Buzzichelli Maroc : les raisons de la faillite    Incendie : Atlanta Assurance s'explique    Sheraton Casablanca hotel dit « Merci » à ses clients    2ème opération de régularisation : 82% des dossiers devraient être traités selon Yazami    (Vidéo) Elimination de la violence à l'encontre des femmes : Il reste encore beaucoup à faire selon Guterres    Lalla Salma a remis des prix à deux pionniers de lutte contre le cancer    Tanger Med : Saisie de 25 kg de stupéfiants    Casablanca-Settat : près de 1300 demandes de subvention de projets soumis    Mort du général El Kadiri, figure amblématique des FAR    C'est parti pour Visa for Music    La première édition du Festival national de la chanson à Kénitra    Tirage CDM 2018: Et si on considérait le classement de Novembre ?    Hicham Amrani nommé coordinateur entre la FRMF et la FIFA    6ème Semaine internationale de l'éducation et de l'information: L'éducation aux médias passe par les compétences    Football : Le Maroc gagne 8 places au classement FIFA    52% des migrants dans la zone de Rabat-Casa-Salé souhaitent vivre au Maroc    L'écosystème Bombardier sur de bons rails    Bitcoin: Le rappel à l'ordre de BAM et de Boussaid    Morocco Adventure Film Festival : Le festival qui aimait la nature    Emmanuel Macron à une Marocaine : « il faut retourner dans votre pays »    Le Décathlon débarque à Agadir    Boulaalam    La Galerie H expose les « Inspirations Africaines » de cinq designers    Ouezzane : Un projet pour 5.000 petits agriculteurs    Sahara : Le Conseil de sécurité salue « une nouvelle dynamique pour faire avancer le processus politique »    Conflit des Balkans : La fin de l'impunité en héritage    Un mineur agresse son professeure à l'arme blanche à Casablanca    Diplomatie, Macron remet la France au centre    Trump nomme un industriel de l'automobile ambassadeur au Maroc    Eredivisie: deux Marocains dans l'équipe-type de la 12e journée    CONSOMMATION: RECUL DE 0,1% DE L'INDICE DES PRIX EN OCTOBRE    Zone A, Zone C : la schizophrénie infligée aux Palestiniens    Mustapha Hadji, le porte bonheur des Lions de l'Atlas ! Spécial    Tanger/Bni Makada: Un 2e centre pour la Fondation Ali Zaoua    Mohamed Ben Abdelkader : Il ne faut pas réduire l'excellence administrative à son aspect de gestion en omettant la question de la moralisation    La version actualisée du Plan national en matière de démocratie et de droits de l'Homme serait fin prête    Emmerson Mnangagwa sera investi président vendredi au Zimbabwe    Le Premier ministre libanais Saad Hariri suspend sa démission    Les chimpanzés capables d'évaluer un danger et d'en avertir leurs congénères    Divers    Ligue des champions : Le Real s'amuse, Dortmund sort la tête basse    Suspension à vie pour 3 ex-responsables de la Fifa    Mondial 2018: 2,4 millions de dollars de prime pour les joueurs nigérians    News    L'analphabétisme touche plus les filles que les garçons    Les meilleurs films de tous les temps    La Lune de Jupiter : Un thriller fantastique sur les migrants    Le Maroc prend part au Festival international du film du Caire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Divers
Publié dans Libération le 21 - 10 - 2017


Tanger
"L'eau et l'homme: paix et Coexistence" est le thème d'une conférence prévue, le 10 novembre prochain à Tanger, à l'initiative du Musée Mohammed VI pour la civilisation de l'eau au Maroc, en partenariat avec l'Association marocaine Ibn Battouta.
Organisée dans le cadre du Festival international Ibn Battouta, cette conférence se penchera sur plusieurs questions liées à l'eau, dont "L'eau, une source stratégique pour l'humanité", "L'eau, facteur de la paix dans plusieurs régions" et "La guerre de l'eau, quelle solution aujourd'hui ?", indique un communiqué des organisateurs. Les travaux de cette conférence seront animés par quatre éminents experts dans la thématique de l'eau. Il s'agit de Jaafar Kansoussi, expert en patrimoine, Khalid Rami, professeur à l'Université Cadi Ayyad, Ciaran O'Cuinn, directeur du Centre de recherche de désalinisation à Mascate et Tugba Evrim Maden, experte internationale à l'Institut turc de l'eau à Istanbul, précise-t-on.
Marocains
du Monde
Le nombre de Marocains affiliés à la sécurité sociale en Espagne a atteint 216.417 personnes à fin septembre dernier, en légère baisse par rapport au mois précédent (216.978), a indiqué jeudi le ministère espagnol de l'Emploi et de la Sécurité sociale. Les Marocains occupent toujours la première place sur la liste des travailleurs étrangers extra-communautaires cotisant à la sécurité sociale en Espagne, suivis des Chinois avec 99.958 affiliés et des Equatoriens avec 71.470 affiliés, a précisé le ministère dans un communiqué.
Le nombre de Marocains établis légalement en Espagne, au 31 décembre 2016, était estimé à 756.796 personnes, selon les dernières données de l'Observatoire permanent de l'immigration (OPI). Ce chiffre est en baisse de 1,3% par rapport à fin 2015, toujours selon l'OPI, organisme relevant du ministère espagnol de l'Emploi et de la Sécurité sociale. Les Marocains représentent la première communauté étrangère hors Union européenne légalement installée dans le pays ibérique.
Moulay Yaacoub
Le parc des bus scolaires dans la province de Moulay Yaâcoub vient d'être renforcé par l'acquisition de dix nouveaux bus, avec un coût global de cinq millions de DH.
La cérémonie de remise des clés de ces bus s'est déroulée mercredi en présence du gouverneur de la province de Moulay Yaâcoub, Noureddine Abboud. L'acquisition de ces bus a été financée par le conseil provincial de Moulay Yaâcoub, dans le cadre des crédits restants dans le fonds spécial de l'initiative nationale pour le développement humain (INDH) au titre de l'année 2016. Plus de 600 élèves des communes de Laâjajra, Sidi Daoud, Lwadine, Aîn Chekf, Moulay Yaacoub, Sebt Loudaya, Ain Kansara et Sebaâ Rouadi bénéficieront ainsi de cette initiative sociale, qui vise à contribuer à l'amélioration des indicateurs de l'enseignement dans la province, à permettre aux élèves issus du monde rural de poursuivre leur scolarité et ‘'instaurer une dynamique de développement humain'', selon la province de Moulay Yaâcoub.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.