Le Pakistan réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Tenue prochaine de la 14ème Réunion de haut niveau France-Maroc    L'ambassadeur du Royaume à Saint-Marin remet ses lettres de créance    «Raconte-moi ton Histoire-Handicap: le courage d'en parler»    La fête de l'Huma s'illumine!    Le danger plane sur nos assiettes : Lait, légumes, fruits, viande, rien n'est totalement sain, selon la Cour des comptes    L'offre mondiale de céréales plus abondante que prévu    Le Maroc présente les atouts de son offre touristique à Saint-Pétersbourg    Trump a "du mal à croire" qu'Israël ait espionné la Maison Blanche    Insolite : Venue arrêter quatre suspects, la police philippine repart avec 277 Chinois    Suspense total avant le premier tour de la présidentielle tunisienne    Italie: Le gouvernement Conte 2 obtient la confiance du Parlement    Comment le terrorisme se résilie, se régénère, se diversifie et innove    Ligue 1 : Neymar observé, tribunes scrutées    Divers sportifs    Qui d'autres que le WAC ? Sacré trois fois en cinq saisons, les Rouge et blanc semblent les mieux armés    Divers    Les nouveautés de la loi-cadre 51.17 présentées à Laâyoune    Faire de petites siestes, c'est bon pour le cœur    Ibrahim Bouslah : L'affaire Karoui, un casse-tête juridique    Sophia Hadi revisite avec brio "La chute" d'Albert Camus    Une centaine de productions étrangères tournées au Maroc en 2019    Sidi Larbi Cherkaoui, le chorégraphe référence de la danse contemporaine en Belgique    La Nouvelle Tribune et www.lnt.ma, partenaires du Wall Street Journal !    Fonds de retraite du RCAR, mise au point de la CDG    La BAD émet une obligation globale de référence de 2 milliards de dollars    Grève des pilotes : British Airways annule ses vols le 27 septembre    Surf : Le marocain Ramzi Boukhiam qualifié pour les JO 2020    La Tribune de Nas : Pas de « Karti »…er…    Une mini NBA pour les juniors marocains    Des matchs palpitants d'entrée    Coupes africaines : Voici les affiches du deuxième tour    Ouagadougou : sommet de la CEDEAO sur le terrorisme, avec la participation du Maroc    Catastrophes naturelles: Une taxe de solidarité au Conseil du gouvernement    Affaire Imlil: La partie civile réclame l'ex-ministre de la justice à la barre    Météo : quel temps fera-t-il ce samedi ?    Al Haouz : Plus de 110.000 bénéficiaires de l'initiative royale "Un million de cartables"    Inondations dans le sud-est de l'Espagne : cinq morts en deux jours, le pays sous le choc    Les manuels scolaires manquants seront disponibles entre les 17 et 20 septembre    El Jadida : Décès d'une personne placée en garde à vue    CIH: le RNPG en baisse de plus de 47% au S1-2019    L'Etat s'attaque aux chargeurs de téléphones non conformes    Négociations commerciales avec Pékin: Washington veut « des progrès substantiels »    Ouragan Dorian: 1.300 personnes non localisées aux Bahamas menacées par une nouvelle tempête    Laâraj insiste sur une renaissance culturelle pour un développement plus efficace    Les Inqualifiables poursuivent leur tournée !    Après Londres, le MACAAL accueille une grande rétrospective dédiée à Mohamed Melehi    Festival de Fès de la culture soufie: «Une autre civilisation est possible»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival Mawazine : le Hip Hop prend ses quartiers à l'OLM Souissi
Publié dans Les ECO le 23 - 04 - 2019

Quatre grandes figures du rap: BigFlo & Oli, Dadju, Orelsan et Future se produiront les 23 au 24 juin sur la scène de l'OLM Souissi, à l'occasion de la 18 ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde, ont annoncé mardi les organisateurs.
Pendant ces deux jours, la scène de l'OLM Souissi sera consacrée aux mots et au flow et l'ambiance sera garantie, a indiqué l'Association Maroc Culture dans un communiqué, précisant que sous le signe des lyrics et de la tchatche, c'est la formation Bigflo & Oli qui tiendra la vedette, dimanche 23 juin, pour un concert qui promet de faire des étincelles.
Les deux frères toulousains Florian et Olivio sont le plus jeune duo hip-hop de l'Hexagone à avoir signé un contrat discographique en 2014, note le communiqué, rappelant qu'adoubé par Akhenaton en personne, bluffé par leur verve, le groupe a rapidement sorti son premier album, La Cour des Grands , devenu disque d'or et de platine.
Depuis, Bigflo & Oli enchaîne les collaborations, avec Stromae, Busta Rhymes ou Joey Starr, a affirmé la même source, ajoutant que sorti fin 2018, leur dernier album, La vie de rêve , est un disque émouvant, plein de phases, de rimes et de pur hip-hop. Aucun doute : Bigflo & Oli n'est plus seulement le plus jeune groupe de rap français, il est aussi l'un des meilleurs, ont estimé les organisateurs.
Le même soir, c'est un autre rap, tout aussi bourré de talents, que livrera Dadj , a indiqué le communiqué. Chez ce crooner de 29 ans, né en Seine-Saint-Denis et d'origine congolaise, la musique est une affaire de famille. Son père chantait dans le groupe de Papa Wemba et son frère n'est autre que le célèbre Maître Gims !
En solo depuis 2016, après une première expérience réussie dans le duo The Shin Sekaï, Dadju sort l'année suivante son premier album, Gentleman 2.0. Le disque, certifié triple platine, est porté par huit singles qui deviennent tous des hits, dont le fameux titre Ma Fierté enregistré avec la collaboration de Maître Gims et Alonzo. "Révélation française de l'année" durant les NRJ Music Awards 2018, Dadju retrouve son grand frère pour la reprise de Bella Ciao, aux côtés de Vitaa, Slimane et Naestro. Une version au succès gigantesque ! Le lendemain, lundi 24 juin, l'OLM accueillera un ovni du rap. Depuis ses débuts fulgurants sur Internet en 2008, avec plus d'un million d'internautes accrochés à ses clips retentissants, Orelsan est devenu une icône de la scène française, a relevé la même source.
Les performances de l'artiste sont à la hauteur de sa réputation : son deuxième album Le Chant des sirènes a été certifié double disque de platine et a reçu deux Victoires de la Musique. Quant à son troisième et dernier album solo, La fête est finie, c'est un véritable carton. A la clé : un disque de diamant, trois Victoires de la Musique et une tournée mondiale sold out incluant les Etats-Unis et le Canada.
Une autre star incontournable, l'Américain Future sera également à l'honneur la même soirée, selon les organisateurs qui relèvent qu'après un marathon flamboyant en 2015 avec trois mixtapes et un album de haute volée, l'Américain Future, originaire d'Haïti, a frappé un énorme coup en 2017 en sortant deux albums coup sur coup, hissés à la première place du Billboard US. Un exploit historique pour celui que les critiques considèrent comme l'artiste le plus intéressant de la scène rap Outre-Atlantique. Et pour cause : sous son flow élastique et sa lenteur énergique, Future navigue entre la Dungeon Family des années 1990 et la trap-music moderne. Résultat : son style unique plaît à un public de plus en plus large. Créé en 2001, le festival Mawazine-Rythmes du Monde, dont la 18-ème édition se tiendra du 21 au 29 juin 2019, est le rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de musique au Maroc. Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ses dernières éditions, il est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde. Organisé chaque année pendant neuf jours, Mawazine offre une programmation riche et exigeante qui mêle les plus grandes stars du répertoire mondial et arabe, faisant des villes de Rabat et de Salé le théâtre de rencontres exceptionnelles entre le public et des artistes de renom.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.