Procédure pénale : Une réforme pour renforcer la sécurité des personnes et des biens    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    Maroc-UE. L'Espagne "satisfaite" de l'adoption de l'Accord de pêche    Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique    Attijariwafa bank et la BAD s'associent pour développer le commerce en Afrique    L'AFD et l'ONDA signent deux conventions de financement    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Qui va remporter la CAN ?    Saad Lamjarred vers une nouvelle poursuite judiciaire    ASAP Rocky maintenu en détention jusqu'au 25 juillet    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Adam Naas : Vieille âme du futur    La Casa de Papel. La saison 3 désormais disponible sur Netflix    Le Crédit Agricole du Maroc : un passage réussi au Parlement    Communiqué du Bureau politique du PPS    Le Centre international d'oncologie de Casablanca s'engage à rendre les soins plus accessibles    La CGEM et la SFI s'allient pour stimuler l'employabilité des femmes    Voici les poules éliminatoires de la CAN 2021    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Montresso présente les temps forts de sa saison culturelle 2019-2020    Procès d'Imlil. L'avis de l'avocat de la victime danoise    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Boucetta met en avant à Washington l'engagement continu du Maroc en faveur des libertés religieuses    Maroc-USA: Une alliance historique et un partenariat d'exception    La MAP inaugure son nouveau siège à Casablanca    Taroudant, capitale d'une vie rurale en marche!    Rabat. Un quinquagénaire arrêté pour meurtre    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    Tensions entre Séoul et Tokyo: un Sud-Coréen s'immole par le feu    L'UE sanctionne la Turquie pour forage au large de Chypre…    Primes : La CAF augmente le «prize money»    Préscolaire, le ministère dresse son bilan    10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    Bouillon de culture    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    Troisième marche du podium pour le Nigeria    La syphilis regagne du terrain    De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien    Hicham El Idrissi : Il ne faut pas compter sur des joueurs qui ne veulent plus jouer pour le KACM    L'inébranlable attachement du Maroc à la voie du réalisme et du compromis    Casa malade de ses moyens de transport    Les budgets des collectivités territoriales enregistrent un excédent de 5,4 MMDH    Contrairement à Nicki Minaj, 50 Cent et Janet Jackson chanteront en Arabie Saoudite    "Les Enfants de la mer", un film d'animation écologiste et spirituel    Le court-métrage en fête à Ifrane et Azrou    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Instagram masque les « likes » dans six pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Othmani : Le gouvernement est à l'écoute des citoyens concernant l'heure légale
Publié dans Les ECO le 29 - 10 - 2018

Le gouvernement "suit attentivement les avis des citoyens" concernant la décision stipulant le maintien de l'heure légale en vigueur actuellement au Maroc (GMT+1) de façon permanente, a indiqué, lundi à Rabat, le chef de gouvernement, Saâd Dine El Otmani, affirmant que le gouvernement "est conscient des effets de cette décision".
El Otmani a reconnu que cette décision, adoptée vendredi par le Conseil de gouvernement, a "accusé quelque retard qui a suscité un certain embarras et plusieurs réactions".
Revenant sur les raisons ayant motivé le maintien de l'heure d'été, El Otmani a rappelé que "cette décision est liée à la consommation d'énergie" et à "la sécurité énergétique".
"Il faut que l'approvisionnement en électricité soit continu toute la journée et tout au long de l'année. Or, en été, il y a ce qu'on appelle un pic de consommation électrique qui pose des risques (...) et qui peut mener parfois à des coupures d'électricité", a-t-il fait observer.
"Pour éviter que cela ne se produise, on a recours à l'heure d'été afin d'alléger la pression (…) comme le montrent les statistiques", a ajouté El Otmani, notant qu'au cours des trois dernières années, on a constaté une hausse régulière de la consommation d'énergie".
Par ailleurs, "les gens ont exprimé leur mécontentement par rapport au changement d'heure quatre fois par an, ce qui cause beaucoup de confusion", a-t-il rappelé, soulignant que "bien entendu, l'évaluation se poursuivra tout au long de la prochaine étape".
Ainsi, l'application de l'horaire GMT+1 sera assouplie par des mesures d'accompagnement. Dans ce cadre, El Otmani a annoncé plusieurs mesures d'accompagnement pour éviter des désagréments aux citoyens, citant, à cet égard, l'adoption de nouveaux horaires dans l'ensemble des établissements scolaires publics et privés.
"Les premiers impactés sont les enfants qui partent à l'école tôt le matin (...). Désormais, les horaires des écoles commencent à 09h00", a-t-il dit.
Ainsi, le chef de gouvernement a fait savoir que le ministre de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a été chargé d'appeler, dès, aujourd'hui, lundi, à des réunions avec les associations nationales des parents d'élèves et les syndicats représentant les fonctionnaires et enseignants de l'éducation nationale.
El Otmani, a, d'autre part, annoncé que le gouvernement se penche aussi sur d'autres mesures d'accompagnement concernant les horaires dans les administrations publiques et autres, ajoutant qu'un dialogue sera ouvert avec les différents partenaires et qu'une décision sera prise à ce sujet prochainement.
Parmi les autres interrogations des citoyens, a relevé le chef de gouvernement, celles relatives au mois sacré de Ramadan. En ce sens, El Otmani a expliqué que le gouvernement a la possibilité de modifier l'heure pour ce mois afin que les fidèles puissent accomplir les rites de ce mois béni dans des conditions favorables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.