RAM: Les vols spéciaux vers et depuis la France reprennent    La CNOPS simplifie les procédures pour l'AMO    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    Sauver le parc «Murdoch» du délabrement et de l'oubli    Le Maroc a rude épreuve!    Casablanca: vigilance maximale à la mosquée Hassan II    Une première dans l'histoire du Maroc!    Le Crocoparc Agadir accueille le plus grand serpent du Maroc    Covid-19: Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Conseil de la concurrence : une institution stratégique incontournable    Le fonds spécial mis en place par S.M. Le Roi recueille 33,7 MMDH à fin juillet    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    Wafa Assurance enregistre une baisse de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre    E.E.P gloutons : Benchaâboun soucieux de mettre de l'ordre dans ces établissements et entreprises publics budgétivores pour pas grand-chose    Contraventions durant l'Etat d'urgence sanitaire: un projet de décret fixe les procédures    Ligue des champions : A Lisbonne, un "Final 8" sous bulle sanitaire    Khalid Ait Taleb : Des centres de santé seront mis à disposition dans les quartiers pour accueillir les cas suspects de Covid-19    Le retour des castors    Tout un quartier de Hay Mohammadi confiné    Messi s'est entraîné normalement avant le Bayern    Les Sévillans Bounou et En-Neysiri en demi-finale de Ligue Europa    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    Hassan Diab, le "professeur", jette l'éponge après des crises à répétition    "365 jours" Un film entre succès et polémique    La gastronomie marocaine à l'honneur à Bogotá    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    US Round Up du mercredi 12 août – Kamala Harris, Bill de Blasio, Restaurants/Bars    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand fast-food et boulot ne se conjuguent guère
Publié dans Libération le 10 - 05 - 2018

Manger entre midi et deux heures, voire en soirée à l'extérieur, ou au boulot, c'est le lot quotidien de nombre de citoyens qui travaillent. Les choix, ô temps et espace, varient. Que ce soit à la cantine de l'entreprise, quand elle existe, au restaurant, au bistrot ou au fast-food d'à côté, voire la ‘'mahlaba'' du coin, équilibrer son alimentation n'est pas toujours chose aisée. Aussi, essayer d'adapter cette dernière à son rythme de travail pour le col blanc d'ici-bled, et ce pour un meilleur rendement et optimiser ses capacités professionnelles, n'en devient que plus compliqué car l'outrage à maîtriser une nutrition saine n'en est que plus authentique.
Si d'aucuns se permettent donc une pause, pour le laps de temps donné en la circonstance, pour aller casser la croûte quand d'autres engloutissent leur casse-dalle dans leur lieu de travail, force est de constater que, mine de rien, c'est un repas, un vrai qui part pour ainsi dire en miettes. Le déjeuner avec entrée, plat, dessert sera alors substitué par un sandwich, pizza, tajine d'épicier, soupe (‘'bissara'' ou autre hsoua), burgers, sauce et frites, bref, toute cette panoplie de nourriture des temps modernes, dévorée à la va vite et normalement destinée à être évitée tant bien même soit-elle consistante et pouvant servir de base à un déjeuner sain. Tant qu'elle est consommée à l'occasion, d'aucuns n'y trouveraient pas d'inconvénients mais dès lors qu'elle sera absorbée régulièrement et à un rythme trépidant, ce ne sera que malbouffe toute de graisses malsaines et de calories, en surplus sans effet aucun pour une santé équilibrée.
Inutile de se voiler donc la face dans ces conditions car atteindre les valeurs nutritionnelles recommandées n'en devient que chimérique voire impossible. Souvent même, la nourriture, en fonction des endroits où elle est servie, est douteuse et par là, donc, dangereuse pour la santé. Beaucoup ne s'y trompent d'ailleurs pas et force est de constater qu'aujourd'hui, de plus en plus de nos citoyens se rendent à leur travail trimballant un panier à nourriture soigneusement préparé ‘'made in home'' un peu comme l'écolier d'autrefois et ses fameux goûters de récré.
L'idéal, selon les nutritionnistes avertis, en tout cas en ce qui concerne les adultes productifs et afin de rester efficace au travail et conserver de bonnes habitudes alimentaires, serait avant tout de s'obliger à une vraie coupure au moment du déjeuner. Auquel cas, dans l'incapacité de jeûner le temps d'un repas, mieux vaut privilégier les fruits sous toutes leurs formes, car un repas vite avalé, peu rassasiant, a toutes les chances de provoquer des fringales aussitôt après. Ou au plus, agir comme les fanas du panier et ramener les repas faits à la maison. En fait, la solution c'est de ne pas être pris en sandwich, entre sandwich ou pas justement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.