FCA Morocco : ce que prévoit le MotorVillage pour accompagner sa croissance    Compteur coronavirus : 112 cas testés positifs et plus de 3,5 millions de personnes vaccinées    Recherche et développement : la CGEM s'allie à l'UM6P    Procès à distance: Plus de 300.000 affaires mises au rôle en 10 mois    Prolongation de deux semaines du couvre-feu et des mesures de précaution    Covid-19: le Maroc suspend les vols de et vers la Belgique et l'Italie    Le ministre d'état Mustapha Ramid reprend ses esprits    Le système bancaire face à la baisse des dépôts    El Guerguarat: inauguration de logements de fonction pour les agents de douane    Marrakech: une villa transformée en casino perquisitionnée par la DGSN    Egypte : décès de l'acteur Youssef Chaabane, à l'âge de 90 ans, des suites de la covid-19    Chine : les trois actions efficaces pour éradiquer la pauvreté    Mohamed Bazoum, nouveau président du Niger    Export : Dakhla nouveau fief pour l'Asmex    Covid-19 en France: « Il faut encore tenir », selon Macron    Prolongement de l'état d'urgence, usage légal du cannabis... Ce qui est prévu lors du Conseil de gouvernement    Le nouveau clip de Saad Lamjarred fait un carton ! (VIDEO)    Yémen: l'ONU espère récolter 3,85 milliards de dollars contre la famine    Le président de la FIFA en visite au Maroc: Bons baisers de Rabat    La Juve sans joker derrière l'Inter et Milan    Guerguerat : inauguration de logements de fonction pour les agents de douane    TOOMORE célèbre la femme marocaine    Les Robots de l'apocalypse, de Gabriel Banon    Présidence de la CAF : la Fifa a fini par trouver un compromis entre les 4 candidats en lice    Samy Mmaee : Ma première sélection, le meilleur moment de ma carrière    Chelsea et United scotchés, Liverpool repart    Covid-19 au Royaume-Uni : plus de 20 millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin    Perquisitions au siège du Barça: plusieurs arrestations, dont l'ex-président Bartomeu    La NASA adopte la carte complète du Maroc    Yetnahaw Gaâ : en Algérie, la résistance démocratique face à la répression et l'entêtement du régime    Hicham Maidi présente une exposition mêlant l'âme et la matière    Ouverture mardi d'une session extraordinaire de la Chambre des représentants    Alerte météo: fortes averses orageuses dans ces villes du Maroc    Jeunes Talents Maghreb L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science : Deux chercheuses marocaines récompensées    14e anniversaire de SAR la Princesse Lalla Khadija    Des acteurs de la société civile latino-américains et africains soulignent l'importance de soutenir l'initiative d'autonomie    Léger recul de l'activité de Centrale Danone en 2020    JO de Tokyo : France-Etats Unis dès le 25 juillet pour les basketteurs    ‘'KISSARIYA'', nouvelle sitcom ramadanesque    «Pour moi, la musique est un don de Dieu»    Réunion sur l'accord nucléaire : l'Iran ne considère pas le moment comme «approprié»    La Bourse de Casablanca démarre en baisse    «Schizophrénies marocaines» de Abdelhak Najib    Ronaldo et Messi dans le viseur d'un club    Troisième grand parti politique aux Etats-Unis? Trump met les choses au clair    Syrie : l'UNICEF appelle au renvoi chez eux des enfants déplacés dans le Nord-Est    Algérie: affrontements entre la police et des manifestants    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attijariwafa bank, premier contributeur aux dispositifs d' accompagnement et de soutien aux TPME
Publié dans Libération le 22 - 01 - 2021

La crise sanitaire inédite que nous traversons continue d'avoir un impact conséquent sur une grande partie du tissu économique marocain, à l'instar de la plupart des économies à l'échelle mondiale, induisant une contraction significative de l'activité des opérateurs quelle que soit leur taille ou le secteur dans lequel ils opèrent.
Toutefois, cet impact est encore plus marqué lorsqu'il s'agit de petites ou moyennes structures telles que les commerçants, artisans et TPME, plus vulnérables et plus sensibles aux effets des confinements et mesures de distanciation sociale. Plusieurs filières comme le tourisme, la restauration, les services des traiteurs, l'artisanat et bien d'autres ont ainsi fortement souffert de ce contexte particulièrement difficile avec une chute importante de leur chiffre d'affaires.
Les nombreuses mesures de soutien déployées par le gouvernement marocain ont permis de renforcer sensiblement la résilience de notre économie face à cette crise et d'aider les entreprises à résister aux difficultés qu'elle a engendrées. Le secteur bancaire a joué un rôle majeur dans la mise en œuvre et le déploiement des principales mesures qui ont permis de donner corps rapidement à la stratégie nationale de soutien, notamment au travers de mécanismes phares tels que «Oxygène» et «Relance» qui ont bénéficié à plusieurs dizaines de milliers d'entreprises marocaines, sans oublier le programme «Intelaka» qui s'est poursuivi malgré le contexte.
Le groupe Attijariwafa bank, en tant qu'acteur sociétal de référence en ligne avec sa vocation de soutien et d'accompagnement du tissu entrepreneurial, est le premier contributeur à cette dynamique et s'investit de manière volontariste dans le déploiement des programmes nationaux gérés par la CCG pour en faire bénéficier le plus grand nombre :
▪ 46% des financements «Intelaka» accordés par le secteur bancaire ont été octroyés par Attijariwafa bank avec une enveloppe de 1,25 milliard de DH en direction de 6500 porteurs de projets.
▪ Plus de 18500 crédits «Oxygène» accordés aux entreprises, dont une majorité en faveur des commerçants/artisans et TPE, pour une enveloppe de 5,7 milliards de DH. Attijariwafa bank a, ainsi, enregistré une part de 37% des crédits «Oxygène» distribués par les banques marocaines.
▪ 10,7 milliards de DH accordés au titre des crédits «Relance» au bénéfice de plus de 12300 opérateurs, soit 34% de l'enveloppe de financement sur ce programme.
Outre sa mobilisation totale dans l'accompagnement des programmes mis en place en 2020 pour soutenir le tissu économique à l'aune de cette crise sans précédent, Attijariwafa bank a poursuivi et renforcé sa politique de financement volontariste des TPME, en réponse à leurs besoins de développement :
▪ Les financements accordés par Attijariwafa bank aux entreprises au titre du programme Damane Express représentent plus de 58% des crédits accordés par le secteur bancaire, pour une enveloppe dépassant 1 milliard de DH ;
▪ Plus de 5,1 milliards de DH accordés au titre des mécanismes de garantie Damane Atassyir et Damane Istitmar.
Enfin, Attijariwafa bank a consolidé sa position de premier contributeur au soutien du développement du secteur industriel, notamment avec une part de près de 47% sur le programme «Istitmar» de Maroc PME. Mais au-delà du financement, Attijariwafa bank a accéléré et intensifié son accompagnement des TPME avec des dispositifs adaptés à chaque profil d'entreprise. Pour les commerçants/artisans et TPE, Attijariwafa bank a maintenu et renforcé son dispositif «Dar Al Moukawil» pour leur apporter le soutien nécessaire en ces circonstances difficiles, en réorientant cet accompagnement sur le digital. C'est ainsi que plus de 35000 TPE et porteurs de projets ont été accompagnés durant l'année 2020. La contribution au déploiement et au développement du statut de l'autoentrepreneur a continué, également, à s'inscrire au cœur de la stratégie de soutien à l'entrepreneuriat d'Attijariwafa bank avec l'inscription de plus de 50000 autoentrepreneurs, soit près de 30% des inscriptions à l'échelle nationale en 2020. Pour les PME, Attijariwafa bank a réinventé l'expérience client à travers le lancement du nouveau portail «attijarientreprises.com» jumelant des services non financiers et des services transactionnels, pour être encore plus proche des entreprises et leur offrir les services d'une banque à la fois relationnelle et digitale.
En plus de la banque en ligne, la PME a accès à des modules d'information et de sensibilisation, notamment autour des sujets liés à la crise sanitaire, mais également à des services de networking, des outils d'aide à la décision et des analyses et décryptages de l'actualité.
Le groupe Attijariwafa bank, dans toutes ses dimensions et à travers toutes les forces vives qui le composent, reste mobilisé pour accompagner le tissu économique marocain et se tiendra, comme à l'accoutumée, aux côtés de sa clientèle pour l'aider à concrétiser la relance de ses activités en 2021.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.