VIDEO// Maroc-Algérie : Que doit-on retenir du discours du Trône ? le décryptage de Zakaria Abou Dahab    Marché automobile : Les ventes en hausse de 14,5% par rapport aux 7 premiers mois de 2019    Maroc/Météo: Temps assez chaud sur le Sud-Est et les plaines intérieures et stable ailleurs, ce mercredi 4 août    ONU : Les accusations généralisées contre les travailleurs humanitaires au Tigray sont "injustes"    Le Forum Marocain des Jeunes Journalistes tient sa première université d'été du 6 au 8 août 2021 à Chefchaouen    Affaire Pegasus: le Maroc dépose une demande d'injonction à l'encontre d'une société d'édition allemande    Automobile : Plus de 100.000 unités écoulées à fin juillet    Entretien exclusif. Les confidences de Saad Eddine El Otmani    Israël membre observateur au sein de l'UA : revers majeur pour Ramtane Lamamra    Chakib Benmoussa redonne espoir!    Covid-19 : Les Etats-Unis classent le Maroc en «zone à risque élevé»    L'ONU lance la course contre la crise climatique    Liban: un enfant sur trois traumatisé un an après l'explosion (ONU)    Tunisie : l'Egypte exprime son «plein soutien» au président Saïed    L'ex-président de la CAF, Issa Hayatou, suspendu un an de toute activité relative au football par la FIFA    Mobilité électrique : signature d'un accord de transfert de technologie Maroc-Brésil    Attaque du pétrolier israélien: Washington pour une «réponse collective», Téhéran répondra à tout «aventurisme»    Tunisie: Saied poursuit la purge des ministres et les arrestations de députés    Covid-19 : Le pic attendu « dans les tout prochains jours »    Visa for Movie Rabat: Une énième manifestation artistique reportée    Covid-19: le Maroc reçoit 1 million de doses du vaccin Sinopharm    Covid-19/Maroc : 64 décès et 8760 nouveaux cas en 24H    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 3 août 2021 à 16H00    Une étude montre l'efficacité des vaccins contre les variants du Covid    Maroc-Algérie : Cette presse algérienne qui dédaigne la voie de l'apaisement !    « Forte hausse » du chômage au Maroc, même pour les diplômés    Tokyo 2020/Athlétisme: Le Marocain Soufiane Boukentar éliminé du 1er tour de 5.000 m    JO-2020: Le programme du mercredi 4 août (en heures GMT):    JO 2020: le roi Mohammed VI félicite Soufiane El Bakkali    Performance mensuelle: la Bourse de Casablanca termine juillet en baisse    Covid-19 : l'Espagne prolonge son dispositif social pour les plus vulnérables    Elections professionnelles. Le rendez-vous du 6 août    Parution. Le Manifeste: un voyage au bout des risques    Mobilité électrique : un accord de transfert de technologie conclu entre le Maroc et le Brésil    Tokyo 2020 : Grave affaire politique, l'athlète Krystina Tsimanouskaya menacée de prison en Biélorussie    Des projets pilotes pour l'artisanat : Deux «Centres d'excellence» pour le Tapis et la Poterie    JO 2020. Abdellatif Sadiqui qualifié pour les demi-finales du 1500 m    JO-2020 / 3000 m steeple : Soufiane El Bakkali, un champion en or    Merci Soufiane    Inclusion financière : BAM met les bouchés doubles    Programme Intelaka : Un chantier qui avance...mais doucement !    Niger : quinze militaires tués et six portés disparus après une attaque    Visite guidée: voyage au cœur du Marrakech de l'art (Partie II)    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Diplomatie : le NMD présenté aux ambassadeurs
Publié dans Les ECO le 16 - 06 - 2021

Le président de la commission spéciale sur le modèle de développement, Chakib Benmoussa a exposé aux ambassadeurs accrédités au Maroc les grandes lignes du NMD. Un modèle qui tend notamment à conforter l'ouverture du Maroc vers le monde et à diversifier le partenariat international.
Le Maroc est déterminé à provoquer le changement auquel il aspire, à travers l'implémentation des orientations du Nouveau modèle de développement (NMD). C'est le message clé qui se dégage de la réunion, tenue hier au siège du ministère des Affaires étrangères, entre Chakib Benmoussa qui était accompagné de quelques membres de la commission qu'il préside et les ambassadeurs accrédités au Maroc.
La rencontre est importante à plus d'un titre. Tout d'abord, elle a permis de mettre l'accent sur les priorités du Maroc, tant au niveau interne qu'extérieur. Ensuite, elle était l'occasion de répondre à certaines questions en suspens des diplomates dont certains ont mis l'accent sur le défi de la mise en œuvre de la nouvelle vision stratégique. Fort de ses nouveaux objectifs à l'horizon 2035, le Maroc tient à présenter l'image d'un pays qui veut et, surtout, peut se moderniser et atteindre le degré de développement souhaité dans les années à venir. Le chemin n'est, certes, pas semé de roses, comme en témoignent les multiples dysfonctionnements relevés dans le rapport. Mais, l'ambition est au rendez-vous grâce, d'une part, à la mobilisation de l'ensemble des acteurs autour du nouveau modèle et, d'autre part, aux potentialités du Maroc qui devront lui permettre d'entamer un nouveau cap et de rendre les objectifs accessibles, comme l'a laissé entendre Chakib Benmoussa tout au long de sa présentation.
Le Maroc n'entend pas uniquement changer de modèle de développement, mais il aspire à installer «un nouveau mode de développement» qui puisse s'adapter aux transformations à l'échelle internationale et qui permette aux décideurs d'aller de l'avant, et de rectifier le tir, le cas échéant. Le NMD prend en considération les exigences nationales sur le plan socio-économique, mais aussi internationales. Les diplomates semblent porter de l'intérêt à ce nouveau modèle qui sera bientôt implémenté et qui vise notamment à conforter l'ouverture du Maroc sur le monde et à accélérer son développement via le renforcement du partenariat international. La diversification du partenariat est, en effet, on ne peut plus essentielle dans le cadre du NMD. Pour atteindre les objectifs escomptés, il faut redresser les dysfonctionnements qui ont été constatés et qui freinent le rythme de mise en œuvre des objectifs fixés.
À ce titre, le rapport du NMD dresse quelques lacunes qu'il faudra combler d'urgence. À titre d'exemple, en dépit de quelques premières collaborations notamment pour la participation au programme ELITE, «le partenariat annoncé avec le London Stock Exchange ne semble pas avoir produit les résultats escomptés en termes de développement du marché financier et régional».
Pourtant, l'ambition du Maroc est grande dans ce domaine. Aussi, la révision du partenariat d'ordre économique et financier s'impose-t-elle, selon les conclusions de la commission du NMD, en vue «de lui donner plus de substance ou bien d'établir de nouveaux partenariats internationaux stratégiques, axés sur des résultats». À cela, s'ajoute la nécessité de renforcer la couverture du Maroc par les agences de recherche et de notation financière pour améliorer sa visibilité à l'international. Outre le volet économique et financier, le Maroc, fort de son positionnement et de son histoire, mise aussi sur le renforcement du partenariat stratégique multilatéral ou bilatéral pour renforcer plusieurs dimensions de coopération: la paix, la sécurité, la lutte contre le changement climatique, le renforcement du dialogue des civilisations...
Jihane Gattioui / Les Inspirations Eco


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.