Sans la garantie de l'Etat et solide, l'ANP émet 1 Mrd DH    Zamalek remporte la Coupe de la CAF    Gouvernement: «Un bilan maigre» pour l'opposition    Zuckerberg rejette les appels au démantèlement de Facebook    Le Maroc est une force d'inspiration pour les pays africains en matière d'innovation    Nouveau cycle de financements en soutien aux femmes entrepreneuses    Inwi présente son centre opérationnel "Soc" contre les cyber-attaques    La concurrence loyale et équitable, un levier de croissance économique    Un Casque bleu marocain décoré à titre posthume par l'ONU    Salaheddine El Manouzi : La semaine du Maroc à Amiens est toujours un moment de promotion des actions de coopération que nous menons entre les deux rives    Saison "douce-amère" et été agité pour le Barça de Valverde    Le WAC rate la première manche de la finale de la Ligue des champions    Réunion du Comité directeur de la FRMF    Les enseignants du supérieur en grève    S.M le Roi remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées    Appel au renforcement du positionnement des femmes dans les instances politiques    Initiative éco-citoyenne pour une plage propre à Aïn Diab    Kechiche revient enflammer la Croisette six ans après "La vie d'Adèle"    Présentation à Paris du 25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde    La Cigogne Volubile, un voyage à travers le conte et l'Afrique    Election présidentielle. Marine Le Pen devance la liste Macron    Le Maroc et l'Espagne préparent l'opération Marhaba    L'ex-manager de Stan Lee arrêté pour abus de faiblesse    Marouane Chamakh prend sa retraite    Ftour d'Al Bayane: Empathie, retrouvailles et partage    Explosion des droits d'importation du blé tendre    Les Berkanis à un pas du sacre    Rwanda : La journée de l'Afrique célébrée en présence du Maroc    Une réaction curieusement ingrate!    Inde: «NaMo» rempile pour un second mandat…    La FRMF gèle les activités des intermédiaires qui y sont accrédités    Euromoney livre sa lecture des principales tendances du marché : Des perspectives prometteuses pour les années à venir    Témoignages assemblés par Lhoussine Elliaoui    Festival de Cannes : La Palme d'or attribuée à « Parasite », du Sud-coréen Bong Joon-ho    Aïd Mouhoub: talent et humilité à équidistance    Gambie et Zambie au menu des Lions de l'Atlas    Horst Kohler remet son tablier d'émissaire du SG de l'ONU pour le Sahara marocain    ONU : Chapeau aux casques bleus    Possible maintien du trend haussier des prix des carburants    Pronostics Cannes 2019    Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l'heure du tout numérique    Banque privée : Les principaux requis de succès    Abus sexuels : Le Maroc classé 34ème pour la protection de l'enfance    Des morts et des blessés dans un accident de la circulation à Tanger    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bon début d'année pour le groupe Maroc Telecom
Publié dans Libération le 24 - 04 - 2019

Le groupe Maroc Telecom a enregistré des résultats en croissance au premier trimestre 2019, selon des chiffres publiés récemment par l'opérateur des télécommunications.
« Porté par l'essor de la Data Mobile sur l'ensemble de ses marchés de présence, le groupe Maroc Telecom termine ce premier trimestre avec des résultats au-delà des objectifs », a indiqué le président du Directoire du groupe, Abdeslam Ahizoune.
« Cette dynamique bénéficie aussi des efforts continus d'optimisation des coûts, qui permettent au groupe de maintenir des marges solides, malgré l'accroissement de la pression fiscale et sectorielle dans certains pays de nos filiales », a-t-il expliqué dans une note synthétisant les résultats trimestriels de l'opérateur historique.
En effet, en dépit du durcissement de l'environnement fiscal et réglementaire au Maroc et à l'international, l'entreprise a réalisé un Résultat net ajusté part du groupe (RNPG) à 1,58 milliard de DH, en hausse de 0,5% à taux de change constant par rapport à la même période de l'année précédente.
Soutenu par la croissance de 5,7% des parcs Mobile des filiales et par celle des parcs Fixe (+5,1%) et Mobile (+2,8%) au Maroc, le nombre de clients du groupe a atteint près de 62 millions à fin mars 2019. Ce qui correspond à une hausse de 4,8% sur un an.
Sur la même période, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe a connu une progression de 3,7% (+4,8% à taux de change constant) à 4.649 millions de DH.
« Cette évolution intègre l'impact de l'application de la norme IFRS16. Hors cet impact, l'EBITDA serait en amélioration de 1,3% (+2,3% à taux de change constant) », a précisé le top management du groupe dans un communiqué.
La même source a également noté que le taux de marge d'EBITDA a atteint le niveau élevé de 52%, en hausse de 2,1 pt (+2 pt à taux de change constant) en raison notamment de l'impact favorable de la baisse des tarifs de terminaisons d'appel Mobile dans les filiales et de la maîtrise des coûts opérationnels. Et de préciser qu'hors impact IFRS16, la marge d'EBITDA a progressé de 0,2 pt (+0,7pt à change constant).
En ce qui concerne le résultat opérationnel (EBITA) ajusté consolidé, le groupe Maroc Telecom a indiqué qu'il s'est établi à 2.904 millions de DH, en hausse de 1,5% (+2,3% à taux de change constant).
Quant à la marge d'exploitation ajustée, elle a connu une progression de 0,6 pt pour atteindre le niveau élevé de 32,5%, indique l'opérateur soulignant qu'hors effet IFRS 16, l'EBITA ajusté serait en amélioration de 1% (+1,8% à taux de change constant).
Commentant l'évolution du chiffre d'affaires consolidé du groupe, l'opérateur a relevé un léger recul de 0,5%, soit 8.948 millions de DH, à fin mars 2019. Mais, à change constant, il ressort que celui-ci a enregistré une hausse de 0,8% en raison de « la croissance soutenue de la Data Mobile au Maroc (+18,5%) et à l'international (+23,9%) qui fait plus que compenser la baisse des revenus entrants », a expliqué l'entreprise.
A noter également que, sous les effets conjugués de la hausse de l'EBITDA et de l'optimisation des CAPEX entamée dès 2018, les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés se sont établis à 2.773 millions de DH. Ce qui traduit une amélioration de 54% par rapport à la même période de 2018.
« Fort de ces acquis et de son expertise prouvée sur des marchés à fort potentiel, Maroc Telecom poursuit sa politique d'investissement pour accompagner les stratégies des gouvernements en matière d'encouragement du digital et de réduction de la fracture numérique », a assuré Abdeslam Ahizoune.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.