Blocage de la circulation civile et commerciale régulière dans la zone tampon de Guergarat : António Guterres hausse le ton    Le Maroc réaffirme son engagement en faveur d' une solution définitive au Sahara    97% des pharmaciens affirment que la chloroquine n'est pas disponible    Vente de boissons alcoolisées : Une dizaine de contraventions à Tanger    Lycée André Malraux : après les enseignants, des élèves contaminés    Tibu Maroc ouvre de nouvelles perspectives pour les jeunes    Casablanca : Un usage d'arme forcé pour interpeller un repris de justice    Coronavirus: le Maroc enregistre 2444 nouveaux cas ce dimanche    Evolution du Coronavirus au Maroc : 2444 nouveaux cas, 117.685 au total, dimanche 27 septembre à 18 heures    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    Les Démocrates doivent désormais faire montre d' agressivité    Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Pour un nouveau multilatéralisme équitable et inclusif    Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler    Botola Pro D2 : Le suspense jusqu ' au bout MAS-SCCM à l' affiche    L'ambassadrice du Guatemala réitère la position de son pays en faveur de notre intégrité territoriale    Or : c'est le moment de vendre vos bijoux !    Lancement d'un baromètre régional de l'investissement à Béni Mellal-Khénifra    Les exportations nationales accumulent les contre-performances    L'événementiel en quête de perspectives meilleures    Mohcine Zouak : La transition numérique pose le défi de repenser l'école    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre au titre de l' année 2020    Plaidoyer à Safi pour la création d' une Fondation du Festival national de l'Aïta    Programme d' animation culturelle à Guelmim-Oued Noun en dépit des contraintes du Covid-19    Comité central : l'Istiqlal déplore la gestion hasardeuse de la crise à l'approche de l'année électorale    De précieuses découvertes archéologiques datant d'au moins du 2è siècle avant J.C    Centre d'immatriculation de Marrakech : tous les rendez-vous fixés précédemment sont annulés    La formation et le travail de base, priorités de la FRMF    Le derby Wydad/Raja sans vainqueur ni vaincu    La CGEM révèle ses propositions pour la LF-202    La généralisation de la couverture sociale nécessite une cohérence dans l'investissement à engager    «Revitaliser et répondre aux besoins de la standardisation de la langue amazighe»    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    Aéronautique : cinq nouvelles ouvertures d'usines d'ici fin 2020    Algérie : en dix jours, 10 clandestins morts et 1 200 autres repêchés    L'émissaire par intérim de l'ONU en Libye soutient les conclusions des pourparlers de Bouznika    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Bourita s'entretient par vidéoconférence avec le Secrétaire Général de l'ONU    Le président du gouvernement espagnol réitère l'appel à une solution politique basée sur le compromis    Subvention fédérale covidienne : 20 millions à chaque club pour se payer un prétendu « isolement » !    13e Festival de Fès de la culture soufie: une édition très spéciale!    HUSA-FUS (2-1) : Une défaite "cruelle", une victoire tombée du ciel !    Vaccin chinois : trois hauts responsables marocains participent aux essais    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'hôpital de campagne de Sidi Yahya El Gharb au centre de la polémique
Publié dans Libération le 12 - 08 - 2020

Suite au témoignage peu flatteur d'une ex-membre du CSEFRS, la direction régionale de la santé
à Rabat-Salé-Kénitra précise que l'hôpital en question n'accueille plus que les cas asymptomatiques
L'hôpital de campagne mis en place à la commune de Sidi Yahya El Gharb dans le cadre du suivi et de prise en charge des cas contaminés au Covid-19 dans le foyer de Lalla Mimouna, est actuellement destiné aux cas asymptomatiques, a affirmé, lundi, la direction régionale de la santé de Rabat-Salé-Kénitra.
En réponse aux informations relayées par certains réseaux sociaux concernant les conditions d'hébergement de Tijania Fertat, ancienne directrice de l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) à Rabat et ex-membre du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) à l'hôpital de campagne de Sidi Yahya El Gharb, la direction régionale indique, dans un communiqué, que cet hôpital dispose d'une capacité de 1.100 lits, avec un staff composé de 20 cadres médicaux civils et 54 militaires, veillant à la prestation de soins de santé et déployant d'énormes efforts pour faire face à la pandémie, suite à l'augmentation du nombre des cas contaminés et critiques dans la région de Rabat-Salé-Kénitra.
Cet hôpital a accueilli, depuis sa mise en place jusqu'à aujourd'hui, 1.767 cas de Covid-19, enregistrant la guérison d'un total de 1.248 personnes, précise le communiqué.
Concernant le cas de Tijania Fertat, le communiqué précise qu'elle a été transférée le 6 août à cet hôpital de campagne, suite à un diagnostic positif effectué dans un laboratoire relevant du secteur privé.
Cette universitaire, qui a été hébergée dans cet hôpital spécialisé dans les cas asymptomatiques, a été accueillie dans une nouvelle unité, note le communiqué, ajoutant qu'un total de 340 cas se trouvaient dans cet hôpital et non pas 800 comme il a été rapporté par ces réseaux sociaux.
Dès son arrivée, une équipe soignante lui a effectué un cardiogramme conformément au protocole hospitalier du ministère de la Santé, relève la même source, ajoutant qu'après avoir étudié son cas, il a été révélé qu'elle souffrait de maladies chroniques pour qu'elle soit transférée le lendemain (7 août) à l'hôpital provincial Prince Moulay Abdellah à Salé, spécialisé dans l'hospitalisation des cas présentant des symptômes et des cas critiques ou qui souffrent de maladies chroniques.
Il convient de rappeler que Tijania Fertat avait raconté dans deux textes relayés par les sites d'information et les réseaux sociaux l'expérience qu'elle a vécue à l'hôpital de campagne de Sidi Yahya El Gharb, avant d'en publier un troisième dans lequel elle a notamment relevé que
"Si la situation n'est pas des meilleures au centre de Sidi Yahya, ce n'est pas le cas à l'hôpital public Moulay Abdellah à Salé", "un hôpital aux normes internationales" avec "des chambres équipées" et où "la désinfection se fait chaque jour dans les chambres et les couloirs". Les médecins, a-t-elle ajouté, "communiquent avec vous par téléphone. On vous fait un bilan sanguin et un ECG. Suite à cela, vous avez votre traitement".
Concernant l'hôpital de Sidi Yahya, elle s'est posé des questions sur le nombre de médecins et d'infirmiers qui devraient y officier.
"La situation est grave....La pandémie dépasse nos capacités matérielles et nos ressources humaines spécialisées. Notre système de santé connaît de gros problèmes, je ne dis rien de nouveau. La santé publique doit continuer à faire partie des fonctions régaliennes. Réhabiliter, réformer, renforcer le système de santé est une priorité. Bien rémunérer le personnel de la santé est une nécessité", a-t-elle ajouté.
"Mais face à ce virus, nous devons tout un chacun non seulement nous prendre en charge mais aussi respecter les consignes. Rester chez soi doit être une règle à respecter sans faille", a-t-elle également affirmé.
" C'est vrai que la situation au centre de Sidi Yahya est complexe, difficile à vivre et à gérer. La communication autour du processus du traitement est inexistante, mais notre comportement individuel peut contribuer à stopper l'avancée galopante du virus ou à l'amplifier", a-t-elle conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.