Confinement: les Etats africains ont perdu plus de 100 milliards de dollars de recettes fiscales    Cyclisme: Prudence et sécurité, maîtres mots de la reprise    La province de Khouribga désormais indemne du coronavirus    Exclu-Al Bayane: Boutaib en discussion avancée avec un club de la Botola    Afghanistan: Les troupes US bientôt «at home»?    Coronavirus: une baisse de 54,6% du trafic aérien au mois de mars 2020    Coronavirus : 81 nouveaux cas, 8003 au total, jeudi 4 juin à 18h    Aérien: Ce que risquent de perdre les compagnies africaines    Le virus prépare une révolution monétaire    Parlement: Les conseillers préparent leur déconfinement    Spoliation: un juriste harcelé en France!    Reprise des vols: La Turquie conclut un accord préliminaire avec le Maroc    Casa-Settat: Le wali Ahmidouch anticipe l'après-confinement    Modèle de développement: Des pistes de relance pour Fès-Meknès    Covid19: 81 nouveaux cas ce jeudi à 18H00    Article 1062894    Yassine Boujouama signe son premier contrat pro avec Bordeaux    Débat sur la place de la culture dans le Maroc d'après-pandémie    Le tourisme et le transport seront essentiels à la reprise de l'économie nationale après la crise    Bientôt le retour du public dans les stades d'Italie    Hamza El Hajoui : Le sport joue un rôle économique et social créateur de valeur ajoutée et d'opportunités d'emploi    Retour d'expérience et stratégies de déconfinement    Cannes s'offre Wes Anderson, François Ozone et Steve McQueen dans la sélection officielle    La ministre de la Solidarité détaille son action devant la commission parlementaire des secteurs sociaux    La stratégie de développement durable remise sur le chantier    Les éclaircissements de la Chabiba ittihadia    Opération exceptionnelle d'établissement des CNIE pour les MRE    Covid-19 aidant, SAMIR met à disposition ses bacs de stockage    «Dire non ne suffit plus»    Des placements privés pour les filiales d'Akwa    Italie: le foot avec des spectateurs au stade, déjà?    Covid-19: Débat sur la place de la culture dans «le Maroc d'après»    Venezuela: La pandémie comme vecteur de rapprochement…    Des journaux nord-macédoniens soulignent la reconnaissance internationale croissante de la marocanité du Sahara    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Enseignement français au Maroc: les parents d'élèves obtiennent des avancées    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les modalités du PPP évaluées
Publié dans Les ECO le 08 - 12 - 2016

Le département de l'Equipement lance une étude d'évaluation préalable à la réalisation et l'exploitation des nouveaux ports de plaisance sur la Méditerranée dans le cadre d'un PPP. Une vingtaine de sites ont été localisés.
Les ports de plaisance constituent un secteur qui a toujours le vent en poupe au Maroc et qui veut davantage se positionner sur la côte méditerranéenne en tant que destination fortement prisée. Jusqu'à présent, 6 sites potentiels ont été identifiés au sein de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, lesquels devront faire l'objet d'une évaluation des coûts de réalisation qui seront supportés par les partenaires public et privé, lesquels devront s'associer pour réaliser les travaux dans les sites de Sidi Lahcen, Cala Charranes, le site 7-A, Issly, Tala Youssef et Oued El Marsa. «La Direction régionale de l'équipement est à la recherche du mode de réalisation le plus avantageux et le plus adéquat pour la construction et l'exploitation de nouveaux ports de plaisance sur la Méditerranée, qui pourrait s'avérer être le PPP», indique le département de l'Equipement dans la présentation de l'étude projetée.
Six ports à l'étude
En plus des 6 sites qui feront l'objet de ladite étude, les ports de plaisance sur la côte atlantique devront pour leur part faire l'objet d'une autre étude d'évaluation des coûts, avec le souci de faire réussir les PPP envisagés pour les 6 ports qui seront construits. La rapport d'évaluation attendu devra clarifier pour chaque site le coût global prévisionnel et surtout les moyens dont disposent les parties pour assurer le suivi de ladite évaluation. Les contrats qui seront conclus devront également assurer l'insertion des projets dans un ensemble plus large de services et d'infrastructures qui seront réalisés.
Concernant l'épineuse question du volet légal du foncier, une attention particulière devra être accordée à ce sujet avec «une SA à capitaux publics qui examinera toutes les formules envisageables». Cette SA sera mise en place via un emprunt par l'Etat avec un financement par le budget général ou par un PPP. En attendant les plans d'investissements qui seront proposés, l'Etat veut avoir plus de visibilité sur la modélisation du niveau du trafic qui sera à la base des conclusions contenues dans le modèle financier proposé pour les six ports de plaisance.
Tags: Ports de plaisance PPP Maroc


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.