Amical : Les Lionnes de l'Atlas en test face aux Aigles de Carthage    L'athlète marocain Hicham Laqouahi remporte la 31ème édition du marathon international de Marrakech    LDC Afrique: Le WAC et le RAJA seront bientôt fixés sur leurs adversaires pour les quarts de finale    Le Roi félicite le Premier ministre indien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Roi félicite le Gouverneur général d'Australie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Russie: Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche…    Ali Najab: «Les tortionnaires du polisario agissaient sur ordre des Algériens»    Elevage dans l'Oriental : des actions pour juguler la faiblesse des précipitations    L'ITB pointe à l'horizon!    Le Raja pour la revanche et la qualification en Tunisie    Hicham Dmii jette l'éponge    L'ambassade du Maroc à Pékin rassure    Le PPS au parlement: Le pays ne dispose que de 13 médecins légistes!    Larbi Doghmi, un créateur dans la mémoire…    La «dissolution» de l'IRCAM: Que pensent les acteurs amazighs !    Brexit : l'UE nomme un ambassadeur auprès du Royaume-Uni    Coronavirus : Voici les pays touchés    Capitales africaines de la culture : Rabat supplée Marrakech à la hâte    Jusqu'à -5°C dans certaines régions du Maroc ce dimanche 26 janvier    Coronavirus : le bilan grimpe à 56 morts et 2000 cas de contamination    Coronavirus: le Maroc instaure un contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Une panne de carburant d'une ambulance cause la mort d'un malade à Youssoufia    Un malfrat interpellé pour vol de téléphones portables sous la menace    Programme des principaux matchs du dimanche 26 janvier    CGEM: Et maintenant, au travail!    CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    Aucun cas de coronavirus au Maroc, annonce la Santé    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Divers sportifs    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohammedia. La fondation Amal étend son réseau
Publié dans Les ECO le 16 - 05 - 2019

Cette association qui apporte un soutien aux personnes démunies atteintes d'insuffisance rénale compte s'implanter à Mohammedia via une convention avec le conseil communal de la ville. Elle devra y ouvrir un centre d'hémodialyse ; l'équiper et le gérer.
La fondation Amal qui oeuvre au profit des personnes nécessiteuses et atteintes d'insuffisance rénale poursuit l'extension de sa couverture du territoire nationale. Après Casablanca, Rabat, Beni Mellal …., la Fondation vient de s'engager ,via une convention de partenariat avec le conseil communal de la ville de Mohammedia, pour la création , l'équipement et la gestion d'un centre d'hémodialyse dans la ville . Ainsi, la commune devra mettre à la disposition de la fondation un bâtiment composé d'un rez-de-chaussée et de trois étages et dont la superficie est de 1672m2. La commune devra aussi, en plus de la facilitation des procédures administratives et techniques, contribuer aux charges annuelles et supporter les frais des factures de l'eau et l'électricité du centre.
De son côté, la fondation Amal s'engage dans un délai de six mois à réaliser, équiper ledit centre. Elle devra aussi coordonner avec le ministère de la Santé pour la supervision et le suivi de ce centre tout en assurant les ressources humaines nécessaires à son fonctionnement. Ainsi, en 2019, la fondation va mettre en service 25 machines de dialyse(générateurs). En 2020 elle ajoutera 25 autres machines. Les deux parties s'engagent à garantir la durabilité du service de ce centre. Une commission de suivi, composée des représentants des deux parties, devra se réunir tous les six mois pour l'évaluation et le suivi de l'état d'avancement du projet. Cela étant, il faut rappeler que la fondation Amal, reconnue d'utilité publique a été créée en 2008. Elle a ouvert son premier centre en 2009 à Casablanca.
Aujourd'hui, la fondation s'active via 11 centres et emploie 130 salariés entre staff médical et personnel administratif. Plus de 800 malades en situation précaires et atteints d'insuffisance rénale bénéficient des prestations de la fondation Amal. Celle- ci leur a assuré en 2018 quelques 63177 séances d'hémodialyse réalisées par 202 générateurs (machines de dialyse) Pour l'année en cours, la fondation qui prévoit le développement de partenariats avec des acteurs privés et publics, compte créer un centre dédié aux dons de sang, en partenariat avec le centre régional de transfusion sanguine. L'objectif étant «de généraliser cette initiative à toutes les régions du royaume», note-t-on auprès de la fondation. Et pour les personnes de nationalités étrangères en situation difficile, la fondation compte leur assurer une prise en charge médicale. Sur le continent africain, les responsables de l'association prévoient la conclusion de partenariats visant notamment la prise en charge des personnes atteintes de maladies rénales chroniques.
En parallèle à ses services médicaux aux profits des hémodialysés, l'association organise des actions de solidarité pour les personnes en situation précaire. Ainsi, en 2008, elle a organisé plusieurs activités , y compris les enfants atteints d'insuffisance rénale, dont des excursions, voyages, soirées artistiques… Pour les personnes âgées la fondation, intervient via une prise en charge totale dans la maison des séniors. Des évènements et activités leurs sont régulièrement organisées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.