Les villes doivent impérativement maintenir des systèmes alimentaires durables, affirme la FAO    Allemagne : des milliers de manifestants réclament à de prendre en charge les réfugiés    Le Raja de Casablanca retrouve la tête du classement de Botola Pro D1    Coronavirus : le Maroc dépasse la barre des 100.000 contaminations    Le Maroc remarquablement élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    Liberté économique : le Maroc 78ème mondial    La BVC dans le rouge du 14 au 18 septembre    Algérie: Un milliard de dollars de pertes financières    Mamounia, Royal Mansour, Fours Seasons...ils vont rouvrir leurs portes à Marrakech    Le docteur et académicien Mohamed Talal tire sa révérence    Abu Wael al-Rifi : Le contraste saisissant entre les grands patriotes et les petits maitres des entourloupettes    Mercato: Gareth Bale de retour à Tottenham!    Bundesliga: Le Bayern détruit Schalke!    Liverpool officialise l'arrivée de Thiago Alcantara    Lanceur d'alerte : Révélations en série d'un officier des services secrets du Polisario    Coronavirus: en France, la Haute Autorité de santé tranche sur la fiabilité des tests salivaires    Tanger: la douane découvre une usine clandestine    Marrakech adoptera l'enseignement en alternance    Mohamed Rouicha : sauveur de mémoire    Un parcours culturel très riche et très séduisant    Des artistes marocains appellent à la réouverture des théâtres et des salles de cinéma!    Washington reconduit unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran    En Grèce, 9 000 demandeurs d'asile ont déjà rejoint le nouveau camp de Lesbos    Climat des investissements au Maroc : le Département d'Etat US distribue bons et mauvais points [document]    Formation: mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines    "Africa Innovation Week 2020": l'EMSI rafle la mise    Contrats spéciaux de formation: des mesures annoncées en faveur des entreprises marocaines    Entretien avec Othman Ktiri, l'entrepreneur marocain qui a réussi en Espagne    Mexico : création d'un groupe d'amitié avec le Maroc pour promouvoir la coopération bilatérale    «Enquête exclusive» : les dérives du régime algérien mises en lumière    Arabie saoudite: cinq personnes blessées par un projectile tiré par les Houthis    Une photo de Leila Hadioui avec Saad Lamjarred surprend ses fans    Nadal tombe à Rome (VIDEO)    Météo : le temps se rafraîchit ce dimanche au Maroc (températures)    Tanger : après l'affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Culture en vrac    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forum parlementaire: Le Maroc et la France, partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique
Publié dans Les ECO le 14 - 12 - 2019

Le Maroc et la France sont partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique, ont souligné les parlements français et marocain au terme de leur quatrième Forum tenu vendredi à Paris, appelant à une approche holistique intégrant la nécessité de la sécurité et la priorité au développement pour endiguer les menaces liées au terrorisme, à la radicalisation, à l'extrémisme violent et aux trafic de tout genre, notamment dans la région du Sahel.
"La coopération dans le domaine de la paix et de la sécurité constitue un "pilier essentiel" du partenariat entre la France et le Maroc, et entre l'Europe et l'Afrique", ont affirmé les deux parlements dans une Déclaration finale publiée au terme de leurs travaux.
Ils estiment que si la sécurité est une nécessité indiscutable, l'investissement dans les divers secteurs de développement économique et humain est tout aussi nécessaire et devrait constituer une priorité pour les pays du continent.
Par ailleurs, les participants au forum parlementaire ont vivement condamné le terrorisme qui frappe aussi bien les populations civiles que les forces de sécurité, exprimant leur préoccupation face à la détérioration de la situation sécuritaire sur le continent, particulièrement en Libye et au Sahel.
Ils ont relevé, dans ce contexte, que la situation actuelle requiert plus que jamais des réponses concertées et solidaires des pays de l'Union européenne et de l'Afrique à l'égard des Etats engagés dans la lutte contre le terrorisme, appelant les Etats de l'UE et de l'Afrique à soutenir les efforts en faveur de la stabilité et de la paix dans les pays et régions touchés par des crises en Afrique et à apporter, dans le domaine sécuritaire et de la lutte contre le terrorisme, une contribution accrue aux actions déjà entreprises dans un cadre agrée par les Etats de la région et la communauté internationale, en particulier au Sahel.
Dans leur déclaration finale, les participants estiment que l'échange d'informations, l'appui à la coopération régionale des pays du G5 Sahel, y compris dans le domaine sécuritaire, la contribution au renforcement de la gouvernance et de la stabilité des pays membres du G5, sont indispensables pour combattre le terrorisme dans la zone.
Ils ont appelé, à cet égard, les pays de la région et l'ensemble des partenaires bilatéraux et multilatéraux, à renforcer leur soutien politique et financier au G5 Sahel ainsi que leur appui au développement du caractère opérationnel de ses forces, qui luttent contre la menace persistance des groupes djihadistes.
Tout en rappelant leur apport éminent à la paix et à la sécurité, ils ont convenu d'encourager une intensification du partenariat entre la France et le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme dans les Etats de la région sahélo-saharienne, ayant effectué la demande, et en faveur de leur stabilisation.
Ils ont souligné, dans ce contexte, leur conviction qu'il ne peut y avoir de paix et de sécurité sans solution politique et sans développement durable, rappelant que seules des réponses politiques inclusives et le respect par toutes les parties des accords contractés étaient susceptibles, en Libye comme au Sahel, de favoriser l'apaisement des crises.
Les participants affirment encourager, en outre, toutes les initiatives permettant d'endiguer la radicalisation, en insistant sur la formation, y compris des responsables religieux, mais aussi l'éducation, en se fondant sur les pratiques ayant donné des résultats et la tradition d'ouverture et de tolérance des deux pays.
S'agissant des nouveaux défis de la démocratie représentative, les participants au forum ont réaffirmé leur confiance dans les systèmes politiques reposant sur l'élection de représentants du peuple par des processus libres, ouverts et transparents et le respect des droits de l‘Homme.
Le Forum parlementaire France-Maroc, ouvert par le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, le président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki, le président du Sénat Gérard Larcher, et le 1er vice-président de la Chambre des conseillers Abdessamad Kayouh, a vu la participation des présidents des groupes d'amitié au sein des parlements des deux pays et de parlementaires français et marocains.
Créé en 2013, le Forum parlementaire franco-marocain rassemble les Présidents et des parlementaires issus des assemblées des deux pays. Il se tient alternativement au Maroc et en France.
Ce forum se veut un lieu privilégié de concertation et de coopération entre les deux chambres du Parlement français et les deux chambres du Parlement marocain et représente la dimension parlementaire du partenariat d'exception unissant le Maroc et la France.
Le prochain forum parlementaire se tiendra au Maroc en 2021, selon la Déclaration finale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.