Privatisation : Les dessous de l'opération Maroc Telecom    Mauritanie : Le candidat du pouvoir remporte la présidentielle    Diabète : Novo Nordisk et le ministère lancent 2 unités de soins    Eaux de baignade: Ces plages à éviter    Construction prochaine d'une nouvelle cimenterie dans la région d'El Jadida    Le dirham s'apprécie de 1,4% par rapport à l'euro et de 0,3% vis-à-vis du dollar    Les opportunités d'investissement au Maroc présentées à Barcelone    Le président de la Chambre des représentants rencontre le corps diplomatique arabe accrédité à Dublin    Mohamed Cheikh El-Ghazouani se proclame vainqueur et l'opposition rejette les résultats de la présidentielle en Mauritanie    Prisme tactique : Une victoire en trompe-l'œil    "Comment est-ce possible ?" Maroc-Namibie disputé sans pause fraîcheur    Le strict minimum Mais c'est déja ça !    Mohamed Benabdelkader : Le Maroc place la restructuration de la haute fonction publique au cœur de la réforme de son administration    Insolite : Mis en examen    Le nombre de bacheliers a augmenté de 8,19%    Divers    Au Liban, des posters vintage exposent les clichés du cinéma occidental    Découverte en Asie centrale des plus vieilles traces d'usage de cannabis    Deux jeunes Marocaines participent à Paris au "LabCitoyen" de l'Institut français    Criminalité à Casablanca. Recul des affaires de vol    Washington s'apprête à sanctionner davantage l'Iran    Délais de paiement : Bencahaaboun mise sur la transparence    Afrique du Sud-Côte d'Ivoire : choc entre deux équipes en quête de gloire perdue    « MOULTAKA AL YOUSR »/LE COLLOQUE SCIENTIFIQUE DE BANK AL YOUSR: UNE 2EME EDITION POUR CONSOLIDER LES AVANCEES DE LA FINANCE PARTICIPATIVE AU MAROC    L'école belge de Rabat met en place des programmes préparatoires aux tests d'admission    Hausse de 1,9% des ventes de ciment à fin mai    Nuit de liesse à Istanbul après la victoire de l'opposition    La cheffe de l'ONU pour les droits humains réclame le rapatriement des familles de Daech    Groupe D Côte d'Ivoire – Afrique du Sud : Prendre une option sur le 2e tour    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Clôture de la 22ème édition du Festival Gnaoua et musiques du monde : Le succès toujours au rendez-vous    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    De David Guetta à Kery James: retour sur le weekend de Mawazine    Abdellah Bekkali, reconduit pour un nouveau mandat    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    L'UIC lance son premier DBA en association avec ESC Clermont    Gouvernance spatiale et développement    Abdelhadi El Mouaziz remporte le 11è Trail international des cèdres    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Casa-Settat : Le taux de réussite au bac en très forte augmentation    CAN 2019 : « Le meilleur reste à venir », promet Boussoufa    Sahara marocain : La Barbade décide de retirer sa reconnaissance de la pseudo «rasd»    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Etude. Maîtriser l'anglais améliore-t-il nos conditions au travail?
Publié dans Les ECO le 21 - 05 - 2019

Cette nouvelle risque de vous faire aimer la langue anglaise. Commanditée par le Wall Street English, franchise américaine qui enseigne l'anglais depuis plus de 46 ans, une nouvelle étude révèle que la maîtrise de l'anglais est un facteur important de satisfaction au travail, de progression de carrière et de bonheur en général.
Les recruteurs ne le diront jamais assez: la maîtrise de l'anglais est un atout majeur, sur un CV. Une nouvelle étude mondiale sur la langue de Shakespeare, menée par YouGov, portant sur 4.058 entrevues avec des anglophones et non anglophones sur huit marchés en juillet 2018, vient de confirmer cette affirmation. L'étude, commanditée par le Wall Street English, franchise américaine qui enseigne l'anglais depuis plus de 46 ans, avec plus de 420 centres dans 29 pays en Afrique, en Asie, en Europe, en Amérique latine et au Moyen-Orient, révèle que 68% des anglophones confirment avoir une opinion positive à propos de leurs perspectives de carrière, contre seulement 34% des non-anglophones. Quant aux apprenants, ils ont déclaré que la langue anglaise pouvait ouvrir de nouvelles options de carrière, 31% d'entre eux ayant été motivés à apprendre l'anglais dans l'espoir de trouver un travail qui les passionne davantage. Mieux, trois quarts des personnes interrogées dans les pays où l'étude a été menée, à savoir l'Italie, l'Allemagne, la Russie, l'Inde, la Chine, l'Indonésie, le Japon et le Chili, pensent que l'anglais deviendra plus important pour améliorer leurs perspectives de vie au cours des cinq prochaines années. Parmi les personnes interrogées dans le cadre de cette recherche, 65% ont déclaré que la langue leur permettait de tisser des liens avec des personnes du monde entier, tandis que 54% d'entre elles estiment que l'anglais va devenir plus important parce que la compréhension de la terminologie spécialisée (jargon) liée à la vie professionnelle sera indispensable.
Parallèlement, 51% pensent que les employeurs exigeront de plus en plus un bon niveau d'anglais lors de l'embauche. Et, bien qu'il soit accepté que la technologie de traduction puisse aider les gens à mieux communiquer, 28% des personnes pensant que l'anglais gagnera en importance affirment qu'elle ne sera pas assez efficace pour reproduire avec précision la langue anglaise. Et ce n'est pas tout. Au cas où vous ne le saviez pas, un bon niveau de langue en anglais permettrait aussi d'augmenter son gain, indique l'étude, selon laquelle la moitié des anglophones auraient vu leurs gains augmenter en moyenne de 25% grâce à l'apprentissage de l'anglais en raison de leurs compétences linguistiques. Côté bonheur, le constat est le même. Bien que la chance de gagner plus d'argent soit une motivation importante pour ceux qui étudient l'anglais (40%), beaucoup recherchent des avantages qui ne se limitent pas à des considérations purement financières.
En fait, le développement personnel est en tête de la liste des raisons pour lesquelles les gens choisissent d'apprendre l'anglais (63%), avec 45% apprenant pour rendre leurs voyages à l'étranger plus agréables. L'étude a révélé que plus le niveau d'anglais était élevé, plus les anglophones se sentaient heureux, avec une augmentation moyenne de 18% du niveau de bonheur au travail et de 12% dans la vie en général.Autres avantage liés à l'apprentissage et la pratique de la langue anglaise. «Nous constatons tous les jours que l'apprentissage de l'anglais a un impact positif sur la vie de nos étudiants, offrant de réels avantages à la carrière de ces derniers et à leur vision de la vie en général. Alors qum McGowan, du Wall Street English. Mais l'étude, qui s'est également intéressée aux aspects amusants de l'apprentissage de la langue anglaise pour beaucoup de gens, recèle bien d'autres surprises. D'après la recherche, la «culture pop» est à la fois une motivation pour apprendre et une aide précieuse pour l'apprentissage. Un tiers (32%) a déclaré vouloir apprendre pour pouvoir comprendre et chanter des chansons en anglais.
De plus, les étudiants se tournent vers les émissions de télévision populaires et les stars de musique pour les aider à mieux se familiariser avec la langue. En ce qui concerne la musique, Michael Jackson est l'artiste qui a aidé le plus grand nombre de personnes à apprendre l'anglais: 28% d'entre elles ont déclaré que ses chansons avaient été utiles pour apprendre la langue. Coldplay et Ed Sheeran se sont partagé la deuxième position: 21% des personnes interrogées utilisent leurs hits pop pour améliorer leur anglais. Parallèlement à la musique, les séries télévisées sont autant d'outils d'apprentissage. 14 ans après la fin de la série, «Friends» continue d'inspirer ses fans: 25% des anglophones ont regardé la série pour faciliter leur apprentissage, tandis que 24% ont visionné «Game of Thrones» et 22% «The Big Bang Theory» (22%), pour ce ne citer que celles-ci.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.