Inauguration d'une unité d'hémodialyse à l'hôpital provincial d'El Jadida    Le roi nomme Chakib Benmoussa président de de la Commission spéciale sur le modèle de développement    ADM : circulation suspendue entre Larache et Moulay Bousselham    Mohamed Benalilou décoré à Istanbul par l'Organisation de la coopération islamique    Elections britanniques: Premier face-à-face entre Johnson et Corbyn    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Nouzha Bouchareb : Le Maroc s'engage à contribuer au plan ONU-Habitat    Immobilier. Accor et le groupe Yasmine se rapprochent    Marché des capitaux. L'AMMC muscle ses contrôles    Hult Prize couronne son lauréat le 7 décembre    Insolite. Deux américains parviennent à transformer l'air...en vodka !    Luis Enrique reprend les commandes de la sélection espagnole    Pour Washington, la colonisation israélienne ne viole pas le droit international    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Arrestation à Marrakech d'un individu pour trafic de drogues dures    Lâayoune Charkia: un policier dégaine son arme pour neutraliser un individu dangereux    Vidéo. Un camion chargé de migrants fonce dans un poste-frontière de Bab-Sebta    Zineb El Rhazoui, la marocaine qui "divise" en France    Aminux lance sa radio ?    Mustapha Iznasni, un Grand de la Presse nationale s'est éteint    Bolivie: Les dessous du complot anti-Morales…    Le Maroc se prépare au grand froid    Marrakech : Artcurial met en vente un chef d'œuvre d'Etienne Dinet    Destitution: Trump « envisage » de témoigner, les auditions s'accélèrent    Jerome Powell rappelle à Donald Trump l'indépendance de la Fed    Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés    Transport de marchandises. Les conditions d'accès préoccupent les partenaires sociaux    Edito : Anticiper    Marrakech : des uniformes pour les conducteurs des calèches touristiques    Météo : Le ministère du transport appelle à la vigilance    Projets verts «Rhamna E-Mob» : 30 motos électriques remises aux autorités locales    Modèle de développement. L'Istiqlal et le RNI croisent le fer    Du nouveau dans l'affaire du "semsar" ayant promis d'intervenir pour alléger la peine d'une détenue    Moustapha Cissé Lô : Le Maroc intégrera bientôt la CEDEAO    Driss Lachguar : L'USFP a toujours servi les intérêts de la nation    Hommage à Bruxelles à la première génération des Marocains de Belgique    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe    1000 taekwondistes présents au tournoi international d'Oujda    Le flux des migrations n'est pas près de s'estomper    Le Onze national sommé de secouer le cocotier à Bujumbura    Le plan Maroc vert, un modèle à suivre    "Le Mans 66" en tête du box-office    L'art plastique marocain s'invite à Tunis    L'artiste plasticien Salem Chouatta ou l'art de rendre visible l'invisible    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Message verbal du roi Mohammed VI au nouveau président tunisien
Publié dans Les ECO le 23 - 10 - 2019

Le nouveau Président tunisien, Kaïs Saïed a reçu, mercredi au palais de Carthage à Tunis, les présidents de la Chambre des représentants, Habib El Malki et de la Chambre des Conseillers, Hakim Benchamach.
Dans une déclaration à la MAP à l'issue de cette entrevue, El Malki a indiqué avoir transmis un message verbal du roi Mohammed VI au président tunisien qui a prêté serment mercredi devant le Parlement.
"Le Maroc saisit cette occasion pour souligner que le roi tient non seulement à sauvegarder la qualité des relations maroco-tunisiennes pour aller encore plus loin, mais aussi à approfondir le rapprochement entre les deux peuples", a affirmé le responsable marocain qui a représenté, aux côtés de M. Benchamach, le Souverain à la cérémonie d'investiture du chef de l'Etat tunisien.
Il a précisé que l'audience était de même une opportunité pour exprimer les souhaits et voeux de succès et de réussite pour le nouveau président et pour le peuple tunisien.
"C'est une manière aussi pour nous de rappeler la profondeur des relations historiques, la grande qualité de nos relations bilatérales depuis des décennies et aussi combien le Maroc tient à préserver d'excellents rapports privilégiés avec l'ensemble des pays de la région maghrébine", a-t-il souligné.
Tout en rappelant que la Tunisie était toujours caractérisée par le sens de la mesure et le courage de son peuple, il s'est félicité de "l'accueil extrêmement chaleureux à tous les niveaux" réservé par l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) aux membres de la délégation officielle marocaine qui a représenté le Souverain lors de cette cérémonie d'investiture. "Nous étions la seule délégation officielle arabe et maghrébine présente à l'ARP", s'est réjoui le président de la Chambre des représentants.
Selon lui, il s'agit d'un message "extrêmement fort dans des circonstances particulières que traverse actuellement la Tunisie", d'autant plus que le discours fondateur du nouveau président d'une nouvelle étape de l'histoire de la Tunisie a souligné plusieurs points dont la dimension maghrébine que Sa Majesté le Roi considère toujours comme une option stratégique. Dans un contexte mondialisé marqué par des turbulences économiques et commerciales très importantes, la création d'un ensemble régional maghrébin devient un impératif de survie, a-t-il insisté.
El Malki a relevé, dans ce sens, que "seuls les ensembles régionaux dans le contexte de la mondialisation permettront à nos pays respectifs de peser sur le cours des événements". "Nous continuons à défendre cette option au delà des problèmes artificiels qui handicapent l'édification de cet ensemble", a-t-il ajouté, faisant observer que "le monde d'aujourd'hui et nos pays respectifs ont besoin d'Etats forts pour garantir la stabilité et consolider la cohésion sociale".
"Nous sommes fiers d'être reçus par Son Excellence le Président élu de la République tunisienne, Kaïs Saïed, qui a honoré le Maroc dans son discours devant le parlement", a déclaré pour sa part à la MAP le président de la Chambre des Conseillers. Il s'agit d'un "geste fort", s'est félicité Benchamach, faisant savoir que cette entrevue a été l'opportunité pour transmettre les salutations et les félicitations royales à Kaïs et au peuple tunisien.
Il s'est déclaré "optimiste" quant aux perspectives prometteuses ouvertes non seulement pour la consolidation du partenariat distingué liant le Royaume et la Tunisie, mais aussi entre tous les peuples de la région pour surmonter les séquelles des différends au cours de ces dernières décennies, travailler et relever ensemble les défis auxquels sont confrontés nos pays.
Il a souligné que le roi Mohammed VI a chargé les Présidents des deux Chambres du Parlement d'assister à la cérémonie d'investiture du nouveau Président tunisien. Et d'ajouter que ce souci traduit l'intérêt particulier qu'attache le Souverain à la Tunisie, ainsi que les grandes ambitions et positions exprimées par le Souverain à maintes reprises. Le président de la Chambre des Conseillers a de même expliqué que cette ambition consiste à "relancer l'idéal du Maghreb et à donner un nouveau souffle au dynamisme que connait la région de l'Afrique du Nord et du Maghreb en particulier, pour la suppression des obstacles et des entraves, dont la plupart ont été hérités de la guerre froide et qui ont empêché l'édification d'un Maghreb capable de faire face aux défis géopolitiques et d'autres défis de toute sorte".
Cette position est perceptible depuis des années, notamment lors de la visite historique effectuée par le Souverain en Tunisie en 2014, a-t-il expliqué. Benchamach a ajouté que sa visite en Tunisie avec le président de la Chambre des représentants a pour objectif "de réaffirmer la volonté du Royaume du Maroc de construire un pont de partenariat avec la Tunisie, qui a inauguré aujourd'hui une nouvelle étape dans son histoire". Il a précisé que le peuple tunisien a réussi sa transition démocratique et a franchi une étape très importante dans le processus de construction de la nouvelle Tunisie. Cette visite était également l'occasion pour des entretiens avec le Président de l'ARP par intérim "durant lesquels nous avons réitéré la nécessité de lever les obstacles qui empêchent le développement et la concrétisation du rêve maghrébin", a-t-il souligné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.