Mohamed Aujjar s'informe du fonctionnement de la Cour de cassation hongroise    Sahara marocain : La Barbade décide de retirer sa reconnaissance de la pseudo «rasd»    OPV Maroc Telecom. "Bon timing"    Administration. Où en est le chantier de la déconcentration ?    CAN 2019 : « Le meilleur reste à venir », promet Boussoufa    Le Sénégal et l'Algérie prennent les rênes du Groupe C    Casa-Settat : Le taux de réussite au bac en très forte augmentation    Edito : Excédent au Bac    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    Les marchands non financiers confiants pour le deuxième trimestre    Mohamed Cheikh El-Ghazouani se déclare vainqueur de la présidentielle mauritanienne dès le premier tour    Washington a lancé des cyberattaques contre l'Iran    Enfin un prix pour l'enseignant inspirant    La politique migratoire de l'Espagne entre façade et réalité    Répression tous azimuts dans les camps de la honte    Une victoire d'entrée pour les maîtres de céans    Marc Lamti, le plus jeune joueur de la compétition    Amine Harit : Au fond de moi, ça n'allait pas et je me mentais    Divers    "Futuristic Vision" remporte le prix de la meilleure Junior entreprise    Divers    Hamid El Kasri et Susheela Raman enflamment la scène Moulay Hassan    Mawazine 2019: Concerts explosifs de Lartiste et David Guetta à la scène OLM Souissi    Levée du drapeau du "polisario" sur scène. Soolking boycotté par les Marocains    Palestine. Une marche de soutien à Rabat    CAN 2019 : une victoire difficile du Maroc face la Namibie    SNPM. El Bakkali reste aux commandes    RAM lance la desserte non-stop Casablanca-Boston    Délinquance en baisse à Fès: la DGSN donne des preuves    Baccalauréat 2019 : un taux de réussite de 65,55%    Casablanca : Enquête judiciaire sur la chute d'une Philippine du 3ème étage    Affaire Khashoggi: la responsabilité du prince héritier est engagée…    Ethiopie: le chef d'état-major de l'armée et le président de la région d'Amhara tués    Les Chikhates, une histoire impressionnante    La BAD finance la construction d'une nouvelle cimenterie à El Jadida    Hervé Renard: "Ziyech peut créer la différence"    El Othmani remercie Barbade pour sa décision d'arrêter de reconnaître la « rasd »    Mawazine 2019 : Avec KOKOKO, un vent de créativité souffle sur Bouregreg    Festival de Gnaoua: Fusion explosive entre Tinariwen et Mâalem Baqbou    Mawazine-2019: Lartiste et David Guetta dynamitent la scène OLM Souissi    Montréal: La RAM lance la promotion Business Class    Les Marocains seraient parmi les plus malhonnêtes au monde    MAURITANIE-PRESIDENTIELLE : MOHAMED ABDELAZIZ/GENERAL GHAZOUANI À L'INSTAR DE POUTINE/MEDVEDEV ?    LA COLOMBIE REITÈRE SON PLEIN SOUTIEN À L'INTEGRITE TERRITORIALE DU MAROC    Votre profil sur les réseaux sociaux en dit long sur votre santé    Améliorer les infrastructures de transit et mobiliser les ressources humaines pour réussir "Marhaba 2019"    L'Iran reste en alerte, Trump aurait renoncé à des représailles    Le Festival gnaoua et musiques du monde s'ouvre en grande pompe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohammedia. La fondation Amal étend son réseau
Publié dans Les ECO le 16 - 05 - 2019

Cette association qui apporte un soutien aux personnes démunies atteintes d'insuffisance rénale compte s'implanter à Mohammedia via une convention avec le conseil communal de la ville. Elle devra y ouvrir un centre d'hémodialyse ; l'équiper et le gérer.
La fondation Amal qui oeuvre au profit des personnes nécessiteuses et atteintes d'insuffisance rénale poursuit l'extension de sa couverture du territoire nationale. Après Casablanca, Rabat, Beni Mellal …., la Fondation vient de s'engager ,via une convention de partenariat avec le conseil communal de la ville de Mohammedia, pour la création , l'équipement et la gestion d'un centre d'hémodialyse dans la ville . Ainsi, la commune devra mettre à la disposition de la fondation un bâtiment composé d'un rez-de-chaussée et de trois étages et dont la superficie est de 1672m2. La commune devra aussi, en plus de la facilitation des procédures administratives et techniques, contribuer aux charges annuelles et supporter les frais des factures de l'eau et l'électricité du centre.
De son côté, la fondation Amal s'engage dans un délai de six mois à réaliser, équiper ledit centre. Elle devra aussi coordonner avec le ministère de la Santé pour la supervision et le suivi de ce centre tout en assurant les ressources humaines nécessaires à son fonctionnement. Ainsi, en 2019, la fondation va mettre en service 25 machines de dialyse(générateurs). En 2020 elle ajoutera 25 autres machines. Les deux parties s'engagent à garantir la durabilité du service de ce centre. Une commission de suivi, composée des représentants des deux parties, devra se réunir tous les six mois pour l'évaluation et le suivi de l'état d'avancement du projet. Cela étant, il faut rappeler que la fondation Amal, reconnue d'utilité publique a été créée en 2008. Elle a ouvert son premier centre en 2009 à Casablanca.
Aujourd'hui, la fondation s'active via 11 centres et emploie 130 salariés entre staff médical et personnel administratif. Plus de 800 malades en situation précaires et atteints d'insuffisance rénale bénéficient des prestations de la fondation Amal. Celle- ci leur a assuré en 2018 quelques 63177 séances d'hémodialyse réalisées par 202 générateurs (machines de dialyse) Pour l'année en cours, la fondation qui prévoit le développement de partenariats avec des acteurs privés et publics, compte créer un centre dédié aux dons de sang, en partenariat avec le centre régional de transfusion sanguine. L'objectif étant «de généraliser cette initiative à toutes les régions du royaume», note-t-on auprès de la fondation. Et pour les personnes de nationalités étrangères en situation difficile, la fondation compte leur assurer une prise en charge médicale. Sur le continent africain, les responsables de l'association prévoient la conclusion de partenariats visant notamment la prise en charge des personnes atteintes de maladies rénales chroniques.
En parallèle à ses services médicaux aux profits des hémodialysés, l'association organise des actions de solidarité pour les personnes en situation précaire. Ainsi, en 2008, elle a organisé plusieurs activités , y compris les enfants atteints d'insuffisance rénale, dont des excursions, voyages, soirées artistiques… Pour les personnes âgées la fondation, intervient via une prise en charge totale dans la maison des séniors. Des évènements et activités leurs sont régulièrement organisées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.