Résolution du Parlement européen: Les pays Arabes font front commun autour du Maroc    Algérie: Une APN qui n'a rien de populaire    Marge du G7: Bras de fer USA-Chine    Rassemblement à Paris des sympathisants du Hirak contre les législatives voulues par le «pouvoir assassin»    Covid-19 au Maroc: 270 nouveaux cas et 168 guérisons    Attijari Global Research : des convictions à l'épreuve de la crise    Vers la création d'une task-force dédiée à l'économie bleue ?    Pour un meilleur accueil des MRE: Prix raisonnables et nombre de rotations suffisant    L'Opinion : Désunis jusqu'à la fin !    Déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai 2021 (TGR)    Euro 2021 : l'écroulement de Christian Eriksen réveille les souvenirs de scènes dramatiques    La famille Belkhayat ouvre le capital de Dislog Industries à Mediterrania Capital Partner    Le Roi Mohammed VI intervient pour faciliter l'arrivée des MRE    Météo Maroc: Temps assez chaud avec nuages dans des régions (dimanche 13 juin)    L'AMDV veut que les réponses du législateur face aux violences sexuelles soient renforcées    MRE: le Roi exhorte la RAM et les opérateurs de tourisme à pratiquer des prix raisonnables    Voyageurs : Le ministère de la santé publie les fiches à remplir    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    Yassine Bounou évoque ses ambitions avec les Lions de l'Atlas    Hakimi et Lukaku dédient leurs buts à Christian Eriksen    France : les réservations vers le Maroc en très forte augmentation    OCP : franc succès pour la nouvelle émission obligataire internationale de 1,5 milliard de dollars    Province de Jerada : Remise de matériel agricole pour renforcer les filières du miel et des arbres fruitiers    UNE RESOLUTION EUROPEENNE DENONCANT LE MAROC : CHERCHEZ L'ERREUR !!!    Oriental Le développement des zones frontalières, priorité pour l'Istiqlal    L'affaire Brahim Ghali a un nom : Arancha González Laya    Journée mondiale du donneur de sang: un appel pressant à l'action pour augmenter la collecte de cette matière vitale    Plus de deux tonnes de drogue saisies à Mohammedia    Chine : 12 morts dans l'explosion d'une conduite de gaz dans un complexe résidentiel    Migrations : le Maroc, un allié précieux pour l'Europe, dit le vice-président de la Chambre italienne des députés    Bruxelles attend de Biden des engagements clairs sur le partenariat transatlantique    Karaté : Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Laâyoune: le droit à la santé à l'ère de la Covid-19 domine les débats de la CRDH    Les atouts du Maroc en tant que destination golfique de premier choix mis en avant en Pologne    Wydad: Benzarti exclut un joueur des entraînements    Euro 2021: la Belgique écrase la Russie (VIDEO)    Euro 2020 : Danemark-Finlande interrompu provisoirement suite au grave malaise du Danois Christian Eriksen    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Secousses telluriques à Driouch: les explications d'un expert
Publié dans Le Site Info le 07 - 05 - 2021

Au cours des deux dernières semaines, la province de Driouch a connu de multiples secousses telluriques. Cela a poussé les habitants à s'interroger sur la cause derrière ce phénomène qui a suscité les craintes qu'elles ne soient les signes avant-coureurs d'une secousse plus puissante.
L'Institut national de géophysique (ING) avait annoncé avoir enregistré cinq secousses telluriques dans la province de Driouch, d'une magnitude comprise entre 3,5 et 4,5 degrés sur l'échelle de Richter, les 17, 19, 24 et 28 avril et début mai.
Dans ce sillage, Nasser Jebbour, chef de division à l'ING, relevant du Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST), a expliqué que les secousses enregistrées récemment dans les provinces du nord, à savoir Al Hoceima, Driouch et Nador sont des répliques qui suivent la secousse principale qui s'est produite en janvier 2016, considérée relativement violente avec une magnitude de 6,3 degrés sur l'échelle de Richter.
Dans une déclaration à M24, la chaîne d'information en continu de l'Agence Marocaine de Presse (MAP), Jebbour a souligné que malgré la longue durée séparant la secousse principale et les répliques, « cela est normal ».
Le retard des répliques est dû à la géologie complexe de la bande côtière nord adjacente à la mer d'Alboran ou la partie occidentale de la méditerranée, a-t-il poursuivi.
Ces activités sismiques ne sont pas prémonitoires, a précisé l'expert, relevant que celles qui précèdent les secousses principales fortes sont différentes, en termes de répartition géographique et de magnitude, de ce qui a été observé lors des secousses récentes. « Ces secousses comblent un vide en matière d'activité sismique dans la zone maritime. Nous nous sommes assurés qu'il s'agit de répliques et non pas de secousses prémonitoires », a-t-il rassuré. Depuis deux semaines, une augmentation du nombre de secousses telluriques a été observée dans les provinces du nord du Royaume par rapport aux années précédentes, a indiqué Jebbour, notant que l'ING a assuré le suivi continu de cette activité.
L'Institut a enregistré les secousses ressenties par les citoyens. Il a également diffusé les informations les concernant, alors que les secousses faibles que la population n'a pas ressenti, ont été inclues dans le tableau quotidien des secousses comme à l'accoutumée, a-t-il ajouté.
Interrogé sur les missions de l'ING, le responsable a expliqué que l'institut est chargé de la surveillance et de l'alerte sismique 24h/24 et 7j/7 en s'appuyant sur un réseau de stations sismiques réparties sur tout le territoire du Royaume. « Grâce au développement technologique, l'institut dispose d'un réseau numérique pour la surveillance sismique. Ainsi, toutes les données et les signaux sismiques lui sont envoyés directement à travers les satellites. Ce qui permet un contrôle en temps réel », a-t-il fait valoir. L'ING dispose de 32 stations qui travaillent 24h/24 et permettent de donner des informations au bout de quelques minutes après toute secousse, notamment son épicentre, sa magnitude sur l'échelle de Richter et les zones où elle a été ressentie. En plus des stations existantes, on travaille sur l'élargissement du réseau national de surveillance sismique, a-t-il affirmé, ajoutant que dix nouvelles stations sismiques seront créées, notamment deux à Laâyoune et Smara. L'institut dispose depuis trois ans d'un centre national d'alerte aux tsunamis, qui veille sur la collecte des informations auprès de tous les observatoires mondiaux chargés de la surveillance des tsunamis et sur la notification dans quelques minutes de toute secousse forte, a-t-il indiqué, relevant que généralement, toute secousse de magnitude supérieure à 6 degrés sur l'échelle de Richter est suivie d'une alerte au tsunami. Il existe des appareils de mesure du niveau de la mer, dans le cadre du système d'alerte au tsunami, qui permettent l'alerte précoce et donnent assez de temps pour évacuer les lieux exposés à ces vagues pouvant représenter un danger pour les habitants.
Il est à noter qu'en plus des secousses telluriques enregistrées au niveau de la province de Driouch, d'autres ont été détectées au cours des deux dernières semaines à Essaouira et à Ouarzazate. La dernière en date s'est produite mercredi à Ouarzazate avec une magnitude de 3 degrés sur l'échelle de Richter.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.