Nasser Bourita : l'ouverture de consulats dans les provinces du Sud souligne la marocanité du Sahara    IFC accorde un prêt de 100 millions de dollars à la Région Casablanca-Settat    La Tribune de Nas : Pas la guigne habituelle…    Affaire « Hamza mon bb » : les derniers éléments du procès    Trade Tensions With Europe Flare as Trump Flexes Economic Muscle    LDC Afrique: Ce qu'il faut savoir sur le choc Maghrébin EST- RAJA    Espagne : arrestation d'un réseau criminel organisant des mariages blancs    La tempête Gloria fait 10 morts et 4 disparus    Thomas Reilly : « le Maroc et le Royaume-Uni ont énormément à offrir au continent africain »    Nouveau virus : trois villes chinoises déclarées en quarantaine, les festivités du Nouvel An annulées à Pékin    La sélection nationale de handball approche de la qualification à la Coupe du monde    Le PPS au parlement    Arrestation d'un individu pour trafic de psychotropes à Fnideq    Botola Pro D1 : Le Hassania d'Agadir renoue avec la victoire    La 31ème édition du Marathon international de Marrakech ce dimanche : Plus de 13.000 athlètes de 75 pays au départ    Entretien avec Adil Terrab, président du Conseil Préfectoral du tourisme Meknès    Le défi national !    Destitution Trump: l'accusation en appelle au courage des sénateurs républicains    BCE: Pleins feux sur la future stratégie et les risques    Angola: Isabel dos Santos accusée formellement de fraude et blanchiment d'argent    Présidentielles boliviennes: Evo Morales désigne son candidat…    Qui est le binôme Alj-Tazi, le nouveau duo qui tient les rênes de la CGEM ?    La République centrafricaine ouvre sa représentation diplomatique à Laâyoune    Terres collectives : Ce que recommande le CESE    Un stand marocain aménagé par l'ONMT : La 40ème édition du FITUR de Madrid se poursuit jusqu'au 26 janvier    En Grèce, une femme élue pour la première fois à la présidence    Edito : Civisme    Province de Guelmim : 3 morts et 10 blessés dans un accident de la route    Une quinzaine de routes libre et une douzaine coupée    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    60ème anniversaire de l'USFP Grande manifestation à Larache    EuroMed Droits préoccupé par la restriction de la liberté d'expression    Dans son intervention lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers    Les Américains ont moins dépensé en jeux vidéos en 2019    Le cacao bio commence à sortir des petits paysans brésiliens de la misère    Atelier de formation à Safi sur l'insertion des jeunes dans le tissu socioéconomique    Insolite : Perché dans un tonneau    Arrestation d'un président de commune pour corruption    Divers sportifs    Sébastien Desabre : L'atteinte des objectifs est une responsabilité collective qui exige du travail fondé sur la discipline, le respect et l'efficacité    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Présentation à El Jadida du livre "Mémoires d'un professeur"    Une nouvelle étoile cinématographique illumine Tiznit    Abdelkader Ababou: adieu l'artiste doux…    Au titre de l'année 2019 : 80 rencontres culturelles dans 35 cafés littéraires de par le Maroc    Improvisation sur «Des tranches de vie nées du néant»    Les avocats de Trump veulent un acquittement "immédiat" à son procès en destitution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agenda 2030 : Nezha El Ouafi présente son bilan d'étape
Publié dans Les ECO le 27 - 07 - 2017

Lors du Forum politique de haut niveau sur le développement durable, la secrétaire d'Etat au développement durable a déclaré que le royaume a adopté, conformément à l'Agenda 2030, une approche efficiente pour la réalisation des ODD.
La Secrétaire d'Etat chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi, a pris part au Forum politique de haut niveau sur le développement durable, organisé du 17 au 20 juillet au siège des Nations Unies à New York. Intervenant lors de cette rencontre axée sur le thème «Eliminer la pauvreté et promouvoir la prospérité dans un monde en mutation», elle a indiqué que, dans le cadre de son adhésion à la nouvelle dynamique mondiale du développement durable, le Maroc a opté pour l'instauration d'un modèle de croissance économique intégré et ouvert, qui conforte son processus de transition démocratique et renforce la place du royaume sur la scène internationale dans un contexte marqué par la mondialisation. Présentant les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l'Agenda 2030, la secrétaire d'Etat a déclaré que le royaume a adopté, conformément à cette vision, une approche efficiente pour la réalisation des ODD.
En effet, le royaume a procédé à l'accélération de la mise à niveau de son cadre juridique et institutionnel et ce sur plusieurs plans, notamment celui législatif et juridique, à travers l'adoption de la nouvelle Constitution, qui a consacré le droit au développement durable et à un environnement sain, et la loi-cadre sur l'environnement et le développement durable, qui a institué juridiquement l'adoption par le royaume de la stratégie nationale du développement durable 2030. Sur le plan économique, le Maroc a fait le choix d'une transition vers l'économie verte à l'horizon 2030 dans tous les secteurs, notamment dans le secteur énergétique, et ce en portant à 52% la part des énergies renouvelables dans la production électrique d'ici 2030, a-t-elle précisé, ajoutant que sur le plan social, le royaume, à la faveur notamment de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), œuvre à réduire les disparités sociales, à lutter contre toute forme de discrimination à l'égard des femmes et à garantir la généralisation de l'accès à l'éducation et aux services de santé.
Sur le plan écologique, El Ouafi a fait remarquer qu'une série de programmes prioritaires, notamment le programme national d'assainissement liquide, le programme national des déchets ménagers, le programme national de prévention et de lutte contre la pollution industrielle, et le programme national de lutte contre la pollution de l'air, ont été mis en œuvre, soulignant que d'énormes ressources financières ont été allouées par le royaume à ces programmes au cours des dernières années. Et la secrétaire d'Etat de soutenir que l'adhésion du Maroc au processus d'accélération de la mise en œuvre des ODD a été renforcée par l'adoption en Conseil des ministres de la stratégie nationale de développement durable 2030, rappelant que cette stratégie, élaborée en concertation avec l'ensemble des acteurs (pouvoirs publics, secteur privé, représentants de la société civile), sera un mécanisme efficace pour la réalisation des ODD à l'horizon 2030. El Ouafi a par ailleurs insisté sur l'engagement du Maroc, aux côtés de la communauté internationale, dans la lutte contre les changements climatiques qui, a-t-elle rappelé, s'est manifesté par l'accueil de la COP22 en novembre dernier à Marrakech, et par l'adoption d'une économie sobre en carbone à travers la mise en application d'une politique volontariste visant à réaliser l'équilibre entre le développement économique et les émissions de gaz à effet de serre. Elle a dans ce sens fait remarquer que le royaume a été parmi les premiers pays à présenter sa contribution nationale dans le cadre de la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur le climat.
La ministre a en outre affirmé que le Royaume du Maroc, qui a adhéré à cette nouvelle dynamique visant à réaliser les ODD, demeure convaincu de la nécessité de la conjugaison des efforts à tous les niveaux et du renforcement de la coopération internationale, basée sur la solidarité entre les peuples, pour aller de l'avant dans la concrétisation de l'Agenda 2030 du développement.
Des entretiens avec plusieurs responsables
En marge du forum, la secrétaire d'Etat chargée du développement durable a eu des entretiens avec plusieurs responsables. Avec Kossi Assimaidou et André Johnson, respectivement, ministres togolais de la Planification et du développement, et de l'Environnement, elle a conclu un accord de principe visant l'échange d'expériences et le renforcement des capacités des cadres africains dans les domaines de la protection de l'environnement et de la promotion des objectifs du développement durable. Avec le représentant du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), Ibrahim Thiaw, les discussions ont porté sur les préparatifs de l'organisation, en décembre prochain à Nairobi, de la 3e session de l'Assemblée des Nations Unies sur l'environnement autour du thème «Vers une planète sans pollution». Avec le directeur exécutif de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie occidentale (CESAO), Mohamed Ali El Hakim, les deux parties ont examiné les moyens à même de hisser leur coopération à un plus haut niveau. Avec le chef de gouvernement de Monaco, ils ont décidé de définir une feuille de route pour renforcer davantage leur partenariat et soutenir le royaume dans l'activation du Plan national de lutte contre la pollution atmosphérique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.