Migration: La stratégie du Maroc participe de la symbiose entre la vision Royale et l'agenda international    RDC : au moins 1.284 cas suspects de variole du singe signalés depuis le début de l'année    Berkane : Scène de liesse après le deuxième sacre africain de la RSB    Boxe : La Marocaine Khadija El Mardi sacrée vice-championne du monde des poids lourds    Transferts: Mbappé reste au PSG    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Lancement du programme « d'Appui à la Participation Citoyenne » au niveau des communes de la région de Beni Mellal–Khenifra    Guerre en Ukraine : Joe Biden valide l'envoi de 40 milliards de dollars d'aide à Kiev    Nostalgie : Hassan Sefrioui, un grand dirigeant sportif de Tanger    LaLiga : Dénouement dans les courses à l'Europe et au maintien    Le nouveau stade de Villareal : La céramique (La Cerámica)    Variole du singe : pas de raisons de s'inquiéter selon Tayeb Hamdi    Coronavirus au Maroc: 153 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Bourse de Casablanca : Une nouvelle semaine dans le rouge    Photos. Le Maroc et la France unis dans un exercice militaire aérien    L'approche de réinsertion de la DGAPR, un bouclier face aux dérives extrémistes (témoignages d'anciens détenus)    Le Directeur Général de l'ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse    Melilla a enregistré une secousse de magnitude 4    Brésil : Elon Musk annonce un projet de couverture internet en Amazonie    INTELAKA : 44 695 crédits accordés depuis le début du programme    Voici la date de l'Aid Al Adha 2022 au Maroc    Première édition de "Safi Investor Day" : la cité portuaire en émergence    Région de Casablanca: les prix des légumes ce samedi    Volaille: le prix du kilo atteint 25 dirhams, les Marocains en colère    Le DG de l'ADM Anouar Benazzouz prend la présidence de la fédération routière internationale    Quand Rico Verhoeven danse sur du Chaâbi (VIDEO)    Bono vainqueur du trophé Zamora    Nabila Mounib peut désormais accéder au parlement    Dérives verbales de l'ambassadeur palestinien à Dakar : Hassan Naciri remet les pendules à l'heure    France : grève au Quai d'Orsay le 2 juin contre les réformes qui décapitent le corps diplomatique    Casablanca. Interdite d'accès en classe à cause d'une jupe: du nouveau dans l'affaire    Région de Khémisset: trois enfants meurent noyés    Baccalauréat : Voici le calendrier des examens    L'Ambassade du Maroc au Sénégal réfute les allégations de l'ambassadeur palestinien à Dakar    Etude : Vivre à proximité d'un feu de forêt augmente les risques de cancer    Justice : réactivation de l'accord de jumelage maroco-belge    Le Maroc fait don d'un laboratoire de langues à l'Académie diplomatique en Mauritanie    France : voici les 27 ministres du nouveau gouvernement Macron    USA: La cote de popularité de Biden continue de chuter    Le Maroc appuie l'élargissement de la Convention contre la torture    Voici la météo pour ce samedi 10 mai 2022    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    Festival de Cannes: Manal Benchlikha foule le tapis rouge (PHOTOS)    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Premier penalty accordé grâce à la vidéo
Publié dans Lions De l'Atlas le 15 - 12 - 2016

Grâce à l'utilisation de la vidéo, Kashima Antlers a obtenu un penalty en demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016 face à l'Atletico Nacional, champion d'Amérique du Sud, mercredi à Osaka. À la demi-heure de jeu, l'arbitre Viktor Kassai a été alerté d'un incident par l'arbitre assistant vidéo (VAR) Danny Makkelie. L'homme en noir a immédiatement signalé qu'il souhaitait visionner les images sur le moniteur installé au bord du terrain.
(la vidéo à la fin de l'article)
Auparavant, l'arbitre assistant vidéo a correctement appliqué la consigne de prudence concernant l'éventuelle position de hors-jeu du joueur sur lequel la faute a été commise. En effet, celui-ci n'a jamais été effectivement hors-jeu, puisqu'il n'a pas été en mesure de contester le ballon à son adversaire. En voyant la séquence, l'arbitre hongrois a désigné le point de penalty, estimant qu'Orlando Berrio avait bien fait tomber Daigo Nishi. Shoma Doi s'est chargé d'exécuter la sentence. Dans la foulée, le représentant du pays hôte de la compétition s'est imposé 3:0 au coup de sifflet final.
"C'est la première fois que les arbitres assistants vidéo interviennent directement dans un tournoi FIFA. Il y a incontestablement un élément de nouveauté. On n'avait encore jamais vu un arbitre courir vers la zone de visionnage au bord du terrain", estime Massimo Busacca, directeur de l'arbitrage de la FIFA. "Sur l'incident qui nous intéresse, la communication entre l'arbitre et l'arbitre assistant vidéo a été claire. La technologie a bien fonctionné et le dernier mot est revenu à l'arbitre, ce qui sera toujours le cas dans la mesure où les VAR ont pour unique fonction d'assister l'homme en noir."
Selon le protocole d'expérimentation établi par l'IFAB, l'arbitre a la possibilité de confirmer ou de modifier une décision en se basant sur les indications données par le VAR ou en visionnant directement les images, notamment dans le cas où le choix relève d'une interprétation plutôt que d'une donnée factuelle. "Les joueurs et les entraîneurs du monde entier nous ont clairement fait savoir qu'ils souhaitent que l'arbitre reste en charge du match. C'est la raison pour laquelle il reste libre à tout moment d'aller consulter lui-même les images”, explique David Elleray, directeur technique de l'IFAB.
Les essais menés pendant la Coupe du Monde des Clubs marquent la fin de la période d'expérimentation du projet VAR. En association avec la FIFA et les organisateurs de compétitions participants, l'IFAB décidera ensuite si des ajustements sont nécessaires, avant qu'une nouvelle série de tests ne soit lancée à travers le monde. "Une fois que les expérimentations officielles auront commencé, les organisateurs de compétitions transmettront une importante masse de données à l'IFAB, données qui seront analysées par l'université de KU Leuven", précise Elleray.
"Nous allons voir à quelle fréquence les visionnages ont lieu et si l'arbitre est souvent amené à modifier ses décisions sur la base des informations fournies par l'arbitre assistant vidéo ou après un visionnage. Nous voulons également étudier la façon dont les VAR peuvent influer sur l'attitude des joueurs et des arbitres, sur le comportement des supporters dans le stade et l'accueil que leur réserveront téléspectateurs. Nous aurons besoin de beaucoup d'informations avant que l'IFAB ne rende sa décision sur l'intégration des VAR en 2018, ou au plus tard en 2019.", conclut-il.
Et voici l'événement en question en vidéo :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.