Coronavirus: 12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    Covid-19: 319 nouveaux décès en France, 2.314 au total    McDonald's lance son initiative « Meta7dine »    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Coronavirus : quels coûts pour l'économie marocaine ?    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : PSA renforce la protection de ses salariés et contribue à la solidarité nationale    Une ex-journaliste de Medi 1 meurt du coronavirus    Le ministère public incite à plus de rigueur dans l'application du nouveau dispositif juridique    Différend entre la CGEM et le GPBM    Tramway: Explications sur l'interruption temporaire de ligne T1    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : Voici un récapitulatif des principales mesures fiscales au profit des entreprises    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Coronavirus : Le Comité de veille économique à la rescousse des ménages vulnérables    Covid-19 : les entreprises du BTP veulent plus de garanties pour mener à bien les chantiers prioritaires    Météo: les températures prévues ce samedi 28 mars au Maroc    Coronavirus: coup dur pour Hassan El Fad (PHOTO)    Kenya : 63 personnes ingurgitent du Dettol pour « se prémunir » contre le coronavirus, 59 en meurent    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: Plan anti-sécheresse: Financement additionnel de 1,5 milliard de DH    Les actions à Wall Street montent en flèche après le plan de sauvetage économique    La médecine militaire à la rescousse    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    Réunion virtuelle du G7    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Homman Ludiye : «ENGIE veut soutenir l'AMEE»
Publié dans Les ECO le 15 - 03 - 2018


Amine Homman Ludiye, CEO Engie Afrique du Nord
En marge des 3e rencontres africaines de l'efficacité énergétique, Engie a signé un accord de partenariat avec l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique (AMEE). Que recouvre cette convention, quelles sont les priorités, les activités ciblées...bref, les nouvelles ambitions d'Engie au Maroc et en Afrique. Le CEO d'Engie Afrique du Nord nous répond.
Les Inspirations ECO : Engie Afrique du Nord a signé une convention de partenariat avec l'AMEE. Pouvez-vous nous éclairer sur l'objet de ce nouveau partenariat ?
Amine Homman Ludiye : L'efficacité énergétique est une composante essentielle de la stratégie énergétique nationale et un enjeu majeur pour la transition énergétique. En tant qu'acteurs engagés dans le domaine, les deux parties se sont naturellement rapprochées pour renforcer leur partenariat en vue de promouvoir l'efficacité énergétique et contribuer à son développement au Maroc. L'objectif est de développer des solutions concrètes dans les secteurs du bâtiment, de l'industrie et des véhicules électriques en s'appuyant notamment sur le lancement de projets pilotes, mais également des actions de formation, de sensibilisation et de démonstration.
Les solutions que vous développez en matière d'efficacité énergétique s'appliquent aux particuliers, aux villes et aux entreprises. Quelle est votre cible prioritaire dans le cadre de cette convention ?
Effectivement, l'efficacité énergétique concerne des domaines vastes et variés. À travers cette convention, ENGIE et AMEE souhaitent promouvoir des solutions auprès de tous avec toutefois une priorité accordée aux secteurs de l'industrie, du bâtiment et de la mobilité électrique.
Les objectifs principaux sont de collaborer au développement de l'efficacité énergétique, notamment dans les secteurs identifiés; déployer des prototypes de démonstration ; organiser conjointement des ateliers régionaux de sensibilisation et partager les expériences et les données. Il s'agit aussi de contribuer à la formation dans l'efficacité énergétique en Industrie et dans le bâtiment ainsi que de collaborer au développement de la mobilité électrique au Maroc.
Peut-on dire que toutes les activités de l'AMEE vous intéressent ?
ENGIE est acteur mondial de l'énergie et expert dans les trois métiers que sont l'électricité, le gaz et les services à l'énergie. Au Maroc, ENGIE propose des services d'efficacité énergétique et environnementale aux entreprises et aux collectivités pour mieux utiliser les énergies et réduire leur impact environnemental. Dans toutes les régions du royaume, les équipes d'ENGIE sont à pied d'œuvre auprès des clients ayant de forts enjeux dans leurs domaines d'activités : ports, industrie automobile, industrie aéronautique, sièges d'entreprises, collectivités locales, mobilités, transport... ENGIE est donc naturellement intéressée de soutenir l'AMEE dans sa mission de promotion et de contribution au développement de l'efficacité énergétique au Maroc.
Cette convention n'est-elle pas un autre levier pour développer davantage vos activités de services qui connaissent déjà une forte évolution au Maroc ?
Effectivement, au-delà de notre forte présence dans la maintenance multitechnique et le facility management à travers Cofely Maroc, nous avons récemment accru notre positionnement de manière significative au Maroc avec la création de la JV ENGIE Finatech Services et par l'acquisition de SPIE Maroc. Avec cette nouvelle plateforme, ENGIE devient le leader des services énergétiques au Maroc avec l'ambition de devenir un fournisseur intégré de services à l'énergie en Afrique. Dans le cadre de la convention signée avec l'AMEE, ENGIE s'appuiera sur ses domaines de compétences et d'expertises pour accompagner et appuyer son partenaire dans ses efforts de promotion de l'efficacité énergétique et de sensibilisation des acteurs concernés.
Que pensez-vous du nouveau positionnement de l'ex-forum de l'efficacité énergétique devenu Rencontres africaines de l'efficacité énergétique ?
Les défis énergétiques en Afrique sont immenses, notamment en termes d'accès à l'énergie, d'investissements, d'électrification rurale, de lutte contre le changement climatique, etc. Le sujet de l'énergie et de la transition énergétique se décline localement mais se conçoit globalement. Aussi, au-delà d'être cohérent avec les enjeux énergétiques en Afrique, l'évolution du Forum vers des Rencontres africaines est également en phase avec la vision du Maroc et son ouverture vers l'Afrique. Cet élargissement est également en ligne avec la stratégie que décline le Groupe ENGIE sur le continent africain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.