Edito : Loupé    Royaume du Maroc Un horizon vertical    CHAN : La RDC bénéficiaire de la 1ère journée du groupe « B »    Exercice naval conjoint entre la Marine Royale et l'US Navy    Manifestation sportive au sein de l'UH2C pour inciter les jeunes à pratiquer le sport    Le rêve ou l'illusion sont forcément de l'autre côté    Evolution du coronavirus au Maroc : 806 nouveaux cas, 459.671 au total, dimanche 17 janvier 2021 à 18 heures    Notre objectif est de retarder l' arrivée au Maroc de la nouvelle souche de la Covid-19 et de limiter sa propagation    Bernard Casoni, nouvel entraîneur du MCO    Ben Affleck évoque les violentes critiques à l'époque de son couple avec Jennifer Lopez    Bong Joon-ho présidera le jury du Festival de Venise    Les employés du Groupe Sentissi en visite au passage d'El Guergarat    L'Opinion : Susciter l'adhésion des sceptiques    Achraf Hakimi vendu à crédit par le Réal, l'Inter en défaut de paiement !    Yahya Abounizar, artiste peintre au parcours éloquent...    Pas de solution en dehors de l'initiative d'autonomie    Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces Sud    3è réunion de la Commission nationale du suivi et de l'accompagnement    La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel    Agadir, à l'aune de génération de réformes!    WhatsApp repousse la modification de ses conditions d'utilisation    Fusion : PSA et FCA officiellement unis    Maroc : l'Ukraine pourrait détrôner la France comme premier fournisseur de blé    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Biden promet une série de décrets dès mercredi    Mondial de Handball : Face aux Islandais, dernière chance pour les Marocains, mais... difficile !    Confessions dominicales : Témoignage édifiant en réponse aux chantres du défaitisme    La jeunesse partisane appelle au renforcement de sa représentation politique    L'Agence marocaine antidopage tient à Rabat son premier conseil d'administration    Officiel: le Maroc désigné pays-hôte    Ronaldo: «Le Real a eu tort de laisser partir Hakimi»    Défis et perspectives de l'aménagement territorial post Covid-19    Agriculture-Pluies: l'année s'annonce prometteuse    Marc Thépot, une nouvelle vie    Vient de paraître : «Le Secret de la lettre» de Mohammed Ennaji    Les temps sont durs pour Mohamed Ismaïl!    Abdelkhaleq JAYED : Dans l'envers des pages une réflexion sur le temps, les sons, les couleurs et les signes    Bank Of Africa veut cofinancer l'investissement chinois en Afrique    La situation politique et sociale en Algérie est "désastreuse"    L'Arabie saoudite et le Qatar rouvriront leurs ambassades respectives «dans les prochains jours»    UGTM : Moulay Brahim El Othmani nouveau président du Conseil d'administration de la MGPAP    Covid-19 : 1 million de doses du vaccin chinois Sinopharm sont arrivées en Serbie    e-commerce : la Covid-19 dope le marché en 2020    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Immobilier: Aradei Capital n'envisage plus sa conversion en OPCI
Publié dans Les ECO le 25 - 11 - 2020

La foncière Aradei Capital n'envisage plus pour le moment sa conversion en Organisme de placement collectif immobilier (OPCI), mais se positionne en tant que foncière et en tant qu'investisseur d'OPCI, a affirmé, mercredi, le président directeur général de la société, Nawfal Bendefa.
S'exprimant lors d'une conférence de presse en ligne, dédiée à la présentation de l'introduction en Bourse de la foncière, M. Bendefa a souligné que la cotation en Bourse et la conversion en OPCI ne sont pas exclusifs, mais sont complétement différents, relevant que « la transformation de toute société anonyme en OPCI aujourd'hui dépend des textes réglementaires qui sont en cours de sortie ».
« La conversion en OPCI n'est pas possible pour le moment. Une fois possible, nous allons l'analyser et l'envisager, mais cela ne veut pas dire que Aradei Capital ne sera pas un acteur dans l'écosystème d'OPCI. L'objet est le même, celui de l'investissement dans l'immobilier locatif, que nous pouvons et nous comptons, de toutes les façons, l'atteindre à travers l'investissement dans les OPCI », a t-il expliqué.
Revenant sur le timing de cette IPO, M. Bendefa a indiqué que l'introduction en Bourse est une étape pour Aradei Capital est non pas une finalité. « Il s'agit d'une étape importante du cheminement et de la croissance de la foncière et qui a été préparée depuis plusieurs années. C'est le fruit d'un travail de cinq années de préparation de la société et des actifs », a t-il soutenu.
Et d'ajouter: « C'est une coïncidence, quelque part, que les circonstances soient ce qu'elles sont aujourd'hui. La prochaine étape est de faire partager la croissance avec le marché. C'est une IPO qui n'a pas pour un objectif la cession mais principalement l'augmentation de capital et le financement de projets qui sont déjà identifiés ».
Par ailleurs, a t-il poursuivi, il faut mettre le timing de cette opération en perspective par rapport à la sortie de crise et la relance économique, ajoutant que les foncières en général ont un rôle important à jouer dans cette relance, puisqu'elles financent plusieurs secteurs et doivent être actives et en pleine croissance.
« Le timing même s'il n'a pas été étudié de cette manière, il est idoine et idéal car nous sommes un acteur de la relance », a t-il dit.
Evoquant l'impact de la crise sanitaire liée à la Covid-19 sur l'activité de la nouvelle recrue de la Bourse de Casablanca, M. Bendefa a indiqué que le confinement imposé pour une durée de trois mois a touché à peu près de 50% des locataires de la foncière qui ont été qualifiés comme des commerces non essentiels, lesquels Aradei Capital a accompagné, soit à travers une baisse significative, ou abandon des loyers pendant cette période.
Cette situation s'est traduite par une baisse le chiffre d'affaires de 11,5% au titre du premier semestre de 2020, et de 9,5% pour celui des trois premiers trimestres de l'année en cours, a t-il ajouté, faisant remarquer que la Foncière avait comme priorité, tout d'abord, le respect des mesures sanitaires et d'hygiène ainsi que la sécurité de ses partenaires et clients.
Il a en outre fait savoir que cette levée de fonds ne prévoit pas des investissements en dehors du Maroc, toutefois l'ouverture à l'analyse de projets sur le continent fait partie de la stratégie de Aradei Capital. « Cela fait plus de deux ans que nous surveillons des transactions sur le continent et dans certains pays. Notre focus est sur le Maroc aujourd'hui mais nous continuons à surveiller ce qui se passe sur le reste du continent », a t-il ajouté.
Notant que Aradei Capital vise, à travers cette opération, le financement de son plan de développement et de lui permettre de réaliser ses objectifs de diversification, d'augmentation de surface GLA et de distribution à ses actionnaires.
A travers cette opération, Aradei Capital compte réaliser plusieurs objectifs, notamment lever des fonds en vue notamment du financement des investissements futurs identifiés, accroître la notoriété de la société et sa proximité auprès, entre autres, de ses partenaires et du grand public et faciliter le recours à des financements externes grâce à un accès direct au marché financier.
Il s'agit également d'optimiser les coûts de financement de la société et d'offrir à ses actionnaires de la liquidité dans le futur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.