Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7.967 au total, jeudi 4 juin à 10h    Fès: El Hammouchi veille sur le déroulement des opérations de contrôle    El Othmani chez les députés jeudi prochain    Samir: La capacité de stockage louée à l'Onhym    L'APD se penche sur la résilience des entreprises post-Covid    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Abderrahmane El Youssoufi: Hommages et condoléances    Crime social    Justice: Le plan de transformation numérique pour bientôt    Evolution de la pandémie: Les modèles prédictifs risqués    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Appel à la réalisation de la justice sociale et territoriale    Les principaux secteurs de l'économie nationale accusent le coup de la pandémie    Benzema a très envie de revenir à la compétition    Le Crédit Agricole du Maroc améliore son PNB au premier trimestre    André Azoulay : Essaouira prête pour le jour d'après    Propagation en baisse et guérisons en hausse    Les personnes vivant dans la précarité se comptent par millions    Mohamed Benabdelkader : Le plan de transformation digitale de la justice sera dévoilé dans les prochains jours    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    La FNM lance un appel à concurrence pour l'acquisition d'œuvres d'artistes marocains    Casablanca-Settat: Ce qu'il faut retenir de la 1ère réunion du comité régional de vigilance économique    Coronavirus: 56 nouveaux cas mercredi à 18 heures, 6866 guérisons    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    Le roman de Saeida Rouass adapté à l'écran par un producteur hollywoodien    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Réflexions sur quel Maroc de l'après covid-19?    ONU: les ambassadeurs de Suisse et du Maroc à New York lancent le processus    Poutine aura bien sa réforme constitutionnelle…    Trois millions de personnes affiliées à la CNSS    Naples pense à Oussama Idrissi    Lions de l'Atlas: Feddal sur les traces de Naybet?    Madrid ne jouera plus à Bernabeu cette saison    Tourisme : les opérateurs se mobilisent pour la relance du secteur    Coronavirus : Le Roi ordonne une large campagne de dépistage auprès des employés du secteur privé    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oxfam monte au créneau
Publié dans Libération le 23 - 07 - 2019

Le dernier rapport du Fonds monétaire international concernant les inégalités au Maroc n'a pas laissé Oxfam indifférente.
Dans un communiqué qu'elle a rendu public en fin de semaine dernière, cette ONG en a rappelé les principales recommandations. Particulièrement celles concernant l'élargissement de l'assiette fiscale, à travers notamment « la réduction des exonérations fiscales et la lutte contre la fraude fiscale ».
Dans ce sens, elle a remis en lumière le fait qu'à l'occasion des Assises de la fiscalité, elle avait lancé une campagne pour agir contre les inégalités rappelant que le Royaume est un des pays les plus inégalitaires de la région.
Dans son rapport intitulé «Un Maroc égalitaire, une taxation juste », elle avait dressé l'état des lieux sur les inégalités et a formulé des recommandations pour faire de la fiscalité un instrument de les réduire.
Si des progrès importants ont été réalisés au Maroc au niveau de la réduction de l'extrême pauvreté - le taux de pauvreté passant de 15,3% en 2001 à 8,9% en 2007 et à 4,8% en 2014 - la persistance des inégalités fait craindre un retour en arrière, a-t-elle souligné en indiquant qu'« au niveau national, un Marocain sur huit est en situation de vulnérabilité, susceptible de basculer dans la pauvreté à tout moment, tandis que près d'un sur cinq l'est en milieu rural ».
Pour Abdeljalil Laroussi, responsable plaidoyer et campagnes à Oxfam au Maroc, «la position du FMI confirme qu'il y a aujourd'hui un large consensus sur la nécessité de combattre les inégalités au Maroc car elles mettent une grande partie de la population en situation d'extrême vulnérabilité et nuisent à la croissance économique à long terme. La lutte contre les inégalités est un combat porté par la société civile depuis des années, et doit représenter maintenant une priorité du gouvernement et des institutions concernées ».
« Un projet de loi-cadre sur la fiscalité est en cours d'élaboration pour porter les grands principes de la réforme fiscale à venir et la programmation sur 5 ans, à partir de 2020, des principaux engagements du Maroc en la matière », a-t-il ajouté en notant que « ce projet de loi-cadre doit rester fidèle aux attentes exprimées de façon unanime lors des Assises de la fiscalité : bâtir collectivement un système fiscal plus juste, performant et inclusif. Les failles de notre système fiscal actuel pénalisent l'ensemble des citoyens ; nous devons nous y attaquer de front si nous voulons combattre efficacement les inégalités dans notre pays ».
« Face aux attentes, a-t-il poursuivi, les dirigeants politiques pourraient jouer un rôle important en s'attaquant notamment à l'évasion fiscale, en veillant à ce que les multinationales et les grandes fortunes paient leur juste part d'impôts et en investissant cet argent dans un système éducatif et de santé accessible à tous et à toutes ».
Oxfam demande donc au gouvernement de faire de la lutte contre les inégalités une priorité des politiques publiques, en traduisant notamment cet engagement dans la loi-cadre de réforme du système fiscal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.