Vidéo – Achraf Bencharki signe un magnifique doublé et délivre Lens    LdC : Le Wydad laisse des plumes en Afrique du sud    La DGSN se dote d'un système informatisé pour les amendes    Buzz – Bill Gates, le milliardaire qui fait la queue    Tunisie : Une deuxième grève générale prévue pour février    Pargneaux : La Maroc, exemple africain dans la lutte contre le chômage des jeunes    LdC : Le Wydad ne pourra pas aligné son meilleur joueur de l'année    Diapo – Un fourgon transportant 17 millions de dirhams se renverse    Ghazali : La stratégie énergétique du Maroc est fondée sur les énergies renouvelables    Création d'un registre national pour organiser les médias numériques    Organisation du programme jeunes Marocains ambassadeurs des Nations-Unies à Casablanca    Bourita appelle à la création d'un "G10 Méditerranée"    Benchamach œuvre à renforcer les relations maroco-saoudienne    Le Forum international de l'étudiant fait escale à Dakhla    "Gilets jaunes" : A nouveau dans les rues malgré le "Grand débat" lancé par le gouvernement    Fortes pluies dans plusieurs provinces du Royaume    "Afrique du Rire" : Deuxième édition ouverte ce vendredi à Abidjan    VIDEO - Corniche Aïn Diab : Le cri de colère d'une femme à mobilité réduite    2,4 MMDH consacrés à la gestion des déchets ménagers en 10 ans    Casablanca : 5 ans de prison pour chacun des membres d'une bande de malfrats    Deux jeunes hommes se suicident à Nador et Chtouka Aït Baha    El Othmani : Le Maroc « parie sur la transformation digitale »    Fespaco 2019 : «Indigo» de Selma Bargach en lice pour l'Etalon d'or de Yennenga    Musée Saint Laurent: Les 4 expos de cette nouvelle année    Marrakech : Localisation d'une ressortissante danoise portée disparue    Triple candidature pour l'organisation du Mondial-2030 : Le verdict dans quatre ans    Divers sportifs    Le scénario à 48 équipes toujours en gestation    Federica Moghrerini reçue en audience par S.M le Roi Mohammed VI    Habib El Malki : Le Royaume est attaché à sa stratégie de partenariat avec l'UE    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Donald Trump, le show et le chaos    Andy Murray aura bientôt droit à sa statue à Wimbledon    Trump et Pelosi à couteaux tirés autour du "shutdown"    L'IS représente 15,3% des recettes fiscales en Afrique    Le prix du cannabis au Canada en hausse après la légalisation    Le Kluster CFCIM labellisé par la CCG    Des investisseurs italiens saluent les performances économiques réalisées au Maroc    Ligue des champions : Le WAC en force à Pretoria    Brad Pitt moqué sur la Toile    Selena Gomez fière de la personne qu'elle devient    Kim Kardashian bientôt maman pour la quatrième fois    « Chantons Notre Patrimoine Commun », le spectacle placé sous le signe du vivre ensemble    Algérie : la date de l'élection présidentielle fixée le 18 avril    Le Zamalek ne lâchera pas Hamid Ahaddad    SM le roi Mohammed VI reçoit Federica Mogherini au Palais Royal    Nouvel an Amazigh : À quand Yennayer au Maroc?    Brexit : Les discussions entre May et l'opposition dans l'impasse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Atlantic Dialogues. Le populisme au cœur du débat
Publié dans Les ECO le 13 - 12 - 2018

Les travaux de la 7e édition de la conférence internationale Atlantic Dialogues démarrent aujourd'hui, à Marrakech. Initiée par le think tank Policy Center for the New South - le nouveau nom adopté depuis le 7 décembre par OCP Policy Center, cette rencontre de haut niveau abordera les enjeux géopolitiques et économiques du bassin atlantique en présence de 350 participants issus de 90 nationalités différentes. Compte tenu du contexte actuel marqué par l'émergence et l'élection de partis populistes, le thème choisi cette année est la montée de ce phénomène, particulièrement à l'issue de la dernière élection présidentielle au Brésil et la politique étrangère des Etats-Unis dans la mesure où celle-ci remet en question l'avenir de l'Organisation du traité Atlantique nord (Otan) et de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Parallèlement, d'autres questions transversales restent posées, notamment la démographie contrastée du Nord et du Sud, la dimension humaine de la crise migratoire, la mobilisation des ressources face au changement climatique ou encore la perspective d'une nouvelle crise financière internationale.
Depuis le lancement en 2012 de la conférence internationale Atlantic Dialogues, cette dernière cherche à désenclaver l'Atlantique Sud dans le débat géopolitique global. Sa proposition consiste essentiellement à le traiter sur un pied d'égalité. Le rapport Atlantic Currents, qui poursuit chaque année les réflexions engagées dans la conférence, sera présenté aujourd'hui, avant le lancement de la conférence d'ouverture, «Populisme et politique «post-vérité» : le ressentiment contre la globalisation». Au-delà du constat, les Dialogues atlantiques visent à élaborer un autre discours et proposer des solutions en confrontant les points de vue des différents panélistes, du Nord comme du Sud. Les invités de cette année viendront du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord à hauteur de 25% en plus de l'Afrique subsaharienne (22%), l'Europe (21%), l'Amérique du Nord (16%) et l'Amérique du Sud (11%). Ils sont respectivement issus des sphères de décision politique, du monde des affaires, de la recherche et des think tanks, du secteur public et des organisations internationales en plus de la société civile et des medias.
Parmi les responsables politiques attendus figurent cinq anciens chefs d'Etat dont Pedro Pires (Cabo Verde), 15 ministres et anciens ministres parmi lesquels Anabel Gonzalez (Costa Rica), ancienne ministre du Commerce extérieur, Amre Moussa (Egypte), ancien Secrétaire général de la Ligue arabe, Lloyd Axworthy (Canada), président du World Refugee Council ainsi que des diplomates chevronnés. Comme chaque année, les Dialogues atlantiques font de la place aux jeunes avec l'inclusion dans la conférence de 46 jeunes leaders âgés de 23 à 35 ans, sélectionnés sur dossiers. Venus de 25 pays, ils ont suivi les 11 et 12 décembre des sessions de formation dispensées par des experts de haut niveau et des invités de marque de la conférence avant de participer pleinement aux Dialogues atlantiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.