Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Covid-19: le Maroc toujours à la deuxième étape de propagation    Concours de médecine: plus de 80 centres d'examen mis à disposition    «Le sexisme n'est pas une fatalité»    Salé: la Brigade anti-gangs est intervenue à temps    Ligue de diamant : le meeting de Doha avancé au 25 septembre    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination ! (2e partie)    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Abdallah II    Explosions au Liban: Macron attendu à Beyrouth    US Round Up du mercredi 5 août – Virgin Atlantic, Couple & Covid19, Neil Young, Beyrouth, Taiwan    Covid-19: une rentrée des classes sous le signe de l'incertitude    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages dans la région MENA    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Football: le gardien de but Iker Casillas annonce sa retraite    La vidéo des vols de moutons à Casablanca fait un tapage en Inde    L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    120 MMDH seront injectés dans l'économie    Le ministère met les dernières touches au plan de relance économique    ONSSA: Franc succès pour l'opération Aid Adha    Mise à jour de la 19ème et 20ème journée de la Botola Pro D1: Le fauteuil de leader en jeu    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Beyrouth: au moins 100 morts et plus de 4000 blessés (nouveau bilan)    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Othmani : Le gouvernement est à l'écoute des citoyens concernant l'heure légale
Publié dans Les ECO le 29 - 10 - 2018

Le gouvernement "suit attentivement les avis des citoyens" concernant la décision stipulant le maintien de l'heure légale en vigueur actuellement au Maroc (GMT+1) de façon permanente, a indiqué, lundi à Rabat, le chef de gouvernement, Saâd Dine El Otmani, affirmant que le gouvernement "est conscient des effets de cette décision".
El Otmani a reconnu que cette décision, adoptée vendredi par le Conseil de gouvernement, a "accusé quelque retard qui a suscité un certain embarras et plusieurs réactions".
Revenant sur les raisons ayant motivé le maintien de l'heure d'été, El Otmani a rappelé que "cette décision est liée à la consommation d'énergie" et à "la sécurité énergétique".
"Il faut que l'approvisionnement en électricité soit continu toute la journée et tout au long de l'année. Or, en été, il y a ce qu'on appelle un pic de consommation électrique qui pose des risques (...) et qui peut mener parfois à des coupures d'électricité", a-t-il fait observer.
"Pour éviter que cela ne se produise, on a recours à l'heure d'été afin d'alléger la pression (…) comme le montrent les statistiques", a ajouté El Otmani, notant qu'au cours des trois dernières années, on a constaté une hausse régulière de la consommation d'énergie".
Par ailleurs, "les gens ont exprimé leur mécontentement par rapport au changement d'heure quatre fois par an, ce qui cause beaucoup de confusion", a-t-il rappelé, soulignant que "bien entendu, l'évaluation se poursuivra tout au long de la prochaine étape".
Ainsi, l'application de l'horaire GMT+1 sera assouplie par des mesures d'accompagnement. Dans ce cadre, El Otmani a annoncé plusieurs mesures d'accompagnement pour éviter des désagréments aux citoyens, citant, à cet égard, l'adoption de nouveaux horaires dans l'ensemble des établissements scolaires publics et privés.
"Les premiers impactés sont les enfants qui partent à l'école tôt le matin (...). Désormais, les horaires des écoles commencent à 09h00", a-t-il dit.
Ainsi, le chef de gouvernement a fait savoir que le ministre de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a été chargé d'appeler, dès, aujourd'hui, lundi, à des réunions avec les associations nationales des parents d'élèves et les syndicats représentant les fonctionnaires et enseignants de l'éducation nationale.
El Otmani, a, d'autre part, annoncé que le gouvernement se penche aussi sur d'autres mesures d'accompagnement concernant les horaires dans les administrations publiques et autres, ajoutant qu'un dialogue sera ouvert avec les différents partenaires et qu'une décision sera prise à ce sujet prochainement.
Parmi les autres interrogations des citoyens, a relevé le chef de gouvernement, celles relatives au mois sacré de Ramadan. En ce sens, El Otmani a expliqué que le gouvernement a la possibilité de modifier l'heure pour ce mois afin que les fidèles puissent accomplir les rites de ce mois béni dans des conditions favorables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.