Vaccin anti-Covid-19: un institut indien compte produire plus de 100 millions de doses    Relance: Gouvernement, CGEM et GPBM s'engagent    Le Fonds d'investissement stratégique sur les rails    Arrivée à Beyrouth de l'aide marocaine médicale et humanitaire    Le tourisme: Une affaire de santé aussi    Ligue des champions : les résultats et le programme des quarts    Nouveau modèle de développement: le monde carcéral invité à s'exprimer    Saisie près de Casablanca de plus de 5 tonnes de chira    Rabat constitue son parc à sculpture    Un concours pour révéler les talents arabes du court-métrage    Le classement général de la Botola (mise à jour)    Champions League: le Real s'effondre face à City, Lyon sort la Juve (VIDEOS)    Covid-19 : le Maroc retiré de la liste des pays sûrs    Education Nationale : 2.587 inspecteurs affectés au titre de 2020    Rachid Yazami : Je n'en reviens toujours pas qu'une telle quantité de nitrate d'ammonium ait été stockée pas loin du centre de Beyrouth    Berkane s'offre le WAC    Aguerd vers Rennes et En-Neysiri en quart de l'Europa League    Examen de passage pour Gattuso    Dans une lettre adressée au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Macron réclame une enquête internationale    La hausse des cas touchés par le coronavirus perçue différemment    Réunion du Conseil de gouvernement    Sur Hautes instructions Royales : Mise en place d'un hôpital militaire de campagne à Beyrouth    Covid-19: 1018 nouveaux cas confirmés au Maroc ce vendredi    Etat d'urgence sanitaire: ce que dit le projet de loi adopté ce vendredi    Le chômage poursuit son envolée au deuxième trimestre sous l'effet du Covid-19    La finance participative, un écosystème en perpétuelle évolution    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Tourisme national : un secteur d'avenir    Une mosquée incendiée dans le sud-ouest de la France (VIDEO)    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Liban : une instabilité explosive    Ligue des champions : Huit chocs pour quatre billets pour Lisbonne    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Accord de sponsoring : Le Raja et OLA Energy renforcent leur partenariat    Macron à Beyrouth : la colère des Libanais contre leurs dirigeants (vidéos)    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    La terre a tremblé en Algérie    Trump interdit TikTok et WeChat et la Chine crie à la « répression politique »    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Omniup : Une startup qui «connecte» à zéro DH
Publié dans Les ECO le 05 - 01 - 2017

Se connecter au réseau wifi en visionnant une publicité de 10 secondes, ce concept a été développé par une startup innovante du nom d'Omniup. Fondée en 2007, la jeune entreprise spécialisée dans les systèmes d'authentification d'accès à Internet et les technologies Wi-Fi poursuit son développement.
Vous avez sans doute déjà utilisé au moins une fois le réseau wifi auquel vous accédez après avoir visionné une vidéo publicitaire. Déployé dans les gares, restaurants et cafés, ce concept donne accès à internet gratuitement. À l'origine de cette innovation, une startup marocaine du nom d'Omniup.
La jeune entreprise s'est fixée un objectif ambitieux, celui de mieux connecter les Marocains à coût zéro. Fondée en 2007, la jeune entreprise est spécialisée dans les systèmes d'authentification d'accès à Internet et les technologies Wi-Fi. Le nouveau business model basé sur la publicité est développé depuis fin 2014 et sa commercialisation a débuté la commercialisation du service Omniup Ads auprès des annonceurs en janvier 2015. «Nous avons aussi créé 20 emplois directs et généré un écosystème indirect car l'esprit startup est inscrit dans nos gènes et nos innovations en témoignent», souligne-t-on auprès du management d'Omniup.
L'innovation de cette entreprise réside dans un concept qui consiste à faire financer le réseau et son exploitation par des sponsors à travers des annonces publicitaires ciblées et géo-localisées. Ainsi, Omniup présente aux annonceurs un nouvel outil extrêmement efficace pour interagir avec leurs potentiels clients sur les lieux de ventes (Malls, cafés, gares). Cette solution technique, qui a fait l'objet d'un dépôt de brevet au niveau mondial a été nommé «Innovation de l'année» par Maroc Telecom. Outre cette reconnaissance nationale, Omniup a au cours de cette année été finaliste du concours mondial de startups Seedstars World à Lausanne et élue parmi le cercle fermé Endeavor au MIT à Boston en septembre dernier. Retour sur le business model de cette startup innovante. Le concept se décline de la manière suivante : l'utilisateur doit accepter de visualiser une courte publicité pour obtenir sa connexion Wi-Fi gratuite. L'annonceur paye pour un impact publicitaire sur la cible choisie d'utilisateurs qui se connecteront via le réseau wifi. «Notre ambition est d'équiper tous les sites où les gens souhaitent avoir leur connexion à Internet. Ceci afin de faciliter l'Internet pour tous et contribuer ardemment au développement numérique social», explique-t-on auprès du management d'Omniup.
Ciblage clients et stratégie
Bien qu'il soit basé sur l'anonymat, le service de publicité «Omniup Ads» repose sur un ciblage précis par âge, genre et lieu. «L'annonceur est ainsi sûr de toucher sa cible et ne paye que les vues intégrales, le rendement de l'annonceur est donc optimal.
Du côté du client qui accède au réseau wifi, nous savons que personne n'aime la publicité, donc nous essayons de ne pas agresser l'usager et de lui montrer uniquement la publicité qui a de grandes chances de l'intéresser», explique-t-on auprès du management d'Omniup. Les annonces digitales sont locales ou nationales et correspondent généralement au profil et au lieu depuis lequel l'utilisateur du wifi se connecte. «Les annonces sont couplées à des questionnaires ou des jeux web permettant à l'annonceur toutes les créativités possibles pour séduire ses futurs clients», précise-t-on auprès d'Omniup. Il s'agit là d'une stratégie marketing qui met le consommateur au cœur de l'approche pour faire en sorte que ce dernier puisse apprécier avant tout la publicité tout en y gagnant quelque chose en retour : une connexion internet gratuite. «Notre objectif premier est de faire du Maroc notre meilleure carte commerciale et cela à deux niveaux en renforçant la relation avec les annonceurs en devenant un support digital incontournable pour toutes les campagnes publicitaires et en continuant à développer le réseau de façon massive en signant avec des partenaires nationaux», précise-on auprès d'Omniup. Dans un second temps, Omniup ambitionne de dupliquer ce modèle dans tous les pays qui ont les mêmes caractéristiques que le Maroc, à savoir une grande croissance de la consommation d'internet sur smartphones sur un marché des télécommunications basé sur le prépayé et le marché du digital.
Chiffres clés
Omniup, c'est 1.000
sites au Maroc principalement des centres commerciaux, des cafés, des restaurants
21
gares ONCF couvertes
10 secondes
c'est la durée de diffusion de la vidéo publicitaire qui donne accès au réseau wifi
Ali Bensouda
Managing partner
Les Inspirations ECO : Qu'est-ce qui a motivé le lancement de ce projet ?
Ali Bensouda : Notre vision est que l'accès à internet est devenu un besoin fondamental de l'humanité et le symbole de sa liberté. Notre ambition a toujours été de lutter pour cette liberté en donnant accès à internet gratuitement au plus grand nombre. D'ailleurs, notre slogan est : AIR, WATER & WI-FI. En 2013, nous avons travaillé pour Google en réalisant un logiciel permettant l'administration de réseaux wifi pour les campus universitaires des pays émergents. Puis, l'idée de diffuser une courte publicité vidéo pour financer la connexion s'est imposée à nous. Le concept était simple : délivrer une connexion wifi gratuite au sein d'un lieu public après une visualisation certaine et complète d'une annonce vidéo. Ceci est facile à dire mais moins facile à faire car l'enjeu est de pouvoir s'adapter à tous les supports et tous les modèles de téléphones sans que l'utilisateur télécharge d'application. Le pari s'est transformé aujourd'hui en succès national puisqu'Omniup est devenu le premier acteur Smart City au Maroc en délivrant des millions de connexions gratuites chaque mois.
Quel public ciblez-vous et comment faites-vous face à la concurrence ?
Nous sommes les seuls à offrir une vidéo fluide qui soit vue intégralement et sans arrêt en échange d'un service Wi-Fi gratuit de qualité. Grâce à notre solution, les annonceurs ont une alternative à Google et Facebook et ils participent directement au financement de la création et de l'exploitation des réseaux Wi-Fi dans les espaces privés au Maroc. De plus, nous offrons un système de supervision en temps réel du nombre et type de connexions ainsi que de la qualité du service wifi délivrée aux utilisateurs. À ce jour, nous n'avons pas au Maroc de concurrent permettant d'offrir le même service qu'«Omniup Ads».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.