Tournée régionale de De Mistura : Le PPS veut convoquer Nasser Bourita au Parlement    Le Maroc, un « pays stratégique » pour l'Espagne    Covid-19 au Maroc : 7 756 nouvelles infections et 18 décès ce mardi    Démarrage des travaux des derniers lots des autoroutes Casablanca-Berrechid et de contournement de Casablanca    Paiement mobile : CIH Bank lance « CIH Pay »    Partygate: accusé de mentir, Boris Johnson s'en défend    Tsunami. Des images apocalyptiques des îles Tonga encore coupées du monde    Maroc : 45 candidats à l'immigration irrégulière sauvés au large de Tarfaya    Compteur coronavirus : les contaminations repartent à la hausse, 7.756 nouveaux cas en 24H    Enseignement : accord entre le ministère de l'Education nationale et les syndicats    Maroc/Covid-19 : 18 décès et 7.756 nouvelles infections recensés en 24h    Résidence culturelle : appel à projets 2022 sur le fait religieux    La mère de Gad El Maleh va livrer du couscous marocain dans le monde entier    Gabon – Maroc : Janny Sikazwe, officiel de la VAR    Azrou : Arrestation d'un individu en état d'ivresse, ayant provoqué un accident    HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes    Officiel : Chakib Benmoussa parvient à un accord avec les Syndicats    M. Daki: La justice numérique, un des piliers de la réforme globale du système judiciaire    Cristiano Ronaldo remporte un « Prix spécial » de la Fifa pour son record de buts en sélection    CAN 2021 / Halilhodzic: « C'est la Fédération Royale Marocaine de football qui paye mon salaire et non la CAF ! »    Commerce international : un partenariat CGEM-ADII pour l'accompagnement des entreprises    Un nouveau ferry en partance de Tanger Med vers Marseille programmé ce 24 janvier    Un autre club de Serie A sur les traces de Sofyan Amrabat    CAN 2021 / Programme de ce mardi : Quatre matches décisifs pour la hiérarchie et la qualification    Pour Eric Zemmour, «c'est le pétrole que la France a trouvé en Algérie qui permet de nourrir sa population de 40 millions»    Plus de 4 700 signatures pour une pétition contre le maintien du couple Filali en France    Maroc : Liberté provisoire pour la militante Fatima Zohra Ould Belaid    Le Maroc un des leaders mondiaux en matière d'hydrogène vert    Sécurité routière: NARSA dévoile son plan national de contrôle (2022-2024)    Covid-19 : Le pic épidémique aura lieu vers fin janvier, selon Mustapha Naji    Tourisme : Le gouvernement accorde un montant de 2MMDH pour soutenir le secteur    L'Ambassadeure de l'UE présente ses lettres de créances au Souverain    Un séisme de 4,9 secoue le centre de la Turquie    « La musulmanité face à l'islamisme : le nouveau défi de la République »    Une nouvelle ligne ferroviaire entre la Tanzanie et le Burundi    Une tempête de neige balaie le Canada    Météo Maroc: temps assez froid ce mardi 18 janvier 2022    Le MEF obtient la certification TIer III d'Uptime Institute pour son DataCenter    Conseil de gouvernement : la marque «Morocco Tech», en tête de l'ordre du jour    Météo: les températures baissent au Maroc, les détails par villes    Mehdi Bensaid déterminé à promouvoir le théâtre et le cinéma au Maroc    Peu de réussites, beaucoup de fustrations: un an de mandat Biden    CAN 2022: Sofiane Alakouch seul manquant à l'entraînement des Lions de l'Atlas avant le Gabon    Une anti-IVG favorite pour la présidence du Parlement européen    A la galerie casablancaise A2 : Patrick Lowie et Bilal Faris exposent leurs sculptures oniriques avec «Agitateurs»    Maroc: 150 nouvelles salles de cinéma verront le jour    Cinéma : Les salles de l'IF Maroc proposent une sélection des meilleurs films 2021-2022    Hamid Douieb expose ses œuvres récentes à Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc-Côte d'Ivoire : Le temps de la reprise
Publié dans Le Soir Echos le 15 - 12 - 2011

S'il est une étape de la 5e caravane africaine de l'export qu'il ne fallait pas rater, c'est celle de la Côte d'Ivoire. Au menu, d'énormes possibilités d'échanges et quelque 350 rendrez-vous entre opérateurs marocains et ivoiriens. Le temps n'est plus aux simples partenariats mais aux synergies.
D'aucuns parmi les membres de la délégation marocaine en périple africain, dans le cadre de la 5e caravane de l'Afrique organisée par Maroc Export, savaient que la Côte d'Ivoire n'était pas un pays comme les autres dans la région. C'est le pays du « grand miracle », qui disposait de 144 km d'autoroutes à un moment où le Maroc en comptait 32 km. C'est aussi le premier producteur mondial de cacao, entre autres, et qui a su faire de cette manne un moteur pour une croissance entamée depuis les années 1960. Mais personne ne savait à quel point le pays était évolué. Grandes infrastructures, avec un port et un aéroport d'Abidjan qui n'ont rien à envier aux grandes structures en Europe, une capitale économique à l'architecture, au réseau routier et aux édifices modernes, avec plusieurs immeubles d'une dizaine d'étages et une vie culturelle des plus riches, ponctuée, comme à Casablanca, par les nombreuses activités organisées par les centres culturels étrangers. Et n'était-ce le coup d'arrêt net donné à cette dynamique par les tensions sociales et, surtout politiques, le pays aurait pu aller bien plus loin. Le point culminant de cette crise, et récession, aura été la guerre que se sont livrées Laurent Gbagbo, ancien président, mécontent de son échec électoral, et Alassane Ouattara, déclaré vainqueur en 2010.
source : maroc export
Renaissance
Renaissance
Les combats éclatent. Ouattara finit par l'emporter. Mais entre temps, l'économie du pays est mise à genou. Sa renaissance est aujourd'hui l'enjeu principal du gouvernement. Autant dire que la visite de la délégation marocaine, la deuxième du genre après celle de 2009 et qualifiée de belle réussite, tombe à point nommé. Et pour en assurer le succès, aussi bien Maroc Export que les autorités ivoiriennes ont mis les petits plats dans les grands, avec une cérémonie inaugurale organisée dans le grandiose Palais des congrès de l'hôtel Ivoire, une fierté nationale récemment refaite à neuf. Objectif partagé de cette escale ivoirienne : consolider tant le succès de l'édition 2009 que la forte présence des opérateurs marocaines en tout genre.
Si la banque et l'assurance est citée en exemple, avec Attijariwafa bank et BMCE qui sont bien implantées dans le pays, il faut aussi compter la récente installation d'IB Maroc et la lancement par le groupe Sefroui d'un projet de cimenterie en Côte d'Ivoire. Le vice-président de la chambre ivoirienne de commerce, Kanaté Valy, ajoute à cela le fait que nos exportations vers ce pays « ont augmenté de 74 % en 2009 et 2010 ».
Des projets concrets
« La Côte d'Ivoire sort d'une crise profonde qui a atteint son paroxysme au premier semestre 2011, avec une récession de 5 % de notre croissance. La dégradation du risque pays est aujourd'hui est réalité, mais grâce à notre grande capacité à juguler les effets de la crise, cela ne saurait durer », affirme-t-il. Valy en sait quelque chose, lui dont le pays est de loin le plus influent et puissant de la sous-région, avec un tissu productif largement moderne et structuré. Le déroulé même de la Journée économique et commerciale d'Abidjan en a apporté la preuve. Au discours creux, la partie ivoirienne a préféré un film-présentation, sans fards, de la situation du pays. Et aux fausses promesses, le directeur de la Bnetd (Bureau national d'études techniques et de développement) a préféré un diaporama résumant tous les projets en préparation par le gouvernement dans le cadre du Programme présidentiel d'urgence (PPU). « Les études sont d'ores et déjà faites pour chaque projet et je vous invite à prendre attache avec nos conseillers pour en savoir plus », a-t-il déclaré à l'adresse de nos opérateurs. Nous sommes dans le concret. Et comme pour le Maroc et le Sénégal, les priorités sont le développement de l'agriculture, des infrastructures, des énergies et des secteurs sociaux. Et la volonté politique est ferme. « La confiance placée dans notre pays par le Maroc nous pousse à aller encore plus de l'avant, dans le cadre d'une mutualité agissante. Et le Maroc, par son ascension actuelle, est un modèle pour nous », affirme le ministre ivoirien du Commerce, Dagobert Banzio. Pour lui, la crise est passée. Et vu des similitudes entre les deux pays, en terme de priorités, Saâd Benabdellah, directeur général de Maroc Export, préfère aujourd'hui parler de synergies et non seulement de partenariats. Mais il faut pour cela compter avec un secteur privé ivoirien des plus solides, mais aussi d'une grande concurrence, française (700 entreprises sont déjà implantées), mais aussi libanaise… et asiatique.
Indicateurs économiques
Population : 21 millions
d'habitants
PIB : 23,4 milliards de $
Taux de croissance : 3,5 %
Taux d'inflation : 3 %
Secteur primaire : 26 % (PIB)
Secteur secondaire : 21% (PIB)
Secteur tertiaire : 53 % (PIB)
Principales ressources :
Cacao (1er producteur mondial),
ignames (2e producteur mondial),
café (10e producteur mondial),
bananes, huile de palme, coton,
bois, pétrole, gaz, diamants, or,
nickel, tourisme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.