Dette souveraine : le Maroc veut lever 2 milliards $ sur les marchés    Etat d'urgence sanitaire: ce que dit le projet de loi adopté ce vendredi    Tourisme national : un secteur d'avenir    Prime exceptionnelle pour les professionnels de santé: C'est pour bientôt !    Nouveau modèle du développement : La population carcérale participe au processus de réflexion    Une mosquée incendiée dans le sud-ouest de la France (VIDEO)    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Rentrée scolaire: ce qui va changer au primaire l'année prochaine    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Liban : une instabilité explosive    Pacte pour la relance économique et l'emploi : Près d'une vingtaine d'engagements pris par le Patronat    Accord de sponsoring : Le Raja et OLA Energy renforcent leur partenariat    Ligue des champions : Huit chocs pour quatre billets pour Lisbonne    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Greenvillage.ma : Une plateforme ultra moderne pour le Bio voit le jour    Bisazza ouvre sa première vitrine virtuelle au Maroc    Botola Pro D1 : Le Wydad rate le coche à Berkane    Change: les devises étrangères contre le dirham marocain    Macron à Beyrouth : la colère des Libanais contre leurs dirigeants (vidéos)    HCP: cinq régions concentrent plus de 70% des chômeurs    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    La terre a tremblé en Algérie    OMS: Six vaccins en phase III des essais cliniques    Trump interdit TikTok et WeChat et la Chine crie à la « répression politique »    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    La fondation Mohammed V entame l'envoi d'aides alimentaires au Liban    Casablanca : un dangereux malfrat retrouvé à Ain Harrouda    Le bilan s'alourdit au Liban    Foot féminin: Le contrat d'objectifs signé    Tour de Pologne : L'état de Jakobsen stabilisé, coureur placé dans le coma    Saaid Amzazi : Le concours commun d'accès aux Facultés de médecine vise à assurer l'égalité des chances    Quelle carrure économique pour le football national ?    Le Raja continue sa pression sur le WAC    Une édition virtuelle : Festival International Maroc des Contes    Guéri du Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout harcèlement    Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes de soutien    La convention contre les pires formes de travail des enfants enfin ratifiée    Le patrimoine financier des ménages s'élève à 833 MMDH à fin 2019    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    US Round Up du jeudi 6 août – Eric M. Garcetti, Kodak, Jerry Falwell Jr., Alyssa Milano, Mississippi    Soutien aux projets cinémato-graphiques : Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Football: L'AS Rome reste propriété américaine    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    Le CNDH présente son mémorandum sur le nouveau modèle de développement    Message de condoléances de S.M le Roi au Président libanais    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les lundis d'A. Bissani : Pour un islam des Lumières
Publié dans Libération le 11 - 11 - 2013

«Manifeste pour un islam des Lumières» (Hachette Littératures, 2004) est un texte/manifeste écrit par l'anthropologue et psychanalyste Malek Chebel.
Il s'agit d'un texte fort intéressant dès lors qu'il revient sur la question de la compatibilité de l'islam avec la modernité. A cet effet, et pour étayer ses propos, Malek Chebel, comme l'indique le sous-titre de l'ouvrage, recommande 27 propositions pour réformer l'islam. Le mot qui ouvre le manifeste est révélateur à bien des égards : «Un islam des Lumières est-il possible ?» La question est sans conteste d'une actualité frappante non seulement à cause de la situation de l'islam et des musulmans dans le monde aujourd'hui, mais aussi à cause de l'arrivée des islamistes au pouvoir dans bon nombre de pays musulmans suite, notamment, aux événements du printemps démocratique. Réfractaires à la pensée libre, arrimés à un passé révolu, si fatalistes pour ne pas dire superstitieux, les islamistes constituent un véritable cran d'arrêt devant tout épanouissement individuel ou collectif, ce qui rend catastrophiques les bilans de leurs réalisations sur tous les niveaux. Revenons-en au texte de Malek Chebel.
«Manifeste pour un islam des Lumières» se propose donc de participer d'une manière ou d'une autre au débat sur l'islam des droits de l'Homme, l'islam qui permet le droit à la différence, l'islam de la création artistique, etc. La première proposition qui ouvre le manifeste de Malek Chebel est l'interprétation des textes (tafsir).
Il faut dire que c'est effectivement là où le bât blesse car tout est question d'interprétation des textes. Malek Chebel préconise une «lecture des textes sacrés qui tienne compte de l'évolution de l'histoire». Tout est bien dit ici car en fait toutes les lectures dont on dispose aujourd'hui remontent à des siècles lointains. Malek Chebel ne s'arrête pas là en ceci qu'il avance d'autres propositions fort intéressantes telles : affirmer la supériorité de la raison, abolir toute fetwa appelant à la mort, réévaluer le statut de la femme, libéraliser le son et l'image, rendre prioritaire l'investissement sur l'homme, etc. Le manifeste de Malek Chebel est tellement riche en propositions susceptibles d'enrichir le débat autour de la question de l'islam de demain, cet islam qui a bien vu naître sur son sol des personnages illuminés et éclairés tels Ibn Rushd, Ibn Arabi, Ibn Khaldun et j'en passe, cet islam des Lumières qui n'est pas impossible à réaliser si l'on libère les potentialités créatrices des musulmans...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.