Tunisie: Nabil Karoui recouvre la liberté    Ikea France condamné pour avoir espionné ses salariés    Al Ahly : Badr Banoun déja sur le départ ?    Retour des MRE: scènes de joie à l'aéroport de Casablanca (VIDEO)    Usage légal du cannabis: le projet de loi définitivement adopté    L'ASMEX prépare un Plan stratégique pour réussir le défi de la croissance économique régionale    Message Royal de félicitations au nouveau Premier ministre israélien    Affaire Raissouni : selon le parquet, l'accusé retarde l'échéance de son procès    « African Lion 2021 »: Une opération de décontamination au port militaire d'Agadir pour évaluer la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    Nouveau modèle de développement : le rapport de Benmoussa présenté à des diplomates à Rabat    « African Lion 2021 »: une opération de décontamination au port militaire d'Agadir    Algérie : le FLN remporte les législatives, le Hirak craint le retour de «la prétention dictatoriale»    Le nouveau gouvernement israélien compte quatre ministres d'origine marocaine    À Paris, Saïd Chengriha enterre «le supposé non interventionnisme» de l'armée algérienne    Maroc-Espagne: Une "gestion calamiteuse" et une crise qui demeure    Melilla : tentative échouée d'entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc    Hilale: le développement socio-économique est un droit inaliénable au Sahara marocain    RAM : forte affluence des MRE sur les agences [Vidéos]    Début imminent de la construction du gazoduc Maroc-Nigéria    Evolution du coronavirus au Maroc : 476 nouveaux cas, 524.475 au total, mardi 15 juin 2021 à 16 heures    Murcie. Un marocain abattu par un espagnol sur la terrasse d'un café    Environ 14 tonnes de drogue incinérées à Dakhla    M'Art Studio démarre ses activités avec Marie Bugnon & Jennifer Sormani    Festival universitaire de musique de l'ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l'art de l'écoute    Le théâtre du Studio des arts vivants reprend ses activités    [ Interview Anas El Filali ] La première production en 3D, 100% marocaine, prête en septembre    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    Entretien entre Erdogan et Biden    La gifle américaine !    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 15 juin    L'Inter Milan prend une décision au sujet de Hakimi    France : vers la levée de l'obligation du masque en extérieur    Les Lionnes de l'Atlas s'offrent le Mali    1,1 milliard d'euros de pertes pour les clubs de Premier League    Retour à la maison pour Buffon ?    La Bourse de Casablanca ouvre dans le vert    «JOY» : 11 artistes livrent leur perception de la joie    Flo Arnold dans ses œuvres    Le nostalgique et l'artistique    Le Maroc réélu au comité des Nations unies sur les disparitions forcées    BKGR: BAM devrait maintenir le taux directeur inchangé    Nomination : Salima Amira, nouvelle DG Maroc chez Microsoft    Euro 2020 : La Suède neutralise l'Espagne    Relance économique : OBG et l'AMDIE préparent un nouveau rapport    La Hongrie soutient le plan d'autonomie au Sahara marocain    Ce qui s'est passé lundi sur l'autoroute de Kénitra (DGSN)    Basket : Labib El Hamrani nommé sélectionneur national des seniors    Hassan Rachik: Madih Al Howiyat Al Marina    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Population active au Maroc. Une radioscopie qui fait réfléchir
Publié dans Les ECO le 25 - 02 - 2020

Que faut-il savoir de la population active au Maroc? Quels secteurs captent le plus d'emplois? Quels sont les niveaux de qualification les plus fréquents? quid de la contractualisation des relations de travail? Toutes ces questions trouvent réponse dans l'analyse chiffrée publiée, ce mardi, par le Haut-commissariat au plan (HCP) portant sur les caractéristiques de la population active occupée en 2019.
Elaborée sur la base du bilan annuel du marché du travail, édité par le HCP il y a quelques jours, cette étude trace une radioscopie détaillée de cette tranche de la population.
Il en ressort qu'en 2019, la population en âge d'activité (15 ans et plus) a atteint 26.359.000 personnes, 12.082.000 sont des actifs (10.975.000 pourvues d'un emploi et 1.107.000 en situation de chômage) et 14.277.000 sont en dehors du marché de travail.
Le taux d'activité a atteint 45,8%; 42,3% en milieu urbain et 52,2% en milieu rural; 71% parmi les hommes et 21,5% parmi les femmes. Ce taux passe de 45% parmi les actifs n'ayant aucun diplôme à 42,5% parmi ceux ayant un diplôme moyen pour atteindre 56,9% parmi les actifs ayant un diplôme supérieur.
Sur les 10.975.000 actifs occupés, 42,8% sont des ruraux et 22,7% sont de sexe féminin. Les jeunes âgés de 15 à 34 ans constituent 36,7% du volume total de l'emploi; 10,2% pour les 15-24 ans et 26,5% pour les 25-34 ans.
Le taux d'emploi a atteint 41,6% au niveau national; 36,9% en milieu urbain et 50,3% en milieu rural; 65,5% parmi les hommes et 18,6% parmi les femmes. Il est de 57,9% pour la tranche d'âge 35-44 ans et de 18,9% pour les 15-24 ans.
Par secteurs, Les services emploient 4.927.000 personnes (44,9%), suivis de l' »agriculture, forêt et pêche » avec 3.568.000 personnes ou 32,5%, de l'industrie y compris l'artisanat (1.317.000 personnes ou 12%) et des BTP (1.148.000 personnes ou 10,5%).
Les professions les plus exercées sont les « ouvriers et manœuvres de l'agriculture et de la pêche » avec 19,4% de l'ensemble des actifs occupés, les 2artisans et ouvriers qualifiés des métiers artisanaux2 (18,6%) et les « manœuvres non agricoles, manutentionnaires, petits métiers » (15,2%).
On apprend des données du HCP également que les statuts de salariat et de l'emploi indépendant prédominent: L'emploi salarial touche la moitié des actifs occupés (50,1%). Il reste plus fréquent parmi les femmes citadines actives occupées avec 81,2% contre 61,3% parmi leurs homologues hommes.
Les indépendants, quant à eux, représentent 30,2% des actifs occupés, 34,4% parmi les hommes et 15,9% parmi les femmes.
Les aides familiales représentent 14,7%, avec un pic de 70% parmi les femmes rurales. Le statut d'employeur ne représente que 2,4%.
La population active est-elle suffisamment qualifiée? La réponse réside dans ce chiffre: Un peu plus de la moitié (55,4%) des actifs occupés n'ont aucun diplôme, 29,6% ont un diplôme moyen et 14,9% un diplôme supérieur.
Par ailleurs, près de 7 indépendants sur 10 (70,5%) ne disposent d'aucun diplôme, le quart (24,8%) ont un diplôme moyen et 4,7% un diplôme supérieur. Pour les salariés, ces proportions sont respectivement de 42,4%, 33,4% et de 24,2%.
Autre chiffre révélateur. Près de 15% des actifs occupés exercent un emploi non rémunéré, les ruraux (31,3%) plus que les citadins (3,1%) et les femmes (36,2%) plus que les hommes (9%). Les jeunes de moins de 25 ans sont plus touchés par le travail non rémunéré avec une part de 44,2%, contre 9,8% pour les adultes âgés de 45 ans et plus. Les non diplômés sont également plus touchés par l'emploi non rémunéré avec une part de 19,7% contre 9,5% pour les détenteurs d'un diplôme.
Près d'un actif occupé sur 10 (9,2%) exerce un emploi de type occasionnel ou saisonnier, 11,6% en milieu rural et 7,4% en milieu urbain.
Environ 4 actifs occupés sur 10 (40,3%) travaillent plus de 48 heures par semaine (44,5% parmi les citadins et 34,8% parmi les ruraux). La durée excessive de travail concerne les hommes (48,4%) beaucoup plus que les femmes (12,9%).
La notion de durée excessive de travail, telle que définie par le Bureau International du Travail (BIT), se réfère à la proportion de la population active occupée dont les horaires de travail, dans tous les emplois, dépassent 48 heures par semaine.
S'agissant de la protection de l'emploi, le HCP révèle que près du quart des actifs occupés (24,1%) bénéficient d'une couverture médicale liée à l'emploi (36,4% dans les villes et 7,8% à la campagne).
La part des actifs occupés affiliés à un système de couverture médicale augmente avec le niveau de diplôme. Elle passe de 10,8% parmi les personnes n'ayant aucun diplôme à 72,1% parmi les détenteurs d'un diplôme supérieur.
Au niveau national, 45,3% des salariés bénéficient d'une couverture médicale assurée par l'employeur; 52,4% en milieu urbain et 24,5% en milieu rural; 54,4% parmi les femmes et 42,9% parmi les hommes.
Pour ce qui est de la couverture juridique, la situation n'est guère plus florissante. Il se trouve qu'un
peu plus de la moitié des salariés (54,9%) ne disposent d'aucun contrat formalisant leur relation avec l'employeur. Un peu plus du quart (26,5%) disposent d'un contrat à durée indéterminée, 11,4% d'un contrat à durée déterminée et 5,8% d'un contrat verbal.
La part des salariés ne disposant d'aucun contrat s'élève à 76,4% en milieu rural contre 47,6% en milieu urbain. Elle passe de 43% parmi les femmes à 58% parmi les hommes.
Les jeunes âgés de 15 à 24 ans et les personnes n'ayant aucun diplôme sont les plus touchés par le travail sans contrat avec respectivement 75,4% 75,7%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.