Séisme au PJD : Ramid ne partira plus    Le Maroc suspend ses vols avec la Belgique et l'Italie    Non au nihilisme !    Evolution du coronavirus au Maroc : 112 nouveaux cas, 483.766 au total, lundi 1er mars 2021 à 18 heures    La Bourse de Casablanca termine en retrait    Le Roi ordonne de faire don d'un million de dollars au Yémen    Le Maroc blackliste l'ambassade d'Allemagne à Rabat    Région de Dakhla: plus de 570 MDH pour des projets de développement    Après Tanger, la ville de Tétouan noyée par des pluies torrentielles (Vidéos)    Tennis : À Dakar, nos jeunes ont gagné en expérience    FCA Morocco : ce que prévoit le MotorVillage pour accompagner sa croissance    Recherche et développement : la CGEM s'allie à l'UM6P    Procès à distance: Plus de 300.000 affaires mises au rôle en 10 mois    El Guerguarat: inauguration de logements de fonction pour les agents de douane    Officiel: le Maroc prolonge le couvre-feu    Marrakech: une villa transformée en casino perquisitionnée par la DGSN    Egypte : décès de l'acteur Youssef Chaabane, à l'âge de 90 ans, des suites de la covid-19    Chine : les trois actions efficaces pour éradiquer la pauvreté    Mohamed Bazoum, nouveau président du Niger    Prolongement de l'état d'urgence, usage légal du cannabis... Ce qui est prévu lors du Conseil de gouvernement    Covid-19 en France: « Il faut encore tenir », selon Macron    Export : Dakhla nouveau fief pour l'Asmex    Le nouveau clip de Saad Lamjarred fait un carton ! (VIDEO)    Guerguerat : inauguration de logements de fonction pour les agents de douane    TOOMORE célèbre la femme marocaine    Le président de la FIFA en visite au Maroc: Bons baisers de Rabat    La Juve sans joker derrière l'Inter et Milan    Les Robots de l'apocalypse, de Gabriel Banon    Chelsea et United scotchés, Liverpool repart    Yetnahaw Gaâ : en Algérie, la résistance démocratique face à la répression et l'entêtement du régime    Covid-19 au Royaume-Uni : plus de 20 millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin    La NASA adopte la carte complète du Maroc    Présidence de la CAF : la Fifa a fini par trouver un compromis entre les 4 candidats en lice    Samy Mmaee : Ma première sélection, le meilleur moment de ma carrière    Hicham Maidi présente une exposition mêlant l'âme et la matière    14e anniversaire de SAR la Princesse Lalla Khadija    JO de Tokyo : France-Etats Unis dès le 25 juillet pour les basketteurs    Léger recul de l'activité de Centrale Danone en 2020    Jeunes Talents Maghreb L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science : Deux chercheuses marocaines récompensées    ‘'KISSARIYA'', nouvelle sitcom ramadanesque    «Pour moi, la musique est un don de Dieu»    Réunion sur l'accord nucléaire : l'Iran ne considère pas le moment comme «approprié»    «Schizophrénies marocaines» de Abdelhak Najib    Ronaldo et Messi dans le viseur d'un club    Troisième grand parti politique aux Etats-Unis? Trump met les choses au clair    Syrie : l'UNICEF appelle au renvoi chez eux des enfants déplacés dans le Nord-Est    Algérie: affrontements entre la police et des manifestants    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La fin de la décennie s'annonce prometteuse pour le Maroc selon OBG
Publié dans Les ECO le 01 - 03 - 2018

Selon le cabinet Oxford Business Group, la fin de la décennie s'annonce prometteuse pour le royaume. En effet, «grâce à l'accélération de sa stratégie industrielle, le Maroc a réussi à enregistrer des progrès remarquables en 2017» explique le cabinet. À l'occasion de la publication de son rapport The Report : Morocco 2018, le «Think-tank» économique et de conseil Oxford Business Group (OBG) désigne le royaume comme étant dans une position de force à l'aube de la nouvelle décennie. Les industries exportatrices telles que l'automobile, l'aéronautique, les mines et l'agroalimentaire devraient contribuer à une croissance du secteur industriel de 14% à 23% d'ici 2020. Les indices économiques prévoient une forte croissance en 2018.
«Bien diversifiée, la croissance de l'économie marocaine des dernières années a été principalement portée par les secteurs agricole, minier et manufacturier. Les industries en plein essor sont l'aéronautique, l'automobile et le textile.», développe le communiqué du cabinet notant à la même occasion que les faibles coûts de main-d'œuvre et la proximité avec l'Europe sont des facteurs qui contribuent à rendre le pays attrayant d'un point de vue économique. L'agriculture demeure un pilier de l'économie marocaine qui procure de l'emploi à près de la moitié de la population active et contribue à 15% de son PIB.
En ce qui concerne les services, avec plus de 11 millions de visiteurs annuellement, le tourisme est un autre contributeur majeur au PIB qui a généré plus de 6 milliards d'Euros de revenus en 2017. Les indicateurs économiques pointent vers le haut pour 2018, avec une croissance estimée à 3%. Le lancement de plusieurs écosystèmes industriels et de zones économiques spéciales (ZES) a permis de diversifier et régionaliser les investissements et d'accroître les IDE pour la première fois en deux ans.
«Les réformes entreprises au Maroc devraient stimuler son industrie manufacturière, récupérer plus de liquidités et assurer son succès économique à long terme», a expliqué le rédacteur en chef d'OBG, Oliver Cornock. «Alors que certains défis restent à relever pour que le Maroc puisse prendre la tête des pays de la région, l'accès au financement et la consolidation des chaînes d'approvisionnement locales contribueront à poursuivre son développement social et sa croissance économique», conclut-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.