Compteur coronavirus : 249 cas testés positifs et plus de 3,9 millions de personnes vaccinées    CNSS : trois nouvelles catégories éligibles à l'indemnité Covid-19 [Guide]    Salma Azzaoui, une sportive marocaine au défi de la rudesse du soccer américain    Rassemblement à Paris des partisans du Hirak réclamant la dissolution du régime algérien    En leur journée internationale, les femmes aspirent toujours à une égalité de fait    Quand le Maroco-Allemand, Mohamed Hajib, condamné pour terrorisme, faisait l'apologie des attentats-suicides    L'Opinion : Ni fête, ni stéréotype    Mohamed Essoulimani expose sa dimension spirituelle de la femme    Maroc-USA : Examen des moyens de renforcer la coopération culturelle    Sahara : Les Nations unies reconnaissent la difficulté de nommer un envoyé spécial    Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    CCISCS : Un partenariat stratégique pour encourager l'entrepreneuriat    Le Bayern rassure sur la blessure de Jérôme Boateng    La promotion des droits sociaux et économiques de la femme au cœur des objectifs majeurs de l'INDH    Les sociétés de distribution sur la sellette    Exposition: sensualité et audace    «Tisser le temps politique au Maroc»    Le WAC s'approche de la qualification en leader, El Kaabi s'illustre    La femme est appelée à s'affirmer dans les divers registres de la vie sociétale    Maroc-Royaume-Uni : une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers du post-Brexit    La Biélorussie réclame l'extradition de Svetlana Tsikhanovskaïa    Merkel et son parti voient leur étoile pâlir    L'or inexploré tchadien dans la ligne de mire du marocain Marita Group    Alerte météo: fortes averses prévues au Maroc ce dimanche    Déclaration du CA avant le 1er avril    Une semaine sous le signe de la stabilité    Ligue des champions : Le Zamalek et Al Ahly en difficulté    Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    L'étape actuelle exige une implication de tous    L'égalité des genres au centre des efforts de relèvement de la crise    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    Ligue des champions Afrique (3è journée): le point sur le groupe C    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    Interview avec Rachid El Guenaoui : Il brise les codes du luxe et revendique une mode « sport homme-femme » décomplexée    Programme des principaux matchs du dimanche 7 mars    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    CAN U20 : Le Ghana, champion d'Afrique !    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar        Des femmes qui comptent : Siham Alami    Obésité et Covid-19 : le choc fatal entre deux pandémies    Maroc : Les barrages remplis à 50%    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Armée américaine et insurgés du Capitole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mort de George Floyd: les manifestations se propagent dans plusieurs villes américaines
Publié dans Le Site Info le 29 - 05 - 2020

Les manifestations émaillées de violence, qui ont commencé à Minneapolis, dans l'Etat du Minnesota, après la mort d'un afro-américain suite à son interpellation musclée par la police plus tôt cette semaine, se sont répandues, jeudi soir et vendredi, dans plusieurs villes des Etats-Unis.
A Minneapolis, la mort de George Floyd a déclenché des manifestations de plusieurs jours et des scènes de pillages dans les magasins de la ville, alors que les manifestants dénonçaient un autre crime racial qui s'inscrit dans une longue série d'incidents meurtriers contre des afro-américains impliquant la police.
La violence a atteint son apogée dans la nuit de jeudi à vendredi, lorsqu'un commissariat de police a été envahi et incendié par les manifestants, alors que des émeutes destructrices et des pillages font toujours rage dans la ville. D'autres manifestations – beaucoup pacifiques, certaines entachées par la violence – ont été signalées à travers le pays.
Le Capitole (parlement) de l'Etat du Colorado à Denver a été mis sous haute sécurité après que quelqu'un a tiré une arme à feu près d'une manifestation pacifique, et les manifestations à Columbus, dans l'Ohio, sont devenues chaotiques alors que la foule montait les marches du Capitole de l'Etat et a cassé les fenêtres, selon des vidéos publiées par les médias.
Le journal local, Columbus Dispatch, a rapporté que des policiers ont également utilisé du gaz lacrymogène sur une foule au centre-ville après que quelques manifestants ont lancé des bombes fumigènes et des bouteilles d'eau sur les rangées des policiers.
À Phoenix, dans l'Arizona, des centaines de protestataires ont marché vers le Capitole de l'Etat dans un calme relatif, selon les informations, avant des confrontations tendues avec des policiers plus tard dans la nuit.
Jeudi soir, sept personnes ont été touchées par des coups de feu lors d'une manifestation à Louisville, dans le Kentucky, alors que les tensions continuaient de s'intensifier suite au meurtre d'une femme noire par trois policiers blancs en mars. Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux semblaient montrer des coups de feu tirés alors que des manifestants encerclaient un véhicule de police. Aucun officier ne faisait partie des blessés, et il était trop tôt pour déterminer qui était responsable, a déclaré le département de police du métro de Louisville.
Plus de 40 personnes ont été arrêtées jeudi soir à Manhattan, au centre de la ville de New York, alors que des centaines de New-Yorkais se joignaient aux manifestations nationales. Une femme a crié: “Black Lives Matter !” (Les vies noires comptent!) alors que des policiers l'ont arrêtée et emmené au commissariat, selon une vidéo publiée en ligne.
Une vidéo capturée par des passants montrait George Floyd répétant aux officiers qui l'ont arrêté qu'il ne pouvait pas respirer alors que l'un d'eux le plaquait au sol avec un genou sur le cou. Les images ont rapidement suscité l'indignation lors de leur diffusion sur les réseaux sociaux.
Les quatre policiers impliqués dans l'incident ont été immédiatement licenciés du département de police de Minneapolis. Le maire de la ville a en outre appelé à des poursuites contre l'officier qui s'est agenouillé sur le cou de la victime.
Le président Donald Trump, qui avait précédemment qualifié la vidéo de la mort de Floyd de “choquante”, a qualifié les manifestants de jeudi soir de “voyous” sur Twitter et déclaré que “lorsque le pillage commence, les tirs commencent”, ce qui a incité le réseau social à joindre un avertissement au Tweet du président, avertissant qu'il violait les règles de l'entreprise sur la “glorification de la violence”.
Un porte-parole de Twitter a indiqué qu'il s'agit de la première fois qu'une telle mesure est prise contre un chef d'Etat pour avoir enfreint les règles du réseau social sur la glorification de la violence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.