Fête du trône : les vœux du roi Felipe VI d'Espagne    Fête du Trône : Plusieurs édifices emblématiques du Canada illuminés aux couleurs du drapeau marocain    Maroc: Le dirham s'apprécie de 0,20% face au dollar du 23 au 28 juillet (Bank Al-Maghrib)    Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit le Wali de Bank Al-Maghrib    Youssoufia : Sessions de formation à partir du 02 août sur le rôle des coopératives dans l'économie sociale    Le Roi d'Espagne félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire    Fès: la salle omnisports 11 janvier transformée en centre de vaccination    Compteur coronavirus : 7.529 nouvelles infections, le nombre des cas actifs dépasse les 51.000 personnes    Maroc : la découverte d'un biface acheuléen jette une nouvelle lumière sur la préhistoire de l'Afrique du Nord    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La capitale en mal de touristes | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 15 - 02 - 2012

Le tourisme demeure l'un des points faibles de Rabat, pourtant en pleine métamorphose. C'est l'une des conclusions édifiantes qui ressort du plan communal de développement (PCD), rendu public le 10 février.
Le document révèle que la capitale est plutôt une ville de passage, avec un taux d'occupation moyen, jugé pourtant intéressant, de 55 % et un nombre de nuitées de 577 794. Les visiteurs y viennent plutôt pour des séjours d'affaire. Quant aux touristes, ils y passent en moyenne deux jours. Une durée moyenne de séjour (DMS) qui reste très faible pour une ville comme Rabat.
Se positionner sur le culturel
L'une des explications nous a été fournie par Nadia Benslimane, directrice du Centre régional du tourisme (CRT) de Rabat est qu'au niveau du taux d'occupation, Rabat est mieux classée que Marrakech ou Agadir. « Mais, nous n'arrivons pas à faire décoller la promotion touristique. La ville est positionnée comme une ville culturelle, adossée au balnéaire, à l'écotourisme. A souligner aussi le développement du tourisme de niche et du tourisme sportif (grâce à ses golfs notamment), tous deux à haute valeur ajoutée », rajoute Benslimane. Rabat dispose pourtant de tous les atouts pour accéder au statut convoité. Au niveau culturel par exemple, la candidate au patrimoine mondial de l'UNESCO est bien lotie (manifestations culturelles, festivals, monuments historiques…). Cependant, à l'heure actuelle, Rabat ne jouit pas encore de cet impact culturel comme Fès et Marrakech. Et quand bien même des programmes d'actions promotionnels sont proposés, se pose le problème de leur financement.
Robinet financier resserré
Le CRT en est une illustration. « A part l'autorité locale (le wali), le CRI, et l'ONMT (Office national marocain du tourisme), personne ne nous soutient », se désole Nadia Benslimane. En effet, le budget du CRT est financé en grande partie par les Collectivités locales. Mais depuis trois ans, le robinet est fermé à ce niveau-là. Après avoir contacté des responsables de la région, le CRT a vu sa demande rejetée. « Ils n'ont pas compris que cet argent n'est pas destiné au CRT, mais à la région. Lorsque les différents organismes nous demandent des brochures, des affiches sur Rabat, nous devons les avoir. C'est pour la promotion de la région, et pas celle du CRT ». Un autre point, repris également par le Plan communal de développement (PCD), concerne cette fois-ci le Plan de développement régional du tourisme (PDRT), qui n'est pas encore abouti. En cause, une absence de vision commune entre les acteurs concernés. « Aujourd'hui, le tourisme n'est pas toujours vu comme une priorité. Plusieurs élus m'ont lancé que les priorités sont l'eau et l'électricité », s'inquiète Nadia Benslimane.
L'eau et l'électricité avant le tourisme
Plus grave, ce manque de financement met à mal la visibilité de la ville de Rabat dans les salons internationaux. « L'ONMT nous propose des stands dans ces salons. Mais comme nous n'avons pas les moyens de les remplir, ces stands restent vides », se désole la directrice du CRT de Rabat. Résultat, Rabat n'est pas conviée au prochain salon de Milan. Une occasion en or pourtant. « Le tourisme est l'affaire de tous ! Le mettre en valeur, c'est rendre service à toute la région, conformément à la vision 2020. Pour un emploi direct créé dans le tourisme, on crée cinq emplois indirects », affirme Nadia Benslimane. « Lorsque l'on ouvre un gite, ou que l'on promeut une activité touristique, l'argent qui en ressort reste sur place. Ceci a été prouvé, c'est un moteur pour le développement local ».
Le CRT pour relancer le tourisme régional
Le Centre régional du tourisme de Rabat, à l'instar des autres CRT, a été créé en 2004 par volonté royale. Son rôle est de faire la promotion de la région, de développer le secteur, en coordination avec les acteurs de la zone, institutionnels de la région que professionnels du tourisme. Objectif, éloigner l'image réductrice de capitale administrative qui colle à la ville de Rabat, et développer l'industrie du tourisme dans la capitale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.