Coronavirus: 12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    Covid-19: 319 nouveaux décès en France, 2.314 au total    McDonald's lance son initiative « Meta7dine »    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Coronavirus : quels coûts pour l'économie marocaine ?    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : PSA renforce la protection de ses salariés et contribue à la solidarité nationale    Une ex-journaliste de Medi 1 meurt du coronavirus    Le ministère public incite à plus de rigueur dans l'application du nouveau dispositif juridique    Différend entre la CGEM et le GPBM    Tramway: Explications sur l'interruption temporaire de ligne T1    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : Voici un récapitulatif des principales mesures fiscales au profit des entreprises    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Coronavirus : Le Comité de veille économique à la rescousse des ménages vulnérables    Covid-19 : les entreprises du BTP veulent plus de garanties pour mener à bien les chantiers prioritaires    Météo: les températures prévues ce samedi 28 mars au Maroc    Coronavirus: coup dur pour Hassan El Fad (PHOTO)    Kenya : 63 personnes ingurgitent du Dettol pour « se prémunir » contre le coronavirus, 59 en meurent    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: Plan anti-sécheresse: Financement additionnel de 1,5 milliard de DH    Les actions à Wall Street montent en flèche après le plan de sauvetage économique    La médecine militaire à la rescousse    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    Réunion virtuelle du G7    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soutien de la BAD au développement des chaînes de valeur agricoles au Maroc
Publié dans Libération le 17 - 05 - 2018

Le Conseil d'administration du Groupe la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un prêt de 200 millions d'euros pour financer le Programme d'appui au développement inclusif et durable des filières agricoles (PADIDFA) au Maroc, a annoncé la Banque, mardi.
Cette nouvelle opération a pour objectif d'appuyer la création d'emplois en zones rurales par le développement inclusif de chaînes de valeur agricoles, a précisé la BAD dans un communiqué.
"Ce programme permettra ainsi de renforcer la durabilité des emplois créés à travers une gouvernance verte et une gestion des ressources en eau encore plus efficaces", ajoute la même source, soulignant que "dans la continuité de l'appui historique de la Banque, le programme contribuera à la mise en œuvre des stratégies en matière d'agriculture, d'environnement, d'emploi et de formation professionnelle", rapporte la MAP.
Aligné sur trois des cinq priorités stratégiques de la Banque, le projet répond en premier lieu à la réalisation de l'objectif "Nourrir l'Afrique" avec un effet catalyseur sur l'atteinte de deux autres objectifs stratégiques, à savoir "Améliorer la qualité de vie des populations africaines" et "Industrialiser l'Afrique", selon la BAD.
Il s'inscrit également dans le cadre des orientations du Document de Stratégie-Pays 2017-2021 pour le Maroc, en adéquation avec son second pilier axé sur l'amélioration des conditions de vie par l'emploi pour les jeunes, les femmes en milieu rural.
"Créer de l'emploi et, en particulier, de l'emploi durable et de qualité pour les jeunes et les femmes en milieu rural est une priorité stratégique de la BAD en Afrique du Nord", a déclaré Mohamed El Azizi, directeur général de la BAD pour la région Afrique du Nord.
"Ce projet est une contribution importante dans la mise en œuvre du Plan Maroc Vert. Nous passons ainsi d'une logique de production à une logique de transformation avec une plus grande valeur ajoutée", a indiqué, pour sa part, la responsable-pays de la Banque au Maroc, Leila Farah Mokaddem.
Et d'ajouter que "ce projet permettra concrètement de porter le niveau des exportations agricoles à 45 milliards de dirhams d'ici 2030 et d'économiser 990 millions de m3 d'eau. A l'horizon 2020, il est également prévu que le projet mobilise plus de 4 milliards de dirhams d'investissements privés en faveur du secteur agricole pour, in fine, créer des dizaines de milliers d'emplois pour les jeunes et les femmes en milieu rural".
Selon le communiqué, le partenariat entre le Maroc et le Groupe de la BAD qui dure depuis près d'un demi-siècle, compte plus de 160 projets et programmes totalisant un engagement financier de près de 10 milliards de dollars.
Ces financements, dont plus de 80% sont dédiés aux infrastructures de base, couvrent différents secteurs, notamment l'énergie, l'eau, les transports, l'agriculture ainsi que le développement social.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.