Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    Le CRI de Marrakech-Safi lance une plateforme de financement en ligne pour les entrepreneurs    Lancement d' une opération d'échange de valeurs du Trésor de 450 MDH    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Syrie : Biden entre en guerre    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Botola Pro D1. Victoire à l' arraché du HUSA    L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "    Session extraordinaire du Parlement le 2 mars prochain    L'Europe s'inquiète Les Etats-Unis s'estiment " en avance "    Présentation de la nouvelle stratégie du CAFRAD    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    Des arrestations massives lors de manifestations en Birmanie    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    La sélection nationale participe au Championnat d'Afrique en Egypte    Signature d'une convention de partenariat entre la CNDP et le ministère de la Justice    Quand l'opposition dénonce la «propagande médiatique» du pouvoir algérien contre le «Hirak»    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le patron de l'OMS veut des mesures concrètes    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    Le premier radiotélescope du Royaume installé à Marrakech    Delta Holding: Un CA en baisse de 15% en 2020    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Botola Pro D1 « Inwi » (8è journée): Classement    La CAF autorise la programmation des matchs internationaux en Libye    Sahara : la neutralité passive de l'Europe dessert la stabilité et l'intégration régionales, selon un média italien    Transavia, filiale low-cost d'Air France va ouvrir une nouvelle ligne vers le Maroc    Tunisie: un collectif appelle à la légalisation du cannabis    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Conseil des ministres palestiniens à Hébron : La police israélienne s'attaque à l'Esplanade des mosquées
Publié dans Libération le 02 - 03 - 2010

Le conseil des ministres palestinien se réunit exceptionnellement à Hébron hier pour protester contre la décision d'Israël d'inscrire à son patrimoine historique des lieux saints de la ville d'Al-Qods occupée.
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a qualifié la décision israélienne d'«attaque contre des lieux saints». Le Hamas, qui contrôle la Bande de Gaza, a pour sa part appelé à de nouvelles violences contre l'Etat hébreu.
Selon les Palestiniens, le transfert du conseil des ministres de Ramallah à Hébron est destiné à alerter la communauté internationale. Les tensions sont fortes depuis que le gouvernement israélien a annoncé son intention d'inscrire au patrimoine historique de l'Etat hébreu deux lieux saints de Cisjordanie -le Caveau des patriarches à Hébron et le Tombeau de Rachel à Bethléem. Dimanche, la police israélienne a dispersé des Palestiniens qui jetaient des pierres sur des soi-disant touristes sur l'Esplanade des mosquées à Al-Qods occupée. L'Esplanade des mosquées est un lieu saint à la fois pour les musulmans. Ce site considéré comme le troisième lieu saint de l'islam abrite la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher.
Quatre policiers ont été légèrement blessés au cours de l'intervention, et sept Palestiniens ont été arrêtés parmi les 20 à 30 manifestants masqués, qui avaient passé la nuit dans la mosquée Al-Aqsa avant de s'en prendre aux visiteurs dès le début de la matinée, a précisé Micky Rosenfeld.
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a dénoncé une «attaque» israélienne contre un site sacré de l'islam. Selon lui, les événements de dimanche et la récente décision de l'Etat hébreu d'ajouter à son patrimoine deux sites de Cisjordanie montrent qu'Israël cherche à «déclencher une guerre de religions dans la région».
«La communauté internationale doit arrêter Israël, et l'Amérique ne doit pas seulement condamner, mais également exiger d'Israël l'arrêt de ces attaques contre les sites sacrés», a déclaré M. Abbas depuis Amman, en Jordanie, selon l'agence officielle palestinienne Wafa.
D'après des responsables palestiniens, les jeunes pensaient que ces visiteurs n'étaient pas des touristes mais des juifs extrémistes qui tentaient de prendre possession de l'Esplanade des mosquées. A la mi-journée, les affrontements avaient cessé, mais une quinzaine de Palestiniens étaient toujours retranchés à l'intérieur du complexe. En revanche, des affrontements opposaient toujours de petits groupes de Palestiniens masqués à la police dans d'autres secteurs de la Vieille Ville d'Al-Qods, ainsi que dans un quartier voisin, hors les murs.
Les tensions sont fortes depuis que le gouvernement israélien a annoncé son intention d'inscrire au patrimoine historique de l'Etat hébreu deux lieux saints de Cisjordanie -le Caveau des patriarches à Hébron et le Tombeau de Rachel à Bethléem. Selon le Waqf, l'organisme religieux en charge de la gestion du site, des jeunes Palestiniens se sont précipités vers l'Esplanade des Mosquées à cause d'une rumeur selon laquelle des juifs ultrareligieux avaient l'intention d'investir le lieu saint. «La police provoquait les gens. Peut-être que les jeunes ont jeté des chaussures, mais ils n'ont pas jeté de pierres», a affirmé le chef du Waqf, Abdul Azim Samhadana.
De son côté, le ministre Hamas des Affaires religieuses, Taleb Abu Shaar, a appelé les Palestiniens à se soulever contre Israël et à «protéger nos lieux saints musulmans du risque de judaïsation». Avant d'appeler l'ONU à sanctionner l'Etat hébreu «pour ses crimes».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.