Le rapprochement "historique" entre le Canada et le Maroc permettra aux deux pays de travailler sur les grands enjeux du monde    LDC Afrique: Pour suivre le derby Maghrébin WAC-USMA    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    La ministre espagnole des AE inaugure le nouveau siège du Consulat général d'Espagne à Rabat    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Dakhla : débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara : Une quarantaine de pays africains en conclave à Marrakech
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 03 - 2019

Il s'agit d'une Conférence ministérielle africaine sur l'appui de l'UA au processus onusien
Le regards vont se tourner ce lundi vers Marrakech. En effet, la ville ocre va accueillir en ce début de semaine la Conférence ministérielle africaine sur l'appui de l'Union africaine au processus politique des Nations Unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain. Selon le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI), cette conférence connaît la participation d'une quarantaine de pays africains, en provenance des cinq sous-régions du continent. Pour les responsables, l'événement vise à exprimer le soutien à la Decision Assembly/AU/Dec.693 (XXXI), adoptée lors du 31ème Sommet de l'UA, tenu les 1er et 2 juillet 2018 à Nouakchott (Mauritanie). Pour rappel, il s'agit d'une décision réaffirmant l'exclusivité des Nations Unies dans l'examen du différend régional au sujet du Sahara marocain. L'accueil de cette manifestation par le Royaume du Maroc n'est pas fortuit.
Dans ce sens, la tenue de cette conférence s'inscrit dans la vision sage et éclairée des Etats africains en vue du renforcement de l'unité du continent et du rejet de toute tentative de le dévier de ses priorités urgentes en matière de développement humain durable, d'intégration régionale et de prospérité de ses citoyens. La participation d'un grand nombre de pays africains à cet événement peut ainsi être interprétée comme un message clair adressé aux séparatistes et à leurs soutiens sur le continent de plus en plus isolés. C'est le cas notamment pour l'Afrique du Sud qui multiplie des positions et des initiatives pour le moins hostiles vis-à-vis du Maroc. Pretoria avait décidé d'organiser une rencontre de soutien aux séparatistes ce lundi.
C'est d'ailleurs pour cette raison que la réunion de Marrakech est fortement symbolique. A un moment où une bonne partie des pays africains appuie le processus onusien, d'autres, nettement moins nombreux, espèrent par leurs agissements empiéter sur le rôle de l'Organisation des Nations Unies (ONU), son secrétaire général ainsi que son envoyé personnel pour le Sahara. A noter que ces développements arrivent alors que la table ronde Genève II vient d'être clôturée. Organisé sous la houlette de l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara marocain, Horst Köhler, l'événement avait réuni les parties concernées. A la fin de cette deuxième table ronde, Köhler avait exprimé son intention d'organiser une troisième table ronde selon le même format. Dans un communiqué lu devant la presse, M. Köhler a rappelé qu'à son invitation, des délégations du Maroc, de l'Algérie, du polisario et de la Mauritanie ont pris part à une seconde table ronde, les 21 et 22 mars près de Genève, conformément à la résolution 2440 du Conseil de sécurité. Les délégations, a affirmé M. Köhler, ont salué le nouvel élan impulsé par la première table ronde en décembre de l'année dernière, et se sont engagées à continuer à adhérer au processus de manière sérieuse et respectueuse. Les délégations, a-t-il ajouté, ont convenu de la nécessité de renforcer davantage la confiance (voir encadré).
Vers Genève III
L'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara marocain, Horst Köhler, a exprimé, vendredi dernier, son intention d'organiser une troisième table ronde selon le même format. Dans un communiqué qu'il a lu devant la presse, M. Köhler a affirmé que les délégations «se sont engagées courtoisement et ouvertement et dans une atmosphère de respect mutuel».
M. Köhler a indiqué que les délégations ont eu des discussions approfondies sur les moyens à même de parvenir à une solution politique mutuellement acceptable à la question du Sahara, «une solution réaliste, pragmatique, durable, basée sur le compromis, juste et viable», conformément aux dispositions de la dernière résolution 2440 du Conseil de sécurité. A cet égard, «elles ont convenu de poursuivre les discussions afin d'identifier des éléments de convergence», a-t-il affirmé, ajoutant qu'il y a eu «consensus qu'une solution à la question du Sahara bénéficiera à l'ensemble du Maghreb». Les délégations, a-t-il relevé, reconnaissent que la région a une responsabilité particulière pour contribuer à parvenir à une solution, avant de conclure qu'elles «ont accueilli favorablement l'intention de l'envoyé personnel de les inviter de nouveau à une rencontre selon le même format».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.