Tunisie : Kais Saied et Nabil Karoui au second tour de la présidentielle anticipée    Heetch accompagne les auto-entrepreneurs    Sahara : La Grande Bretagne réitère son plein soutien au processus onusien et aux efforts du Maroc    Arbitrage, corruption à la CAF, rapport financier... Tout sur l'Assemblée générale de la FRMF    Le surfeur Ramzi Boukhiam qualifié pour Tokyo 2020    Global Teacher Conclave & Awards 2019 : Un Marocain primé    Affaire Griezmann: une sanction de 300 euros ou un huis clos pour le Barça    Sebta et Melilia. Les parlementaires de Vox veulent ériger un mur    Lancement officiel et adoption des recommandations de l'OMS    Agadir : Pour un meurtre, un chauffeur clandestin condamné à 20 ans de réclusion criminelle    Meknès : Il poignarde mortellement son voisin    «Le Roi : le Maroc de Mohammed VI », un livre pour comprendre le Royaume « au-delà des clichés »    Fête de l'Huma: Les chemins de l'Humanité!    Gestion migratoire : Le Commissaire de l'UA salue le rôle du Maroc    Logement social : La Cour des comptes identifie les failles    Ligue des Champions d'Afrique : RCA et WAC à un pas de la phase de poules    3e meeting du Barbe et Arabe-Barbe, championnats nationaux et Salon du cheval : La filière équine sur sa lancée    Mariage des mineures. Le verdict du CESE attendu demain    Marrakech à l'heure de l'Oriental Fashion Show    «Double face»: dans la peau d'un écrivain pas comme les autres!    Attribution du dépôt légal à plus de 4.300 ouvrages au cours des 8 premiers mois    Marrakech, Oasis des plus grands Djs du monde    Spoliation foncière : la lutte se poursuit    Administration publique : Le Maroc et Québec signent un accord    Nasser Bourita : La CEDEAO doit prendre le leadership dans la lutte contre le terrorisme    Iran : Le guide suprême exclut toute négociation avec les Etats-Unis    Brexit: La suspension controversée du Parlement britannique devant la Cour suprême    Sous pression, Angela Merkel dévoile sa stratégie climatique    Crise des migrants: Erdogan menace l'Union Européenne…    Audiovisuel : MBC5 veut rayonner sur le Maghreb    Soins auto-administrés : Le Maroc adopte les recommandations de l'OMS    Hajar Raissouni, la demande de liberté provisoire sera examinée jeudi    Sécurité pénitentiaire. Les raisons de la bérézina    Le Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques est en selle    Contrôle frontalier : Les fiches d'embarquement- débarquement supprimées    Journée mondiale de l'arthrose    Le glacier d'Aletsch pourrait disparaître d'ici à 2100    Ligue des champions : Liverpool rêve d'Istanbul et les clubs français d'exploit    Le choc entre les deux Olympiques débouche sur un nul    Réinsertion des détenus : Un slogan alléchant    Divers sportifs    Nasser Bourita : Le développement humain est la clé de la durabilité de l'action contre le terrorisme    Divers Economie    Déficit budgétaire de 33,5 MMDH à fin août    Rejet total de l'annexionnisme israélien par l'OCI    Ces stars qui se sont mariées en secret    "GTI", le prof de maths français qui rappe sur Pythagore    Brad Pitt en cosmonaute dans "Ad Astra"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fès. Franc succès du Salon national des métaux
Publié dans Les ECO le 04 - 03 - 2019

Le premier Salon national des métaux de Fès a tenu son pari. Les visiteurs ont fait le déplacement en masse. Une occasion pour découvrir le savoir-faire et les créations des artisans dans les métiers de l'argenterie, la dinanderie, le cuivre, la ferronnerie, la damasquinerie et la bijouterie.
Plusieurs milliers de personnes se sont déplacées à la première édition du Salon national des métaux. Organisée du 1er au 10 mars sous le thème «Les arts des métaux : un passé antique et un avenir prometteur», cette manifestation est initiée par la Chambre de l'artisanat de la Région Fès-Meknès, en partenariat avec le ministère du Tourisme, du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale, secrétariat d'Etat chargé de l'Artisanat et de l'économie sociale, ainsi que d'autres partenaires locaux. Lors de la cérémonie d'ouverture, le ministre de tutelle, Mohamed Sajid, a signalé aux participants que la ville de Fès fait partie des rares villes au monde qui connaissent un développement constant dans le secteur de l'artisanat. Cela est dû aux nombreuses réformes qu'a connues le secteur, commençant par le Livre Blanc en 2000, la Vision 2015 de l'artisanat et le Plan d'action 2021 qui est en cours d'exécution.
De son côté la secrétaire d'Etat chargée de l'Artisanat et de l'économie sociale, Jamila El Moussalli, a mis l'accent dans ce cadre sur le rôle de l'artisanat dans la préservation de l'identité marocaine tout en ayant un rôle primordial dans le développement économique, la promotion de la culture et le rayonnement de la civilisation, passant en revue les grandes lignes de la nouvelle stratégie de développement du secteur de l'artisanat marocain qui couvre toutes les composantes du secteur. Cette stratégie, a-t-elle expliqué, vise l'amélioration de la qualité et de l'attractivité des produits, le développement du tissu des entreprises, l'amélioration des chaînes de valeur des filières de l'artisanat, le développement des mécanismes de financement et l'amélioration des conditions de travail et de vie des artisans.
El Moussalli a précisé également que son département œuvre pour améliorer les compétences, environnements et conditions de travail des artisans. Pour elle, «les salons sont une occasion pour le renforcement de la qualification de la main-d'œuvre et les artisans et l'échange des expériences, appelant les professionnels à renforcer leur dextérité et à innover davantage pour mieux valoriser les produits de l'artisanat». Cette année, le ministère penche sur la protection de trois métiers, à savoir, la fabrication du soufflet de Fès (rabouz), la «blouza» d'Oujda et la poterie rurale d'Er-Rachidia.
À cet égard, les responsables du ministère ont précisé qu'un programme à court et à moyen termes a été mis en place en matière de sauvegarde des métiers en voie de disparition. Ce dernier consiste à l'établissement d'un inventaire des savoirs et savoir-faire liés aux métiers de l'artisanat en vue de leurs documentations et leurs préservations, la création d'un environnement social et économique favorable à leurs transmissions, la valorisation des détenteurs d'un tel patrimoine (communautés, groupes et individus) qui constituent des trésors humains vivants. Le président de la Chambre d'artisanat de la Région Fès- Meknès, Abdelmalek Al Boutayne a souligné, de son côté, que le Salon national des métaux s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action de la chambre au titre de l'année 2019-2021 et de l'accompagnement de sa stratégie visant à ériger le secteur en levier de développement de la région.
Du travail pour les malvoyants
Au cours de la semaine dernière, les responsables de la ville de Fès ont procédé à l'inauguration d'un centre d'artisanat dédié aux personnes malvoyantes. Réalisé à l'initiative de la section de Fès de l'Organisation alaouite pour la promotion des aveugles au Maroc (OAPAM), ce centre qui comprend plusieurs ateliers dédiés notamment à la couture, au tissage et à la cuisine a pour objectif de valoriser et de commercialiser les produits de l'artisanat local et de contribuer à l'intégration socio-économique des personnes aux besoins spécifiques. Ce centre, qui a été réhabilité grâce à l'appui de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), vise à promouvoir les produits de l'artisanat réalisés par les non-voyants et les malvoyants issus de la ville de Fès. L'OAPAM a signé, à cet effet, des conventions avec plusieurs experts qui seront chargés de l'encadrement des bénéficiaires des prestations de ce centre, lequel va contribuer à la commercialisation des produits de cette catégorie de citoyens à une large échelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.