Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Naïf Aguerd proche d'un accord avec l'OGC Nice ?    Mohamed Taabouni, le plus performant d'une génération dorée    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Le derby Sévillan pour démarrer la reprise de LaLiga    Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc    Roumanie : Le président de l'EMSI Kamal Dissaoui distingué    Coronavirus : 74 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7.406 cumulés, samedi à 16h    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Coronavirus : 43 nouveaux cas, 7375 au total, samedi 23 mai à 10h    Rediffusion des cours à distance pendant les vacances de l'Aïd    L'AREP supervise 166 projets d'un milliard de DH    L'ENSP se dote de la première plateforme virtuelle de santé au Maroc    Achraf Bencharki plus près que jamais de Trabzonspor    En Bundesliga, 90 minutes de silence... plus une pour les victimes    Les résultats de Manchester United affectés par le Covid-19    Habib El Malki : Les efforts consentis par les membres de la Chambre des représentants se sont traduits par l'adoption des lois avec efficacité et rapidité    Mohamed Benabdelkader : Elaboration d'une vision assortie d'un plan opérationnel pour l'après confinement    Nos voeux    Plan de lutte contre le coronavirus dans les prisons La DGAPR dresse le bilan des mesures prises    Près de 3 MDH pour atténuer l'impact du Covid-19 à Ain Chock    Vaccin contre le coronavirus : L'université d'Oxford recrute plus de 10.000 volontaires    Au temps du confinement, l'expression artistique se réinvente    "Graines de Corona", nouveau recueil du suisse Bruno Mercier aux éditions marocaines "Les Infréquentables"    Vrai faux entretien avec Jean d'Ormesson    Nos Vœux    L'ONU lance une initiative mondiale contre la désinformation    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    La CAN 2021 toujours sans visibilité…    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    «REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!    La crise et après…    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    «Le législateur devrait insérer le télétravail pour une application claire et sans ambiguïtés»    508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations    A quoi sert une frontière?    Déconfinement: Les députés pointent l'absence de vision    S.M le Roi, Amir Al-Mouminine, commémore Laylat Al-Qadr    Réunion de Habib El Malki avec les présidents des groupes et groupement parlementaires    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Venezuela: Trump perd la partie…    L'après-Covid-19: Ce que propose le couple franco-allemand    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





City n'aura pas recours au chômage partiel
Publié dans Libération le 07 - 04 - 2020

Le club de Manchester City a affirmé dimanche qu'il n'aurait pas recours au dispositif de chômage partiel mis en place par le gouvernement britannique en raison des conséquences économiques liées à la pandémie de coronavirus.
Alors que cinq clubs de Premier League, Liverpool, Tottenham, Newcastle, Norwich et Bournemouth ont annoncé ces derniers jours avoir mis leur personnel non joueur en chômage partiel, Manchester City ne compte pas le faire.
"Nous pouvons confirmer, à la suite d'une décision du président et du conseil d'administration la semaine dernière, que Manchester City n'utilisera pas le programme de chômage partiel du gouvernement, mis en place en raison du coronavirus", a déclaré le club mancunien.
Le dispositif du gouvernement prévoit la prise en charge à 80% des revenus du salarié jusqu'à 2.500 livres par mois (soit 2.800 euros). Les 20% restant étant parfois pris en charge par le club, à l'image de Liverpool.
Le recours à cette mesure par certains clubs de l'élite fortunés dont Liverpool, actuel leader du championnat, qui a annoncé en février des bénéfices avant impôts de 42 millions de livres (47 millions d'euros) pour 2018/19, a suscité samedi de nombreuses critiques parmi lesquelles celles des anciens Reds Jamie Carragher et Stan Collymore.
L'ancienne gloire du foot anglais et consultant télé, Gary Lineker, a également fustigé dimanche sur la BBC l'attitude des "grands clubs, qui, aurait-on pu penser, auraient pu être assez malins pour essayer d'aider davantage leurs employés alors que les joueurs gagnent eux tant d'argent", a-t-il déclaré.
Le groupe de supporters de Liverpool, Spirit of Shankly, a en revanche soutenu la démarche du club. "L'utilisation du système de chômage partiel maintient cet engagement (de traiter le personnel de manière équitable) et garantit à tous les employés moins bien payés de continuer à recevoir 100% de leur salaire. Cela doit être considéré comme un élément positif", a estimé l'organisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.