascal Portevin en qualité de président-directeur général de Nexans Maroc en remplacement de Frédéric Vincent, actuellement président du Conseil d'administration du Groupe Nexans.
Les filiales de SNI, pas en reste
Le plus marquant des changements au niveau des filiales de la holding est celui opéré au sein de Sonasid. Le jeudi 25 juin, Attijariwafa bank, qui occupait le poste d'administrateur à Sonasid, a démissionné de ce poste au profit de Ramses Arroub, président de Sonasid, depuis décembre 2014. Au cours de ce mois de décembre, Ayoub Azami, qui occupait le poste de directeur général de Sonasid a été nommé président-directeur général de Marjane, également filiale de SNI, et a été remplacé, par intérim, par Mohamed Ali Kabbadj. Concernant l'autre filiale de la holding, Lesieur Cristal, le 6 juillet, Mohamed Ramsès Arroub et de Driss Bencheikh démissionnaient de leurs postes d'administrateurs, pour que le dernier soit remplacé par Ali Harraj pour la durée du mandat de son prédécesseur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.