Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Un suspect arrêté dans l'affaire de l'agression d'une allemande    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Enseignement public payant: Le niet des parents    Visa se mobilise pour la CAN    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    Compromis européen sur un budget de la zone euro    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    Journée mondiale des donneurs de sang    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le paiement en ligne a la cote
Publié dans Les ECO le 25 - 04 - 2012

Décidément, l'achat par carte bancaire s'enracine de plus en plus dans la culture de consommation des Marocains. Le constat est confirmé une fois de plus par les chiffres du Centre monétique interbancaire (CMI) relatif au premier trimestre de cette année. Ainsi «les opérations de paiement par cartes marocaines auprès des commerçants affiliés au CMI ont totalisé 3,7 millions opérations pour un montant de 2,24 milliards de DH». En comparaison avec le premier semestre 2011, il s'agit là d'une hausse de 34,5% en nombre et de 30,7% en montant. À fin mars de cette année, les transactions réalisées aussi bien par les cartes nationales qu'internationales, auprès des commerçants affiliés au CMI, ont avoisiné près de 4,6 millions opérations de paiement, pour un montant global de 3,7 milliards de DH. Cela représente une croissance de 27,2% en nombre et de 18,2% en montant, par rapport à la même période un an auparavant. Quant au paiement en ligne (par cartes bancaires auprès des sites marchands affiliés au CMI), il est passé de 94,5 millions de DH durant le premier trimestre 2011 à 161,8 millions durant la même période de l'année en cours, soit une une progression de 71,3%. Dans ce sillage, l'activité par cartes marocaines a progressé de 68%, alors que celle des cartes étrangères a grimpé de 134,5%. Il est à préciser également à ce niveau que le nombre de transactions e-commerce a plus que doublé, passant de 112.000 à 250.000 opérations. Sur ce point, il faut noter que «l'activité reste fortement dominée par les cartes marocaines, à hauteur de 93,2% en volume». En somme, les cartes marocaines ont enregistré au cours du 1er trimestre plus de 201.247 millions d'opérations, pour un montant de 36,6 milliards de DH, alors que les cartes étrangères ont totalisé 2,1 millions d'opérations, pour un montant de 3,5 milliards de DH. Ces dernières transactions (réalisées par les cartes étrangères) ont été effectuées à hauteur de 41,4%, en part du volume auprès des commerçants marocains, avec un montant de 1,4 milliard de DH (petite croissance de 2,9%) et à hauteur de 58,6% en termes de retrait d'argent au niveau des GAB, pour u montant de 2 milliards de DH (une quasi stagnation avec + 0,2%). Sur un tout autre registre, les cartes marocaines avec possibilité d'utilisation à l'international ont réalisé 82.000 opérations à l'étranger (retraits et paiements), pour un montant global de 150,3 millions de DH. Cela équivaut à une hausse considérable de 68,4% en nombre et de 41,2% en montant par rapport à la même période de l'année précédente. Bien évidemment, cette hausse s'explique entre autre par le fait que les Marocains voyagent de plus en plus à l'étranger, profitant notamment du développement du transport aérien et des offres touristiques de plus en plus compétitives.
Bon cru pour 2011
Para ailleurs, le CMI a enregistré durant le premier trimestre 20112, plus de 50 millions d'opérations pour un montant total de 43,1 milliards de DH. Ce montant, qui est croissance de 13% par rapport à la même période en 2011, concerne l'ensemble des opérations de retrait d'argent effectuées au niveau des guichets automatiques, ainsi que l'ensemble des transactions de paiement, par cartes bancaires (locales et étrangères). S'agissant de l'encours des cartes émises par les banques marocaines, il a atteint 8,35 millions de cartes, «dont 7,2 millions de cartes paiement & retrait sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale cmi». Selon le CMI, cette performance s'expliquerait par la «hausse modérée du nombre des cartes de paiement sous labels Visa et Mastercard (+2,6%) et du nombre des cartes privatives de retrait (+4%). Elle est également la résultante d'une progression plus élevée des cartes de paiement sous label CMI (+8,9%), par rapport à fin 2011. Durant le premier trimestre 2012, les banques ont poursuivi leur politique d'élargissement du réseau GAB, avec l'installation de 148 nouveaux postes. Cela porte leur nombre à 5.172 GAB, soit une progression de 2,9%. Cela étant, la monétique marocaine a bouclé l'année 2011 avec une bonne performance. En effet, prés de 7 millions de cartes ont été émises par les banques durant l'exercice précédent. En progression de près de 21,1% par rapport à 2010, les transactions effectuées auprès des commerçants ont atteint un volume de 7,6 milliards de DH. Pour leur part, les retraits d'argent réalisés au niveau des guichets automatiques ont évolué de 17,2% atteignant un volume de 137,9 milliards de DH. S'agissant des transactions en ligne via carte bancaire auprès des sites marchands, elles ont atteint plus de 507 millions de DH en termes de volume (670.000 opérations). Cela représente une augmentation de 72% en termes de valeur et de 127% en terme de volume d'opérations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.