L'agilité, c'est pour les gouvernements aussi    Casablanca Finance city: la réorganisation du pôle financier est actée    Rabat: l'ambassadeur US reçu par Abdellatif Hammouchi    Liquidité des banques: le besoin se creuse en août    Agadir: les professionnels du tourisme se retroussent les manches    Dislog: belle opération du groupe avec le rachat de Fine Hygienic Holding    Démarchage téléphonique : une loi française met-elle les call center marocains en danger ?    Finances - Bilan au 1er semestre 2020 : TAQA Maroc présente ses résultats    Baromètre Deloitte des CEOs africains : L'après-Covid-19 vu par les patrons africains    Maroc : Bilan positif pour la 61è Assemblée des Etats membres de l'OMPI    Maroc: emprunt obligataire d'un milliard d'euros, ce que l'on sait    Omnisports : Courrier du Nord-Est    Enzo Zidane au WAC: c'est pour bientôt !    Les écoles françaises au Maroc font preuve de résilience    El Otmani a parlé des vaccins anti-covid 19    Covid-19 : 807 professeurs et 413 élèves contaminés depuis le début de l'année scolaire    Wydad-Raja: pas de vainqueur dans un derby très moyen (VIDEO)    Source militaire: plusieurs opérations menées ces derniers jours en Méditerranée    Sahara marocain: nouveau coup asséné au polisario et à l'Algérie    Bilan quotidien: 13 nouveaux décès à Casa-Settat    World News Day: D'esclave à activiste    Une tonne de drogue saisie à Errachida    Opération «mains propres»: Au-delà du trafic d'alcool...    La nécessité de la Politique !    Maroc/Etats-Unis : Abdellatif Hammouchi reçoit à Rabat l'ambassadeur américain David Fischer    Officiel: Luis Suarez signe à l'Atletico de Madrid!    Zidane au Wydad, Roberto Carlos confirme!    Ayoub El Kaabi de retour au Wydad!    Zlatan Ibrahimovic testé positif au covid-19    Pathologique fièvre électorale aux Etats-Unis : Quel cap pour le Maroc face à une Amérique déchirée ?    L'ancien chef de mission de Macron, Alexandre Benalla testé positif au Covid    La Barbade déclenche son «Queenxit»    US Round Up du jeudi 24 septembre – Ségrégation scolaire, Ecoles contaminées, Chômage, Trump/Markle,    A quoi servent les rapports d' activité des institutions de gouvernance ?    FAR: le général Louarak en visite d'inspection au mur de défense    Le Musée Mohammed VI rend hommage à Gharbaoui    Rabat : A la capitale, les musées sont ouverts    "Watchmen", les super-héros qui confrontent l'Amérique à ses démons passés et présents    Le coup de gueule de Laura Smet contre la cruauté envers les animaux    Ayoub Qanir primé à Toronto et Venise    Settat: le covid-19 force un lycée à adopter l'enseignement à distance    Le monde de l'écriture et les champs de la création maghnifique    Youssef Mhakkak interpelle notre conscience dans «je suis une conscience»    L'art des objets, l'art de la trace    À Washington, derniers hommages à la juge Ruth Bader Ginsburg avant la bataille politique    Mali : la Cédéao pourrait acter vendredi une levée des sanctions    Présidentielle américaine : Donald Trump peu enthousiaste à l'idée d'une passation pacifique du pouvoir    Le ministère de l'éducation nationale et le CESE signent une convention-cadre pour le partage d'expériences et de données    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Participation du Maroc à la conférence ministérielle des pays voisins de la Libye
Publié dans Libération le 08 - 12 - 2019

Le Maroc a été invité à la conférence ministérielle des pays voisins de la Libye, qui s'est tenue vendredi à Rome.
S'exprimant lors de cette réunion, à laquelle ont participé, outre le Maroc et l'Italie, la Libye, l'Egypte, l'Algérie, le Soudan, le Niger, le Tchad et la Tunisie, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Mohcine Jazouli, a affirmé que le Royaume demeure disposé à jouer un rôle important et à apporter sa contribution pour voir la question libyenne résolue dans les meilleurs délais et de manière définitive.
Il a indiqué que "le Maroc est animé par un seul objectif, celui de voir les Libyens réussir le dialogue et le processus de réconciliation nationale pour la restauration de la paix et de la stabilité".
Au cours de cette réunion, organisée à l'initiative du ministère des Affaires étrangères italien en marge de la 5ème édition des Dialogues méditerranéens, le ministre délégué a relevé que "le Maroc qui suit avec une grande inquiétude la situation dans ce pays frère et les conséquences qui en découlent, en termes de pertes de vies humaines et son impact sur la stabilité du pays et de toute la région, a toujours exhorté toutes les parties libyennes à privilégier l'intérêt suprême et à adhérer sérieusement au processus politique".
Mohcine Jazouli a affirmé, dans ce sens, que le Royaume se joint aux appels des Nations unies en faveur de la création d'un environnement politique et sécuritaire propice, en vue de relever les immenses défis qui pèsent lourdement sur la population civile.
La communauté internationale, dans son soutien à la Libye, devrait manifester un élan de solidarité beaucoup plus fort et parler d'une voix unifiée et forte, afin d'éviter une guerre civile et parvenir ainsi à une issue politique en Libye, a-t-il plaidé lors de cette réunion à laquelle a assisté l'ambassadeur du Maroc en Italie.
Il a rappelé, à ce propos, que le Maroc, qui s'est investi dans une approche constructive et sérieuse ayant permis la signature, le 17 décembre 2015 à Skhirat, de l'accord politique, considère depuis lors que le gouvernement d'Entente, issu de cet accord, demeure l'interlocuteur officiel et unique et a émis le souhait de mettre un terme aux divisions politiques, et soulager la souffrance du peuple libyen.
Il a souligné, en outre, que "le Maroc dénonce les interventions externes dans la crise libyenne qui entravent la conclusion d'un accord entre les différents protagonistes libyens. Ces ingérences en Libye ont un impact sur le plan interne et régional", a-t-il dit, notant que "le dialogue demeure la voie idéale pour traiter toutes les questions entre les différentes parties libyennes dans la mesure où l'option militaire ne peut que compliquer davantage la situation en Libye et affecter la stabilité et la sécurité de ses citoyens".
Il a relevé, à cet égard, que le Maroc est favorable à toute initiative pouvant mener les parties libyennes à revenir à la table des négociations et ne ménagera aucun effort pour soutenir toute initiative ayant pour objectif l'appui aux efforts des Nations unies en vue d'organiser une conférence inter-libyenne et parachever la transition démocratique dans ce pays frère.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.