L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici 2060    Covid-19 : Le CHU Ibn Sina dément le décès d'une étudiante à cause du vaccin    L'exercice conjoint bilatéral Pakistan-Maroc 2021 touche à sa fin (Vidéo)    Coronavirus : Le vaccin Pfizer efficace à 90% chez les 5-11 ans    Aérien. Le Maroc actualise la liste des pays de la liste B    Aérien. Le Canada rouvre les vols directs en provenance du Maroc    Sahara marocain: La Jordanie réaffirme son soutien à l'autonomie dans le cadre de l'intégrité territoriale du Maroc    Afghanistan: L'état islamique revendique une attaque à l'origine de la panne de courant à Kaboul    En quoi la décision royale dérange le clan Aziz Akhennouch ?    Football féminin : Rencontre entre le président de la Fédération espagnole et Mme Khadija Ila, présidente de la Ligue nationale    Football : Assemblée générale ordinaire à distance de l'IRT    Officiel: un pass vaccinal « provisoire » dès la première dose    Meurtre du député britannique David Amess : le suspect sera jugé en mars 2022    Royal Air Maroc. Vols Casablanca-Montréal: ce qu'il faut savoir    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 octobre 2021 à 16H00    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Chambre des représentants : séance plénière le 25 octobre consacrée aux questions orales    Moscou dément tout «refroidissement» dans les relations avec Rabat    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Sahara : Le Qatar réitère son soutien à la souveraineté marocaine    Sahara Marocain: Alger doit prendre part aux tables rondes, tranche l'ONU    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Les députés obligés de présenter le pass vaccinal pour accéder au Parlement dès lundi    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Le Maroc d'aujourd'hui n'est pas le Maroc d'hier    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



DataPathology : Witamax injecte 2 MDH
Publié dans Les ECO le 15 - 09 - 2021

DataPathology, startup de MedTech spécialisée en pathologie digitale, lève 2 MDH pour transformer le système de diagnostic pathologique et améliorer les services fournis aux praticiens et aux patients. Cette augmentation de capital a été réalisée avec la société d'investissement Witamax, fondée par Southbridge A&I et Axxam Family Office.
DataPathology lève 2 MDH auprès de la société d'investissement Witamax, fondée par Southbridge A&I et Axxam Family Office. L'objectif de cette opération pour la start-up est de transformer le système de diagnostic pathologique et améliorer les services fournis aux praticiens et aux patients. Cofondée en 2020 par Hicham El Attar, médecin pathologiste, et Mohammed El Khannoussi, consultant SI & Data, DataPathology lutte contre le manque et le retard de diagnostic des patients atteints de cancer dans les zones souffrant de désert médical, notamment en Afrique.
Sa stratégie repose sur l'accompagnement des hôpitaux, des cliniques pluridisciplinaires et des centres de pathologie, pour faire face, d'une part, à l'augmentation des cas de cancer, et, d'autre part, au problème de manque des pathologistes. «Ceci en leur fournissant une solution complète pour les aider à délivrer un diagnostic pathologique de qualité, de façon rapide et efficace», peut-on lire dans un communiqué publié par la start-up. Ainsi, les fondateurs ambitionnent, à travers cette levée de fonds, de déployer de nouveaux sites, d'accélérer le recrutement des équipes et enfin de se positionner rapidement en tant qu'acteur incontournable en Medtech au Maroc et en Afrique.
Expertise
Dans le détail, l'équipe DataPathology a pour mission de délivrer le diagnostic pathologique de façon rapide et sécurisée au profit des patients. Ceci passe par un procédé de préparation de l'échantillon de tissus humains sur site d'examen du patient (biopsie), sa numérisation, puis le transfert du dossier numérique du patient de façon sécurisée et anonyme, via une plateforme web, à l'équipe médicale pour diagnostic.
Celle-ci peut délivrer le premier avis sur un dossier ou un second avis pour les cas les plus pointus. Ayant déjà tissé des partenariats avec des acteurs internationaux de la santé digitale, installé un premier centre digital de diagnostic pathologique dans le royaume et entamé des discussions sérieuses dans des contrées africaines à fort potentiel de diagnostic cancer, la start-up aspire aujourd'hui à étoffer son réseau de laboratoires au Maroc et en Afrique, puis à consolider le maillage et la logistique nécessaires pour accroître le volume de données à intégrer et à traiter au sein de la plateforme.
Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.