Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    ADM : 500 millions de recettes en moins à cause de la Covid    Emploi. Le handicap n'est pas une fatalité    Jennifer Lopez complètement nue    La réalisatrice Sofia Alaoui sélectionnée aux César 2021    « Qendil ». Le nouveau single rock de Ayoub Hattab    Ikken: World Ptx Summit, un véritable carrefour pour la communauté des hydrogènes verts    Paris: la Tour Eiffel rouvrira à cette date    Etats-Unis : L'équipe de communication de la Maison Blanche entièrement féminine    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dénonce l' agression perpétrée par les nervis du Polisario contre la manifestation pacifique des Marocains à Paris    Covid-19: le Maroc s'approche des 6.000 décès    Une association appelle à la gratuité du vaccin anti-Covid    Mission française au Maroc : le port du masque désormais obligatoire à partir du CP    Phase II : Lancement de l'accompagnement psychiatrique pour les enfants bénéficiaires de la Grâce Royale    L'Opinion : Maquiller l'échec par l'intox    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Nouveau revers pour Donald Trump    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    El Otmani met en évidence l'élan de développement    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Fonds Mohammed VI d'investissement, fer de lance de la relance économique    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Engagement et citoyenneté    Appel à la lutte contre les formes contemporaines d'esclavage    Le Youssoufia Berrechid, les prémices d'une saison prometteuse    Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc    BAM: vers une nouvelle baisse du taux directeur ?    Rokhas: une plateforme au service du citoyen    Fès: L'ENCG s'allie au groupe français ESC Clermont    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Le FUS s'appuiera sur la jeunesse    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Juventus-Dynamo Kiev: Stéphanie Frappart première arbitre femme en Ligue des Champions masculine !    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    Supercoupe de la CAF : La RSB cherche à jouer au Qatar !    Le Salon des Etudes en France revient    Véhicules électriques. Rachid Yazami révolutionne les batteries    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    Covid-19: l'OMS a fait une promesse    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    Visé par une enquête, le médecin de Maradona évoque un patient "ingérable"    Anouar Dbira : Nous tenterons de gagner la Coupe duTrône    Coup d' envoi du Salon du Maroc des arts plastiques à Fès    La cause palestinienne est la clé de voûte de toute solution permanente et globale au Moyen-Orient    Outat Al Haj: décès du camarade Mohamed Idrisi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique
Publié dans Libération le 06 - 04 - 2020

Suite aux différentes mesures exceptionnelles prises par les pouvoirs publics pour lutter contre l'épidémie du Covid-19, notamment l'impossibilité provisoire de rapatriement des corps des défunts pour être inhumés sur le territoire marocain, l'ambassade du Royaume annonce, vendredi, "un accompagnement" et "une assistance" aux familles des Marocains décédés du coronavirus en France.
"Cette assistance se traduit par un soutien financier aux plus démunis des concitoyens pour leur assurer les conditions d'inhumation dans les carrés musulmans réservés par les autorités françaises", a précisé l'ambassade du Royaume dans un communiqué transmis à la MAP.
Les familles des défunts sont priées d'approcher les consuls généraux du Royaume du Maroc de leurs circonscriptions consulaires pour s'enquérir des modalités de l'assistance mise en place, a indiqué la même source.
"L'ambassade et les consulats généraux du Royaume du Maroc en France invitent, dans ces moments difficiles, les concitoyens à s'inscrire dans un esprit de responsabilité et de coopération avec les différentes autorités et acteurs français impliqués dans les procédures d'inhumation spécifiques liées à l'épidémie du Covid-19", souligne-t-on de même source.
Pour sa part, l'ambassade du Maroc en Belgique et au Grand Duché de Luxembourg a indiqué, vendredi, avoir mis en place des mesures visant à apporter assistance aux familles des Marocains décédés sur le territoire belge.
«Suite aux différentes mesures prises pour éviter la propagation de la pandémie du Covid-19, notamment l'impossibilité de rapatriement des corps des défunts pour être inhumés à la mère patrie, l'ambassade du Royaume du Maroc en Belgique informe les citoyennes et citoyens marocains résidant en territoire belge qu'il a été décidé d'apporter toute l'aide et l'appui nécessaires aux familles des Marocains décédés pour inhumer les défunts dans les cimetières ou espaces réservés aux musulmans en Belgique», affirme l'ambassade dans un communiqué.
Cette aide consiste en la prise en charge des frais d'obsèques pour les démunis et les personnes décédées n'ayant pas souscris à des assurances, précise la même source.
L'ambassade du Maroc appelle les citoyennes et les citoyens marocains à faire preuve de «compréhension en ces moments exceptionnels que nous traversons tous et à s'inscrire dans un esprit de solidarité, d'entraide, de responsabilité et de patriotisme ».
Elle exhorte également les membres de la communauté à respecter les règles et recommandations des autorités belges, en réitérant sa disposition et celle des consulats généraux du Royaume à maintenir le contact et les canaux de communication et à poursuivre l'action solidaire pour faire face à la pandémie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.