Covid-19 au Maroc: le dernier bilan par région    Audit en cours pour déterminer les causes exactes    Covid-19: le point sur la situation aux Etats-Unis, nouvel épicentre de la pandémie    «Mon Dieu gardez moi de mes amis, Quant à mes ennemis je m'en charge»    Les réserves des centrales syndicales    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    Fonds spécial: la contribution du groupe Centrale Automobile Chérifienne    El Youbi: “On s'attend à un aplatissement de la courbe de l'épidémie, à condition…”    OCP: Un Chiffre d'affaires de plus de 54 MMDH en 2019    Coronavirus : Le vrai du faux sur l'épidémie au Maroc ce mercredi 1 avril 2020    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    «Quand on vit de lecture et d'écriture, on s'habitue à la solitude»    La musique: Ce langage universel qui a sorti le monde de sa boule!    Assurances automobiles : La FMSAR s'organise pour garantir le renouvellement    Soyons des acteurs réactifs et encourageons les propositions positives    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    ADM : chiffre d'affaires en hausse de 8% à fin 2019    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    La Fondation de Salé pour la culture et les arts reporte toutes ses activités    Coronavirus : A quand une audition des responsables gouvernementaux marocains ?    Fadel Iraki, mécène et acteur du monde culturel et des médias, homme d'affaires et d'engagements, s'est éteint    Le Gadem pense fort aux socio-économiquement isolés ou plus vulnérables    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Pour amortir le choc économique dû au coronavirus : Bank of Africa annonce ses mesures de soutien aux ménages et entreprises    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Les éboueurs en première ligne à Fès    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Marocaine Aicha Ech-Channa lauréate du "Prix Opus" 2009
Publié dans Le temps le 05 - 11 - 2009

Washington, La Marocaine Aicha Ech-Channa, fondatrice et présidente de l'Association Solidarité Féminine (ASF) de Casablanca, s'est vue décernée, mercredi soir à Minneapolis (Etats-Unis), le "Prix Opus" 2009, portant sur un million de dollars et récompensant les oeuvres humanitaires les plus marquantes de par le monde.
Le "Prix Opus" est décerné chaque année par la Fondation "Opus Prize", basée à Minneapolis, à des personnalités qui, par leurs actions et leurs convictions, contribuent à résoudre les problèmes sociaux les plus persistants.
Mme Ech-Channa, dont l'association s'active dans le domaine de la réhabilitation des femmes célibataires et de leurs enfants, a reçu cette distinction lors d'une cérémonie organisée à l'Orchestra Hall à Minneapolis.
Le prix d'un million de dollars reçu par Mme Ech-Chana est destiné à financer et à élargir ses activités caritatives et celles de son association.
"Le Prix Opus récompense des individus dont l'action et l'histoire peuvent nous inspirer pour faire face aux problèmes les plus profonds que connaît le monde", a déclaré, à cette occasion, Amy Sunderland, la directrice exécutive de la Fondation "Opus Prize".
Les lauréats du Prix Opus, a-t-elle encore souligné, ont démontré que "la foi, la volonté et la vision peuvent faire de notre monde un endroit meilleur, et nous ont montré que le changement est possible".
L'association Solidarité Féminine, que Mme Ech-Channa a créée en 1985, se fixe comme principal objectif la prévention de l'abandon des enfants par la réhabilitation socio-économique des mères célibataires et vise, notamment, à intégrer dans ses programmes de réhabilitation, chaque année, 50 mères célibataires parmi les plus démunies et 50 enfants, offrant à ces derniers une prise en charge totale.
Les deux autres finalistes du Prix Opus 2009, la SÂœur Valeriana Garcia-Martin, qui s'occupe des enfants handicapés en Colombie, et le Père Hans Stapel, du Brésil où il gère plus de 60 centres de réhabilitation de toxicomanes, ont reçu chacun un prix de 100.000 dollars en reconnaissance à leurs actions.
Chaque année, le prix Opus est décerné en partenariat avec une université qui adresse une recommandation à la fondation quant à la personne qui devra être récompensée. Cette année, il a été décerné en partenariat avec l'Université de Saint Thomas du Minnesota.
L'année dernière, le Prix Opus avait été décerné à Marguerite "Maggy" Barankitse, du Burundi, pour son action pour la protection de quelque 30.000 enfants victimes de la guerre dans ce pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.