Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Newcastle-Manchester City : un match fou (VIDEO)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    L'artiste marocain Hammadi Ammor n'est plus    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    CNOM : "Génétique et sport : l'impact de l'hérédité sur la performance sportive"    MCA-WAC (1-1) : Le Wydad victime de la VAR, de l'arbitre et de la CAF    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    Hirak: Les Algériens dans la rue malgré la répression    Manifestation à Casablanca après la prière du vendredi en solidarité avec la Palestine    Affaire Ghali : la plainte du Club des avocats transmise au parquet de l'Audiencia Nacional    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Maroc/Covid-19: le bilan de ce vendredi 14 mai    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Agadir : interpellation d'un individu pour publication d'un contenu violent    La crise des réfugiés rohingyas «ne doit pas tomber dans l'oubli», selon le HCR    La COP26 se tiendra en présentiel à Glasgow (président)    En vertu d'arrêtés conjoints publiés au BO, des sociétés étrangères autorisées à créer des fermes aquacoles à Dakhla    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Un séparatiste du «Polisario» lance un appel au meurtre visant des policiers marocains    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    L'antitrust italien inflige une amende de 102 millions d'euros à Google    Santé connectée: A consommer avec modération !    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    Covid-19 : l'OMS appelle à renoncer à vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés    Podcast: Punk, en toute transparence    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Japon : l'état d'urgence élargi face à la pandémie    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dakhla. La région séduit les maraîchers
Publié dans Les ECO le 01 - 10 - 2018

Quatre groupes exportateurs se sont implantés dans la région, à savoir les Domaines agricoles, le groupe Soprofel Idyl à travers Tawarta production agricole et Mijk domaine agricole. Le groupe Maraîchage du Sahara, filiale du groupe Derham ainsi que la société Maraissa du groupe Azura sont également de la partie.
Producteurs-exportateurs, entreprises horticoles, sociétés d'irrigation et de pompage solaire, bureaux d'études, institutions bancaires et bien d'autres ont pris part du 27 au 29 septembre à la foire agricole internationale de la région de Dakhla Oued Eddahab (FAID). Lors de cette 3e édition, qui a abordé la problématique de l'impact du changement climatique sur l'agriculture, plus de 80 exposants ont participé à ce rendez-vous annuel à travers 3 pôles d'exposition étalés sur une superficie frôlant 3.000 m2. Il s'agit de l'espace dédié aux institutionnels et sociétés privés, le pôle consacré aux coopératives agricoles et groupements d'intérêts économiques (GIE) en plus de l'espace attribué à l'élevage.
Le secteur privé en force à la foire
Parmi les 30 stands occupés par le secteur privé, cinq sociétés étrangères (française, espagnole, allemande et italienne) ont présenté leurs produits et services aux professionnels de la foire alors que l'espace dédié aux coopératives a été essentiellement marqué par l'exposition des produits spécifiques à la région, notamment le couscous multi-céréales, le lait de chamelle, le fromage frais de lait de chamelle en plus de la viande caméline séchée (Tichtar).
Maraîchage : Dakhla exporte 65.000 tonnes par an
«Depuis le développement de l'agriculture solidaire, à Dakhla Oued Eddahab à travers la redistribution d'environ 40 ha à quelque 75 petits agriculteurs, la région a pu également développer une agriculture moderne grâce aux exportations de tomates et melons qui s'élèvent actuellement à 65.000 tonnes/an», explique Ahmed Baba Amar, président de la Chambre d'agriculture de Dakhla Oued Eddahab. Et bien que la sécheresse soit considérée comme un fait structurel du climat dans cette zone, toutefois les périmètres irrigués d'Oued Eddahab destinés essentiellement à la production de primeurs sous serres ont attiré plusieurs producteurs-exportateurs en raison des conditions climatiques qui offre un avantage de précocité pour les cultures de maraîchage pouvant être commercialisées sur le marché 2 à 3 semaines avant celles cultivées dans la région de Chtouka aux environs d'Agadir.
Importants opérateurs agricoles
Aujourd'hui, quatre grandes sociétés opèrent dans la région alors que les premiers groupes qui se sont implantés dans cette zone sont respectivement les Domaines agricoles et le groupe Agrodep, avant sa scission en deux sociétés à l'issue d'un compromis en 2014 entre Pierrick Puech et Hassan Derham, les deux actionnaires dudit groupe. En plus des domaines agricoles, trois autres sociétés produisent actuellement leurs primeurs à partir de Dakha. Il s'agit du groupe Soprofel Idyl à travers Tawarta production agricole et Mijk domaine agricole en plus de Maraîchage du Sahara, filiale du groupe Derham ainsi que la société Maraissa, du groupe Azura et Ajida, un groupement de 15 jeunes producteurs originaires de Dakhla.
Ajida GIE : l'union des jeunes fait la force
Et c'est ce groupement d'intérêt économique constitué aussi de 5 femmes qui distingue la région de Dakhla des autres zones agricoles qui font la production maraîchère. Ce GIE a été créé en décembre 2016 dans le cadre d'un partenariat public-privé autour de terres agricoles relevant du domaine privé de l'Etat de la région de Dakhla Oued Eddahab à hauteur de 45 MDH sur une superficie de 80 ha. «Notre GIE produit annuellement 120 tonnes à terme de tomates cerises et 50 tonnes de melons. Elles sont principalement destinées à l'Europe», explique Houda Boulhit, directrice administrative d'Ajida GIE. Dans le cadre du volet afférent au conditionnement et à l'emballage de leurs produits, le GIE s'est associé à la société Rosaflor, filiale du groupe agricole de Derhem alors que les exportations se font principalement à partir de l'enceinte portuaire d'Agadir.
Station de conditionnement : une étude de faisabilité dans le pipe
«Une étude de faisabilité pour la réalisation d'une station de conditionnement et d'emballage mutualisée est en cours d'étude par le Conseil régional de Dakhla Oued Eddahab», ajoute Ahmed Baba Amar, président de la Chambre d'agriculture de Dakhla Oued Eddahab. En effet, l'ensemble des opérateurs implantés sur place procèdent au conditionnement de leurs expéditions au niveau de la première zone primeuriste du royaume et ses environs, à savoir la province de Chtouka Ait Baha où ils disposent déjà de stations de conditionnement.
5.000 ha additionnels ouverts à l'agriculture à Dakhla
Par ailleurs, une superficie additionnelle de 5.000 ha a été ouverte à l'agriculture solidaire et intensive dans le cadre du nouveau programme de développement de la région alors qu'une station de dessalement de l'eau de mer est prévue pour irriguer cette zone de terres agricoles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.