OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Casablanca. M'dina Bus part, le chaos s'installe
Publié dans Les ECO le 03 - 10 - 2019

Les salariés de l'entreprise en charge du transport urbain par bus dans le Grand Casablanca ont observé ce mercredi une grève pour réclamer le paiement de leurs salaires. Les bus ont repris leurs rotations après la sortie du maire qui s'est engagé sur le déblocage de leurs salaires avant le 13 octobre.
C'était le chaos total, hier, à Casablanca et Mohammédia. Les vieux bus de M'dina Bus ont cessé de circuler suite à un débrayage des salariés de l'entreprise de transport en commun. Ils demandent le paiement de leurs salaires que la direction n'a pas encore débloqués.
«La direction nous a informés que le paiement des salaires du mois de septembre devraient se faire le 20 novembre, ce qui est illogique d'autant plus que le paiement se fait de plus en plus en retard depuis un certain moment», explique Aziz Zeaaf, secrétaire régional du bureau syndical des salariés de M'dina Bus affilié à la Confédération générale du travail (CGT). Et d'ajouter : «cette situation dramatique a trop duré. Les salariés n'arrivent plus à payer leurs loyers ou assurer le quotidien de leurs familles. C'est ainsi que nous avons décidé de manifester pour réclamer nos droits».
Selon ce dernier, la direction de M'dina Bus que «Les Inspirations ECO» a tenté de joindre par téléphone, mais en vain, vient de publier une note de service dans laquelle elle annonce que le paiement du mois de septembre devra se faire le 4 octobre. Une note qui n'inspire pas confiance aux grévistes qui campent sur leur position. «Nous n'avons pas confiance dans cette démarche. Nous attendrons que les salaires soient versés», souligne le secrétaire régional du bureau syndical des salariés de M'dina Bus affilié à la Confédération générale du travail (CGT).
Cette grève a mis dans la tourmente des milliers d'usagers du bus dans le Grand Casablanca (Casablanca et Mohammedia). Les taxis aussi bien grands que petits ont été pris d'assaut. Partout se formaient des files interminables de personnes se rendant tôt le matin à leur travail mais qui y arriveront en retard. Le vide et le besoin que laissent «les semblants» de véhicules de M'dina Bus sont énormes. Un vide que le Conseil de la ville de Casablanca qui avait refusé de renouveler le contrat avec le délégataire du transport en commun de la métropole, ne semble pas pouvoir combler pour le moment. Mercredi dernier, le maire de la ville, le PJDiste Abdelaziz Al Omari avait révélé que la société espagnole Alsa avait remporté l'appel d'offre pour la gestion du transport en commun à Casablanca. Le contrat avec cette entreprise devrait être validé par l'Etablissement de coopération intercommunale de Casablanca et ceci le 15 octobre courant.
Selon Al Omari, c'est la SDL Casa transport qui assurera les missions de suivi et de contrôle de ce contrat. Ce point doit aussi être validé par l'Etablissement de coopération intercommunale de Casablanca. Toutefois et aux dires d'Al Omari, cette société devra se charger de la gestion du transport urbain par bus durant une période transitoire qui commencera à partir de novembre prochain sachant que les nouveaux bus d'Alsa ne seront disponibles que vers novembre 2020. Sur ce point, la question à se poser est de savoir comment la mairie de Casablanca et la SDL comptent-elles gérer cette épineuse problématique ? Va-t-on bricoler les vieux bus de M'dina Bus que le maire Al Omari avait critiqués mais à juste titre ? En attendant la miraculeuse solution, les usagers du bus ainsi que les salariés vont continuer à suporter cette situation chaotique. D'ailleurs, ces derniers ont décidé hier de suspendre la grève après la réaction du maire qui leur a promis, dans une vidéo, le déblocage de leurs salaires avant le 13 octobre. Les bus ont ainsi repris leurs rotations vers 13h30.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.