Coronavirus : le ministère des Finances met fin à la guerre des masques    Plusieurs clusters familiaux de contamination ont été constatés.    Liga : Achraf Hakimi retrouve le Real Madrid    Fadel Sekkat tire sa révérence    Kenzi Hotels héberge le personnel médical    Coronavirus : selon le prix Nobel d'économie 2019, il ne faut pas s'inquiéter de la facture de la crise sanitaire    Le Roi félicite le président sénégalais à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Coronavirus : les autorités marocaines prennent en charge les Marocains bloqués en Turquie    Golf : Report de la 47è édition du Trophée Hassan II et de la 26è édition de la Coupe Lalla Meryem    Marrakech: Environ 1400 chambres d'hôtels mises à disposition du corps médical    Fonds Covid-19 : L'ANAM fait don de 10 MDH    Coronavirus : le port du masque sera-t-il obligatoire même après le confinement ?    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    Commande publique : une réponse urgente à la pandémie Covid19    Covid19: Aucun cas en Corée du Nord ?    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Le PPS appelle à un large débat sur la crise et l'après-crise du Coronavirus    Le gouvernement britannique appelle les joueurs de foot à réduire leur salaire    L'administration publique entre à petits pas dans l'ère du numérique    Retour à la prudence sur les marchés mondiaux    Allégement du déficit du compte courant    Les soldats de l'ombre en rangs serrés contre le Covid-19    Athlétisme: Le programme antidopage mondial fortement affecté    4.835 personnes poursuivies pour violation de l'état d'urgence sanitaire    L'hôpital de campagne de Benslimane prêt à entrer en action    Mobilisation générale contre le coronavirus dans la région de Marrakech-Safi    Report des JO: Des coûts additionnels pour le Japon et la famille olympique    Clap de fin sur la série "Le Bureau des légendes"    Reprise belge du tube caritatif "We Are The World" pour remercier le personnel soignant    En pleine pandémie, une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Harit renonce à une partie de son salaire    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Chelsea, la Juve, le Bayern et le PSG lorgnent Hakimi    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    «Masrah net»… des spectacles à suivre en direct depuis son salon    Crise du Venezuela: Le nouveau plan de Washington    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Frontières maritimes : Entrée en vigueur et réserves espagnoles    Les agents d'autorité de la capitale s'estiment insultés par le Wali de Rabat-Salé Kénitra    Condition physique et mode alimentaire au profit des joueurs et joueuses : Le programme individuel spécial de la FRMF    Coronavirus : M'jid El Guerrab interpelle le ministre français de l'Education nationale    Le point avec Abdellah El Ouardi, préfet de police de Casablanca    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Marcel Botbol    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Philippe Garrel revient à ses premières amours
Publié dans Libération le 26 - 02 - 2020

Tous les trois ans environ, il donne des nouvelles avec un film en noir et blanc explorant les rapports amoureux. En compétition pour la première fois à la Berlinale, Philippe Garrel continue de creuser son sillon avec "Le sel des larmes", ode à la jeunesse. Pour ce nouveau film, l'héritier de la Nouvelle vague a enrôlé ses élèves du conservatoire et a travaillé avec Jean-Claude Carrière, scénariste entre autres de Buñuel et Godard, et avec Arlette Langmann. "On a écrit sur la jeunesse, forcément d'après notre jeunesse", a confié le réalisateur français de 71 ans samedi en conférence de presse. "C'est un portrait de quand on avait 20 ans, j'ai juste éliminé la drogue".
Le film se penche sur les amours de Luc, jeune provincial de passage à Paris pour passer le concours d'entrée à l'école Boulle et devenir ébéniste comme en rêve son père, joué par André Wilms. Incarné par un nouveau venu, Logann Antuofermo, le personnage de Luc passe de bras en bras et ne cesse de s'interroger sur ses sentiments, inquiet de savoir s'il s'agit vraiment d'amour.
Après sa rencontre avec Djemila (Oulaya Amamra, découverte dans "Divines"), il croisera la route de Geneviève, qu'il connaissait du lycée. Leur histoire s'épuisera quand il ira s'installer à Paris.
La rencontre avec Betsy le bouleversera jusqu'à ce qu'elle lui impose un couple à trois avec un de ses amis. Cette farandole de figures féminines pourrait faire oublier l'autre relation qui est au centre du film, celle qu'entretient le jeune homme avec son père, entre désir de plaire et velléités d'indépendance.
C'est au coeur de cette relation que le silence et les incompréhensions laisseront le plus de traces, comme cette scène où Luc fait mine d'être absent pour ne pas ouvrir la porte à son père. Comme à son habitude, Philippe Garrel opte pour une mise en scène quasi atemporelle (les portables existent mais n'ont pas droit de cité à l'écran), sous influence de la Nouvelle vague, de Truffaut notamment. "Avec un scénario classique, on peut faire un film moderne", avance-t-il, en dépit de dialogues parfois surannés et d'une voix off apportant une dimension très littéraire à l'ensemble. "J'essaie de faire des films que des gens qui ne sont pas cinéphiles puissent comprendre. Il faut être très simple, très explicite", a souligné celui qui, grâce à des heures de répétitions avec les acteurs, se contente d'une ou deux prises le jour du tournage.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.