Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Japan's Banks Are About to Get Even Feebler    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Le Ramadan au Maroc, délices et gourmandises    La loi 49-15 sur les délais de paiement toujours en panne    On le savait pas: Excellente idée    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    La DGSN réagit à l'agression de l'humoriste Amine Radi    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Journée Internationale de l'infirmière    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Amina Rachid, La soldate des planches    Les bienfaits des activités physiques    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Le Maroc en CAN à travers l'histoire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    «Wachma» ouvre le bal des «mercredis du cinéma marocain»    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Partenariat stratégique entre l'Université Mohammed VI Polytechnique et MassChallenge    Boxe. La sélection marocaine féminine remporte 5 médailles d'or au Gabon    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Vidéo – Le WAC s'en sort avec un nul face à l'IRT (2-2)    Golfe: Les tensions montent d'un cran    Kantar intègre le Maroc    Plaidoyer pour la réduction des délais de paiement    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Le Raja jouera, jouera pas son match contre le MAT ?    Le WAC et le Raja sanctionnés financièrement    Quatre Marocains nommés membres des commissions du CIO pour 2019    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    Les recettes douanières franchissent la barre des 100 MMDH en 2018    Malek : Tout ce qui tend à accompagner les jeunes talents est primordial    A Cannes, un cri d'alarme sur le sort des banlieues    Le ministère annonce l'ouverture prochaine de dix salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume    Indice de perception de la corruption : Le Maroc a gagné 17 places en deux ans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Conférence ministérielle africaine. La question du Sahara marocain abordé à Marrakech
Publié dans Les ECO le 25 - 03 - 2019

Les travaux de la Conférence ministérielle africaine sur l'appui de l'Union africaine (UA) au processus politique des Nations Unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain, ont été ouverts, ce lundi à Marrakech, avec la participation de 37 pays africains issus des cinq sous-régions du continent.
Cette conférence vise à exprimer le soutien à la décision Assembly/AU/Dec.693 (XXXI), adoptée lors du 31e Sommet de l'UA, tenu les 1 et 2 juillet 2018 à Nouakchott (Mauritanie). Une décision qui réaffirme l'exclusivité des Nations Unies dans l'examen du différend régional au sujet du Sahara marocain.
La Décision 693 sur le rapport du Président de la Commission sur la question du Sahara a "établi un mécanisme africain comprenant la troïka de l'Union Africaine, à savoir les présidents sortants, en exercice et entrants de l'UA, ainsi que le président de la commission, pour apporter un soutien efficace aux efforts conduits par les Nations Unies". Elle a consacré la primauté du processus onusien dans la gestion de la question du Sahara, en excluant tout processus parallèle.
Malgré cette avancée décisive qui installe un climat de sérénité au sein de l'UA, certaines actions cherchent à contrarier l'esprit de la lettre de la Décision 693.
C'est en réponse à ce contexte que s'inscrit la Conférence ministérielle africaine sur l'appui de l'UA au processus politique des Nations Unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain, organisée par le royaume à Marrakech.
Cette conférence ministérielle africaine sera aussi l'occasion de réaffirmer le consensus africain autour de la Décision 693, et de témoigner activement de l'appui africain au processus politique en cours dans le cadre des Nations Unies en vue d'une solution politique réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara, qui repose sur le compromis.
Elle a aussi pour objectif de conforter l'esprit et la lettre de la Décision 693 de la conférence de l'UA, et de réaffirmer l'attachement de l'union au processus onusien.
Cet attachement ressort de la Décision 693, qui exprime un choix éclairé des chefs d'Etat et de gouvernement, soucieux de prévenir les clivages et les divisions parmi les pays africains frères, et de les rassembler autour des efforts des Nations Unies.
L'objectif du royaume du Maroc est donc de rassembler et d'unir autour du respect de l'esprit et de la lettre de la décision de Nouakchott, en évitant la cristallisation de divisions internes pouvant compromettre la résolution du conflit régional et nuire à la stabilité, la cohésion et l'efficacité de l'organisation.
La tenue de cette conférence s'inscrit ainsi dans la vision sage et éclairée des Etats africains en vue du renforcement de l'unité du continent et du rejet de toute tentative de le dévier de ses priorités urgentes en matière de développement humain durable, d'intégration régionale et de prospérité de ses citoyens.
Depuis son retour à l'UA, le Maroc a inscrit son action, selon une approche inclusive et fédératrice, dans le cadre d'implémentation d'initiatives et de projets structurants et impactants, en termes de développement humain et économique (migration, environnement, emploi des jeunes, paix et sécurité, etc …) au service du leadership de l'Afrique et de ses citoyens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.