Bourse de Casablanca : Les sociétés cotées tirent profit de la reprise économique    Israël annule l'avertissement sur les voyages au Maroc    Soudan/Coup d'Etat : Le bilan des victimes s'alourdit    Cette semaine en LaLiga...    Prime Covid-19: Khalid Ait Taleb annonce le versement de la deuxième tranche    Sahara marocain. L'Algérie démasquée à nouveau par l'ONU [Par Mehdi Hijaouy]    Covid-19: Le CNDH lance un appel pour une adhésion « responsable » à la campagne de vaccination    La Barbade quitte la Couronne britannique et élit sa présidente    Le Sahara était, reste et demeurera marocain, le conflit autour n'est que « superfétatoire »    Trois clubs marocains au lieu de quatre dans le périple africain    36ème championnat arabe : Le Raja d'Agadir bat les Algériens de la JS Saoura (22-20)    Quels adversaires pour Quartararo en 2022 ?    Premier League: Manchester United humilié à domicile face à Liverpool    RAM : Reprise des vols directs avec Miami, Doha et Montréal    Début à Ryad des travaux du Sommet de l'Initiative verte du Moyen-Orient avec la participation du Maroc    Campagne nationale de sensibilisation sur le dépistage    «Chatarra» de retour sur les planches    L'Ensemble El Akademia se produira sur la place Hassan II de Dakhla    Tétouan accueille le 14è Forum international de Bande dessinée    Paris : Deux Marocains sélectionnés pour la Résidence jeunes talents scientifiques africains à Universcience    Pegasus : avant le procès, les écrans de fumée de l'Humanité    Israël lève l'avertissement concernant les voyages au Maroc    Intempéries : Des morts en Algérie et Tunisie suite à de violentes inondations    Sahara : Alger rejoue la carte des dinosaures du lobbyisme américain    L'Opinion : Au Maroc, gouverner c'est aussi recevoir    Yémen: 105 rebelles Houthis tués lors des dernières 24 heures    Melilia : Les autorités marocaines déjouent une tentative de migration massive    Renault et Mathieu Lehanneur réinventent la 4L    La prolongation de l'état d'urgence sanitaire au menu du prochain Conseil du gouvernement    Scrutins 2021... UN TOURNANT !    Sahara : Depuis le Kenya, Mokhtar Ghambou dénonce l'ingérence d'Alger    Course folle au vaccin    Aviation : Boeing voit grand pour l'Afrique    Dr Saïd Guemra : « Il n'y a aucun sens à venir taxer les Marocains au nom de l'efficacité énergétique »    EasyJet et TUI assureront des vols de rapatriement du Maroc vers le Royaume-Uni    Lydec dans les « Top Performers RSE » et dans le Top 5 des « Best Emerging Market Performers » de Vigeo Eiris    Soudan : Emmanuel Macron condamne le coup d'Etat et appelle «au respect de l'intégrité du premier ministre»    ACNOM : Kamal Lahlou récompensé pour l'ensemble de son œuvre au service du sport    Covid-19 : Le Maroc reçoit ce mardi 850.000 doses du vaccin Pfizer    Je vous emmène sur le terrain...    Une Allemande de l'Etat islamique écope de dix ans de prison    Interview avec Fatima Abouali : Les cas de dopage en baisse au Maroc    Kenya : Une expositions aux couleurs du Maroc    Site officiel de la HACA : L'amazigh y est désormais aussi    Deux événements en Arabie Saoudite dédiés au climat : Le chef du gouvernement représente le Souverain    Riad d'Ibn-Khaldoun à Fès : Une Fake news selon Mehdi Bensaïd    AFRIMA Awards 2021 : 11 marocains parmi les nominés    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coronavirus : faut-il interdire le Haj ?
Publié dans Le Soir Echos le 15 - 05 - 2013

Le coronavirus, proche du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), se propage de plus en plus en Arabie Saoudite. Quatre nouveaux cas ont été détectés dans le royaume, où ce virus a déjà fait 15 morts. L'information a été annoncé dans la nuit de lundi à mardi par le ministère de la Santé via un communiqué publié sur son site Internet. Ces nouveaux cas portent ainsi à 28 le nombre de personnes ayant contracté le virus dans le pays depuis 2012. Au niveau mondial, 34 cas d'infection ont été confirmés par l'OMS (Organisation mondiale de la Santé), bien avant cette nouvelle annoncée par l'Arabie Saoudite, dont 18 personnes sont décédées. En France, un deuxième cas a été recensé. Ce patient avait partagé pendant trois jours, à l'hôpital de Valenciennes, la chambre d'un homme de 65 ans revenant de Dubaï, premier cas avéré du coronavirus dans l'Hexagone.
Quid de la situation au Maroc ?
« Le Maroc n'est pas touché par le virus », rassure d'emblée Abderrahmane Belmamoun, directeur de la direction de l'épidémiologie au ministère de la santé. Et de poursuivre : « Cela n'empêche pas que la vigilance soit de mise surtout que l'on ne dispose pas d'information ni sur le mode de transmission du coronavirus ni de traitement spécifique contre ce nouveau virus. Il n'existe non plus de vaccin contre ce virus ». Selon ce responsable du ministère de la Santé, la situation n'est pas inquiétante puisque «le potentiel contaminant du virus est très limité ». « Le virus se propage de l'animal à l'homme. La contamination d'homme à homme est très limité. Le Maroc dispose de deux laboratoires de surveillance à savoir l'Institut Pasteur et l'Institut national d'hygiène pour surveiller l'évolution de la maladie dans le pays », poursuit-il. Une réunion à huit clos devait se tenir hier entre le ministre de la Santé Houssaine El Louardi et le directeur de la direction de l'épidémiologie au ministère de la santé à Marrakech. A l'ordre du jour, l'examen de la situation épidémiologique du virus et les mesures nécessaires à prendre en cas de détection de la maladie dans le pays.
Faut-il annuler le Haj ?
L'apparition de ce virus provoque la panique notamment à l'approche du pèlerinage annuel de la Mecque. La question d'interdire aux pèlerins d'accomplir le Haj se pose. « La décision est lourde. Seule l'Arabie Saoudite a la souveraineté sur cette question. L'OMS a également son mot à dire. Pour le moment, il est difficile de prendre une décision. On ne peut qu'attendre », indique Abderrahmane Belmamoun directeur de la direction de l'épidémiologie au ministère de la santé. Pour mémoire, suite à la propagation du de la grippe aviaire AH1N1 en 2009, les ministres de la Santé des pays arabes ont décidé lors d'une réunion au Caire d'interdire aux plus jeunes, aux malades chroniques et aux plus âgés d'effectuer le traditionnel pèlerinage de La Mecque en Arabie saoudite. Le but étant de limiter la propagation du virus. Par contre, l'Iran et la Tunisie avaient formellement interdi le pèlerinage à tous leurs citoyens.
Le virus n'a pas encore livré son secret
Peut-on craindre une épidémie ? L'OMS s'abstient de répondre à cette question arguant qu'elle ne dispose pas d'assez d'informations notamment sur le mode et la source de transmission du coronavirus. Difficile de juger la dangerosité du virus car il est toujours méconnu par les chercheurs. Que sait-on donc de ce nouveau virus ? Le virus est proche du SRAS sur le plan clinique. Il provoque de graves infections des voies respiratoires basses (les poumons) et de la fièvre. Mais, il déclenche en plus une insuffisance rénale rapide. Sa transmission est très lente. En témoigne le faible nombre des cas d'infection recensé (34 cas depuis 2012). Le virus se transmet de l'animal à l'homme. La transmission d'homme à homme est écarté par l'OMS bien que le deuxième cas enregistré en France contredit cet avis. Cependant, l'OMS maintient sa position. Les médecins en France disent que la transmission a été faite à cause de la proximité entre les deux hommes à l'hôpital. Reste donc à savoir si le coronavirus se propage facilement par contact.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.