Jeux africains : Le prince Moulay Rachid donne le coup d'envoi    Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Ce que veut dire la Révolution du Roi et du Peuple    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Karim Alami perd tragiquement son fils    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La France se prépare à accueillir le G7    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Le fauteuil    La prise de conscience!    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Météo: les prévisions de ce lundi    Parcs zoologiques. Vers la fin de la capture et la vente des éléphants d'Afrique    Le Maroc: marché international de commerce de fossiles    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oxfam monte au créneau
Publié dans Libération le 23 - 07 - 2019

Le dernier rapport du Fonds monétaire international concernant les inégalités au Maroc n'a pas laissé Oxfam indifférente.
Dans un communiqué qu'elle a rendu public en fin de semaine dernière, cette ONG en a rappelé les principales recommandations. Particulièrement celles concernant l'élargissement de l'assiette fiscale, à travers notamment « la réduction des exonérations fiscales et la lutte contre la fraude fiscale ».
Dans ce sens, elle a remis en lumière le fait qu'à l'occasion des Assises de la fiscalité, elle avait lancé une campagne pour agir contre les inégalités rappelant que le Royaume est un des pays les plus inégalitaires de la région.
Dans son rapport intitulé «Un Maroc égalitaire, une taxation juste », elle avait dressé l'état des lieux sur les inégalités et a formulé des recommandations pour faire de la fiscalité un instrument de les réduire.
Si des progrès importants ont été réalisés au Maroc au niveau de la réduction de l'extrême pauvreté - le taux de pauvreté passant de 15,3% en 2001 à 8,9% en 2007 et à 4,8% en 2014 - la persistance des inégalités fait craindre un retour en arrière, a-t-elle souligné en indiquant qu'« au niveau national, un Marocain sur huit est en situation de vulnérabilité, susceptible de basculer dans la pauvreté à tout moment, tandis que près d'un sur cinq l'est en milieu rural ».
Pour Abdeljalil Laroussi, responsable plaidoyer et campagnes à Oxfam au Maroc, «la position du FMI confirme qu'il y a aujourd'hui un large consensus sur la nécessité de combattre les inégalités au Maroc car elles mettent une grande partie de la population en situation d'extrême vulnérabilité et nuisent à la croissance économique à long terme. La lutte contre les inégalités est un combat porté par la société civile depuis des années, et doit représenter maintenant une priorité du gouvernement et des institutions concernées ».
« Un projet de loi-cadre sur la fiscalité est en cours d'élaboration pour porter les grands principes de la réforme fiscale à venir et la programmation sur 5 ans, à partir de 2020, des principaux engagements du Maroc en la matière », a-t-il ajouté en notant que « ce projet de loi-cadre doit rester fidèle aux attentes exprimées de façon unanime lors des Assises de la fiscalité : bâtir collectivement un système fiscal plus juste, performant et inclusif. Les failles de notre système fiscal actuel pénalisent l'ensemble des citoyens ; nous devons nous y attaquer de front si nous voulons combattre efficacement les inégalités dans notre pays ».
« Face aux attentes, a-t-il poursuivi, les dirigeants politiques pourraient jouer un rôle important en s'attaquant notamment à l'évasion fiscale, en veillant à ce que les multinationales et les grandes fortunes paient leur juste part d'impôts et en investissant cet argent dans un système éducatif et de santé accessible à tous et à toutes ».
Oxfam demande donc au gouvernement de faire de la lutte contre les inégalités une priorité des politiques publiques, en traduisant notamment cet engagement dans la loi-cadre de réforme du système fiscal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.